Take a fresh look at your lifestyle.

Vernissage à Casablanca de l’exposition « The Jews of Africa » de l’artiste photographe américain Jono David

LA VÉRITÉ / MAP


Le vernissage de l’exposition photographique « The Jews of Africa : Lost Tribes, Found Communities, Emerging Faiths » (Juifs africains : Tribus perdues, communautés vivantes et croyances émergentes) de l’artiste photographe américain Jono David a eu lieu, mercredi au Musée du judaïsme marocain à Casablanca.

Dans cette exposition, organisée par la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain et l’Association Mimouna, Jono David met en lumière, à travers ses photographies, les communautés juives d’Afrique, explore leur histoire et dépeint leur culture.

Son travail de photographe lui permet de documenter la vie des communautés juives dans les quatre coins du monde. Ce travail est illustré notamment par « HaChayim HaYehudim Jewish Photo Library », une photothèque virtuelle qui contient environ 120.000 photos représentant la vie des communautés juives dans 116 pays et territoires dans les différents continents.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Zhor Rehihil, conservatrice du Musée du judaïsme marocain de Casablanca s’est dite « Très heureuse » de l’organisation de cette exposition qui donne à découvrir le travail d’un « grand artiste photographe », à travers une collection de photographies axées sur les différentes communautés juives en Afrique.

« C’est un photographe qui a exposé dans les plus grands musées juifs en Europe, aux États-Unis et en Israël et c’est la première fois qu’il expose au Maroc avec cette collection sur le judaïsme africain », a souligné Mme Rehihil.

Dans cette exposition, une grande partie est réservée au Maroc, en plus d’autres pays comme l’Égypte, la Tunisie, le Congo, l’Éthiopie, Madagascar ou encore l’Ouganda, a-t-elle noté.

Par ailleurs, Mme Rehihil a relevé qu' »à travers cette exposition, on découvre qu’il y a des populations juives qui vivent encore dans les pays subsahariens ».

Les photographies et articles de Jono David ont été publiés dans de nombreux journaux et magazines à travers le monde, y compris le magazine Hadassah, le Los Angeles Times, le Wall Street Journal et le New Zeland Herald. Ses photographies ont été également présentées dans 20 livres.

Avant le Musée du judaïsme marocain à Casablanca, il a exposé ses photographies notamment au musée du peuple juif « Beit Hatafutsut » (Tel Aviv, Israël), dans les centres de l’Holocauste et du génocide à Johannesburg, au Cape Town et à Durban, ainsi que dans plusieurs galeries juives au Royaume-Uni et aux États-Unis.


À lire aussi
commentaires
Loading...