Take a fresh look at your lifestyle.

Un préscolaire de qualité

LA VÉRITÉ / MAP


L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS) ont signé, jeudi à Rabat, une convention pour le développement et la généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité.

Cette convention, signée par le directeur de l’AREF Mohamed Adardour et le directeur général de la FMPS Aziz Kaichouh, intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la convention-cadre de partenariat conclue, le 7 avril dernier, entre le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports et la FMPS, en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement préscolaire, en consécration de l’importante expérience que cette institution a accumulée au fil des années pour améliorer le préscolaire dans toutes les régions et provinces du Royaume.

En vertu de cet accord, la Fondation se chargera de la gestion directe des classes préscolaires publiques spécifiées dans ledit accord, de la mise en place d’un système intégré et inclusif de formation des éducateurs et du renforcement de leurs capacités professionnelles et l’amélioration de leurs performances sur la base de l’éligibilité, l’efficacité et le mérite.

Il a également été convenu d’augmenter la plage horaire des formations de base et continue au profit des cadres de l’enseignement préscolaire.

A cette occasion, M. Adardour a indiqué que cette convention vise la généralisation du préscolaire auprès des catégories d’âge de 4 et 5 ans d’ici 2027, ajoutant qu’elle ambitionne également « d’améliorer la qualité de l’enseignement préscolaire traditionnel dans les écoles coraniques pour être en phase avec l’évolution du temps ».

La concrétisation de ces objectifs nécessite des partenaires, tels que la FMPS qui se chargera de l’équipement des classes et de la paie des éducateurs, a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP.

La cérémonie de signature de cette convention s’est déroulée en présence des chefs de départements, de services, de cellules et des unités de l’Académie, ainsi que de responsables de la FMPS.

Trois conventions de partenariat pour le développement et la généralisation d’un préscolaire de qualité avaient été signées, le 7 avril dernier, lors d’une réunion présidée par le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

La signature de ces accords, qui s’inscrivent dans la continuité du processus de réforme du système d’éducation et de formation, intervient en exécution des Hautes Orientations Royales pour l’instauration d’un système éducatif efficace, équitable et généralisé, à l’occasion du coup d’envoi en 2018 du Programme national de généralisation et de développement du préscolaire de qualité sous le signe « Notre avenir n’attend pas ».

Elle intervient également dans le cadre de l’opérationnalisation du Nouveau modèle de développement qui appelle à une renaissance du système éducatif et la mise en œuvre du programme gouvernemental qui place l’éducation au centre de ses priorités et au cœur du développement du capital humain et de la consolidation des piliers de l’État social.


À lire aussi
commentaires
Loading...