• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live infos

  • Cas confirmés

    949732

  • Décès

    14774

  • Guéris

    931985

  • Dernière mise à jour: 28 novembre à 23:03

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 17 novembre 2021  à 15:53
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • INTERNATIONALUne coalition internationale se mobilise pour améliorer les programmes d’alimentation scolaire

    Une coalition internationale se mobilise pour améliorer les programmes d’alimentation scolaire

    Cinq agences des Nations Unies ont annoncé leur engagement à soutenir fermement la Coalition pour les repas scolaires visant à améliorer rapidement la nutrition, la santé et l’éducation des enfants d’âge scolaire dans le monde entier d’ici 2030.

    « La coalition pour l’alimentation scolaire a le potentiel d’aider les pays à se remettre de la crise de la Covid-19. Les programmes d’alimentation scolaire peuvent ramener les enfants à l’école, réparer les dommages causés à leur éducation, créer des emplois au niveau local et permettre aux petits exploitants agricoles de gagner durablement leur vie pour nourrir leurs familles », a déclaré le directeur exécutif du PAM, David Beasley, cité par un communiqué, se disant « fier » de soutenir le travail vital de la coalition.

    Selon l’ONU, la pandémie de Covid-19 a provoqué en 2020 d’importantes perturbations dans les écoles et l’éducation à travers le monde et des millions d’enfants n’ont pas pu obtenir leurs repas scolaires ou bénéficier de services de santé et de nutrition en milieu scolaire tels que le déparasitage, la vaccination et le soutien psychosocial.

    Dans le monde, plus de 150 millions d’enfants n’ont toujours pas accès aux repas et aux services essentiels de santé et de nutrition, indique l’ONU.

    Face à cette situation, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’UNICEF, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) « comptent apporter leur expertise à la Coalition, une initiative née à la suite de fermetures d’écoles dues à des pandémies, dirigée par la France et la Finlande, qui regroupe plus de 60 pays et dont la vision est de donner à chaque enfant dans le besoin la possibilité de recevoir un repas nutritif à l’école d’ici 2030 ».

    La Coalition s’est également engagée en faveur de programmes de repas scolaires « intelligents », qui associent des repas réguliers à l’école à des interventions complémentaires en matière de santé et de nutrition pour la croissance et l’apprentissage des enfants.

    « Les programmes de santé et de nutrition scolaires sont des interventions efficaces pour soutenir la croissance et le développement des écoliers et des adolescents », ont déclaré les dirigeants des agences des Nations Unies dans leur déclaration, publiée mardi soir.

    « Ils peuvent aider à combattre la pauvreté, la faim et la malnutrition des enfants sous toutes ses formes. Ils attirent les enfants à l’école et favorisent l’apprentissage des enfants, ainsi que leur santé et leur bien-être à long terme », ont fait valoir les agences onusiennes.

    Les dirigeants des cinq agences ont noté que les repas scolaires peuvent servir de « tremplin » à la transformation des systèmes alimentaires.

    Dans la mesure du possible, ils peuvent utiliser des aliments cultivés localement, soutenant ainsi les marchés et les systèmes alimentaires nationaux et locaux, améliorant les opportunités pour les petits exploitants agricoles et les entreprises de restauration locales, souvent dirigées par des femmes.

    Les derniers articles

  • Coopération sino-africaine: Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020

    Coopération sino-africaine: Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020

    Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020, indique un livre blanc publié à l’occasion de la tenue...

  • Enactus Maroc: Les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes” mises en lumière à Marrakech

    Enactus Maroc: Les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes” mises en lumière à Marrakech

    Un séminaire national destiné à mettre en lumière et à célébrer les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes”, avec un...

  • Trois Marocains se qualifient au prix du Livre Cheikh Zayed dans deux catégories

    Trois Marocains se qualifient au prix du Livre Cheikh Zayed dans deux catégories

    Les écrivains marocains Mohamed Noureddine Afaya, Mohamed Dahi et Zhor Karam se sont qualifiés à la 16ème édition du Prix du livre Cheikh Zayed 2021-2022, dans les...

  • Hydroélectricité: Mustapha Bakkoury signe un accord avec EDF

    Hydroélectricité: Mustapha Bakkoury signe un accord avec EDF

    27 novembre 2021  à 17:03
  • Nouveau variant: l’Europe a pris ses précautions

    Nouveau variant: l’Europe a pris ses précautions

    27 novembre 2021  à 17:00
  • Grippe aviaire: Un premier foyer en élevage détecté dans le Nord de la France

    Grippe aviaire: Un premier foyer en élevage détecté dans le Nord de la France

    27 novembre 2021  à 16:54
  • Azoulay: La pédagogie de la diversité au cœur de la modernité de notre société

    Azoulay: La pédagogie de la diversité au cœur de la modernité de notre société

    27 novembre 2021  à 16:53
  • Ifrane: Un partenariat pour promouvoir la formation et la recherche sur les civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive

    Ifrane: Un partenariat pour promouvoir la formation et la recherche sur les civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive

    27 novembre 2021  à 16:51
  • Covid-19: Le Maroc a pris les mesures nécessaires pour intervenir face au variant Omicron

    Covid-19: Le Maroc a pris les mesures nécessaires pour intervenir face au variant Omicron

    27 novembre 2021  à 16:49