Take a fresh look at your lifestyle.

Union africaine: Le Maroc pour le renforcement des infrastructures sanitaires afin d’éradiquer la COVID-19 et relever les défis sanitaires futurs

LA VÉRITÉ / MAP


Le Maroc a réaffirmé, jeudi devant le Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine (COREP) à Addis-Abeba, l’impératif de renforcer les infrastructures sanitaires africaines pour éradiquer la pandémie de la COVID-19 et faire face aux défis sanitaires futurs.

L’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 1ère réunion du COREP, sous la présidence du Sénégal, a relevé que le renforcement des infrastructures sanitaires en Afrique est à même de faire face aux effets socioéconomiques dévastateurs de la pandémie de la COVID-19 et aux défis sanitaires futurs.

Lors de cette session, qui se tient par visioconférence, le diplomate marocain a noté que le renforcement de ces infrastructures doit se faire à travers un processus intergouvernemental impliquant les départements nationaux concernés.

M. Arrouchi a soutenu que les infrastructures sanitaires de qualité sont indispensables pour atténuer l’impact socioéconomique de la pandémie qui a atteint une ampleur inédite.

A cette occasion, il a invité le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) à dresser une synthèse « executif summary » sur l’état des lieux des infrastructures sanitaires en Afrique afin de permettre aux départements techniques dans les capitales de faire le suivi de l’état épidémiologique en Afrique.

En félicitant les efforts du Maroc pour endiguer la pandémie à l’échelle du continent, le Directeur du CDC Afrique, John Nkengasong, a salué la proposition marocaine, en soulignant le rôle crucial des infrastructures sanitaires africaines dans la lutte contre la pandémie actuelle et les autres défis sanitaires qui menacent le continent.

A la date du 11 avril courant, le Continent africain a enregistré un total de 11.363.738 cas cumulés de COVID-19, 251.5517 décès et 10.725.904 cas de guérisons, selon le CDC Afrique qui relève de l’UA.

L’Afrique du Sud arrive en tête des pays les plus touchés avec un total de 3.731.247 cas depuis l’apparition de la COVID-19, souligne notamment le CDC Afrique.

En termes de nombre de cas, l’Afrique australe est la région la plus touchée, suivie par l’Afrique du nord, l’Afrique de l’est et l’Afrique centrale, rappelle-t-on.


À lire aussi
commentaires
Loading...