• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    212038

  • Décès

    3572

  • Guéris

    174911

  • Dernière mise à jour: 29 octobre à 23:14

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

    22 mai 2020  à 18:42

    VIDÉOSPakistan: un avion de ligne s’écrase sur un quartier résidentiel, au moins 40 morts

    Un avion de ligne pakistanais avec une centaine de personnes à bord s’est écrasé vendredi sur un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du pays, après avoir subi un problème technique. Selon un bilan provisoire, on déplore la mort d’une quarantaine de personnes.

    Des images de la télévision publique montraient une épaisse fumée noire s’échappant vers le ciel, derrière une maison d’apparence récente. Des pompiers tentaient d’éteindre les débris de bâtiments, alors que des hélicoptères militaires patrouillaient au-dessus de la zone.

    « Il y avait 91 passagers et 7 membres d’équipage » à bord du vol PK8303 de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA), « qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14H37 » (09H37 GMT), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux.

    D’après le PDG de la compagnie Arshad Malik, l’appareil, un Airbus A320 en provenance de Lahore, se trouvait « en approche finale » de l’aéroport de Karachi lorsque qu’un incident est survenu.

    « La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu’il avait un problème technique », a-t-il raconté dans une vidéo mise en ligne sur Twitter. « On lui a dit (…) que deux pistes étaient prêtes pour l’atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz. Pourquoi ? Il reste à déterminer quel était le problème technique. »

    D’après le ministre de l’Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir « perdu un moteur » puis lancé « un appel de détresse ».

    Un journaliste de l’AFP a vu des corps carbonisés être emmenés vers des ambulances. Syed Murad Ali Shah, le chef du gouvernement du Sindh, province dont Karachi est la capitale, a fait état d’un survivant du crash.

    Seemin Jamali, une directrice de l’hôpital universitaire Jinnah de Karachi, a indiqué que huit cadavres et 15 blessés avaient été transportés dans ses services, tous des riverains.

    « De fréquents crashs »

    L’armée pakistanaise a annoncé sur Twitter avoir envoyé sur le lieu de l’accident une force d’intervention rapide, ainsi que des éléments paramilitaires, pour participaer aux opérations de secours.

    Le Premier ministre Imran Khan s’est dit « choqué et attristé » par la catastrophe, adressant sur Twitter ses « prières et condoléances aux familles et aux disparus ». Selon le ministre des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, l’avion avait à son bord « beaucoup de gens rentrant chez eux pour l’Aïd » el-Kébir, la célébration de la fin du ramadan, la fête la plus importante pour les musulmans.

    La catastrophe survient quelques jours seulement après que le pays a autorisé la reprise des vols commerciaux intérieurs, suspendus pendant plus d’un mois pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. De très rares vols internationaux avaient été maintenus.

    De fréquents crashs d’avions et d’hélicoptères civils et militaires se sont produits au Pakistan au fil des ans.

    Le dernier accident aérien d’ampleur dans le pays remonte à décembre 2016, lorsqu’un avion de ligne de la PIA effectuant un vol intérieur s’était écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes.

    Le crash le plus meurtrier ces dernières années remonte à 2010. Un Airbus 321 de la compagnie privée Airblue, ralliant Karachi à Islamabad, s’était écrasé dans les collines peu avant l’atterrissage dans la capitale, tuant les 152 personnes à bord.

    L’accident le plus meurtrier impliquant PIA à ce jour s’est produit en 1992, lorsqu’un de ses A300 était descendu prématurément vers l’aéroport de la capitale népalaise Katmandou et s’était écrasé sur une colline, tuant 167 personnes.


    Les derniers articles

  • Caricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Caricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Quelque 5.000 fidèles musulmans rassemblés dans et autour de la Grande mosquée de la capitale malienne Bamako ont fustigé mercredi les caricatures du prophète Mahomet, au...

  • Macron/caricatures: Le boycott des produits français s’amplifie au Koweït

    Macron/caricatures: Le boycott des produits français s’amplifie au Koweït

    Le boycott des produits français prend de l’ampleur au Koweït, une grande chaîne affirmant mercredi que la majorité de ses magasins avait vidé ses rayons après les...

  • Covid-19: « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », souligne Macron

    Covid-19: « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », souligne Macron

    « L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », a souligné mercredi le président de la République Emmanuel Macron après avoir annoncé un...

  • Le président algérien transféré en Allemagne pour des « examens médicaux »

    Le président algérien transféré en Allemagne pour des « examens médicaux »

    28 octobre 2020  à 21:48
  • Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

    Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

    28 octobre 2020  à 21:43
  • Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale pour ses entreprises

    Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale pour ses entreprises

    28 octobre 2020  à 21:42
  • Aïd Al Maoulid Annabaoui: Grâce Royale au profit de 931 personnes

    Aïd Al Maoulid Annabaoui: Grâce Royale au profit de 931 personnes

    28 octobre 2020  à 21:41
  • L’huile d’olive italienne sous la menace d’un virus ravageur

    L’huile d’olive italienne sous la menace d’un virus ravageur

    28 octobre 2020  à 17:12
  • Caricatures: Sissi se prononce contre les « insultes aux prophètes »

    Caricatures: Sissi se prononce contre les « insultes aux prophètes »

    28 octobre 2020  à 17:08