• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    581477

  • Décès

    9611

  • Guéris

    546426

  • Dernière mise à jour: 26 juillet à 17:39

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 28 juillet 2020  à 09:58
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • AFRIQUEZLECAf: L’Afrique libre à voler de ses propres ailes

    ZLECAf: L’Afrique libre à voler de ses propres ailes
    La ZLECAf représente une véritable occasion de stimuler la croissance

    La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) représente une véritable occasion de stimuler la croissance, de réduire la pauvreté et d’élargir l’inclusion économique en Afrique, et cela malgré la crise engendrée par le coronavirus, souligne la Banque mondiale.

    Selon un nouveau rapport de l’institution financière internationale, la ZLECAf pourrait rapporter à l’Afrique 450 milliards de dollars de revenus supplémentaires soit une hausse de 7%.

    La libéralisation des tarifs douaniers, de même que la réduction des barrières non tarifaires comme les quotas et les règles d’origine, permettrait d’augmenter les revenus d’environ 153 milliards de dollars. Les 292 milliards de dollars restants proviendraient de mesures de facilitation du commerce qui limitent les formalités administratives, abaissent les coûts de mise en conformité pour les sociétés commerciales, et facilitent l’intégration des entreprises africaines dans les chaînes logistiques mondiales.

    La mise en œuvre réussie de l’accord de libre-échange pourrait accélérer l’augmentation de la rémunération des femmes et sortir 30 millions de personnes de l’extrême pauvreté en Afrique d’ici 2035.

    « La Zone de libre-échange continentale africaine a la capacité d’accroître les possibilités d’emploi et les revenus, ce qui contribue à élargir les perspectives de tous les Africains », a souligné Albert Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Afrique. « Elle devrait permettre de sortir de la pauvreté modérée environ 68 millions de personnes et de rendre les pays africains plus compétitifs », a-t-il précisé.

    Le rapport de l’institution financière internationale indique en outre que l’obtention de tels résultats sera particulièrement importante au regard des conséquences économiques de la Covid-19 qui devrait entraîner jusqu’à 79 milliards de dollars de pertes de production en Afrique en 2020. La pandémie a déjà provoqué des perturbations majeures dans les échanges commerciaux sur le continent africain, notamment pour des biens essentiels tels que les fournitures médicales et les denrées alimentaires.

    La mise en œuvre réussie de la ZLECAf contribuerait à amortir les effets négatifs du coronavirus sur la croissance économique, en soutenant le commerce régional et les chaînes de valeur grâce à la réduction du coût des échanges. À plus long terme, l’accord continental ouvrirait aux pays africains des possibilités d’intégration et de réformes favorables à la croissance. En remplaçant la mosaïque d’accords régionaux, en rationalisant les procédures aux frontières et en donnant la priorité aux réformes commerciales, la ZLECAf pourrait aider les pays africains à renforcer leur résilience face à de futurs chocs économiques.

    Le rapport de la Banque mondiale précise également que la ZLECAf pourrait permettre de réorganiser les marchés et les économies de la région, entraînant la création de nouvelles industries et l’expansion de secteurs clés. Les gains économiques d’ensemble seraient variables, les plus importants bénéficiant aux pays qui supportent actuellement des coûts d’échanges élevés.

    Les derniers articles

  • Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Les campagnes engagées par Amnesty international et forbidden stories, et relayées par un « consortium » médiatique occidental dont l’ossature reste idéologiquement et...

  • Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Rappelons que c’est en Septembre 2013 que Tokyo a été désignée pour abriter les jeux olympiques 2020. Cependant la pandémie du Covid-19, qui a touché le Japon comme tous...

  • Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Un total de 2.205 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 2.823 guérisons a été enregistré au Maroc au cours des dernières 24 heures, a indiqué lundi le...

  • Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    26 juillet 2021  à 18:12
  • JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    26 juillet 2021  à 18:10
  • Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    26 juillet 2021  à 18:09
  • Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    26 juillet 2021  à 18:07
  • Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    26 juillet 2021  à 18:06
  • Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    26 juillet 2021  à 18:04