Take a fresh look at your lifestyle.

Tourisme international: L’ONMT mise le tout pour le tout

Samia BOUFOUS


La stratégie touristique engagée par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ouvre résolument la voie à la redynamisation de l’offre Maroc.

En quelques mois, l’action ambitieuse et pragmatique de l’Office et la multiplicité de ses partenariats avec les plus grands noms du tourisme international posent les fondements d’un nouveau paradigme qui augure une reprise imminente mais surtout vigoureuse.

Grâce à sa force de frappe opérée aux quatre coins du monde, l’Office offre au label Maroc un positionnement en haut de l’affiche des destinations les plus prisées, visant à faire du Royaume, une destination incontournable pour les voyageurs.

En effet, l’ONMT n’a pas lésiné sur les moyens pour s’accaparer de nouvelles parts de marché ou tout simplement reconquérir les amoureux du Maroc, avec l’ambition de sécuriser les capacités aériennes et les offres des voyagistes vers le Royaume.

En vue de réussir l’opération séduction auprès des étrangers à même de permettre à l’ensemble des composantes des différents écosystèmes du secteur de retrouver la vitalité d’avant-crise, les promoteurs du tourisme national ont effectué une véritable tournée commerciale, promotionnelle et de communication dans plusieurs pays, en l’occurrence, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne et Israël.

Enclenchant la reprise avec les partenaires espagnols, l’ONMT a relancé ses partenariats avec les principaux prescripteurs de voyage du pays et sécurisé les capacités aériennes de la compagnie Iberia, soit une décision qui fait également suite au déploiement d’une nouvelle Task Force dans la capitale espagnole, témoignant de l’importance de ce marché dans la stratégie de reprise de la destination Maroc.

Dans la même lignée, la compagnie ibérique a annoncé la reprise de 100% de ses capacités pour la ligne Madrid-Tanger à raison de 7 fréquences hebdomadaires, et de 76% pour la ligne Madrid-Marrakech, soit 9 fréquences par semaine.

Toujours dans le même contexte, l’Office a dirigé son attention vers les marchés germanophones, notamment via des négociations qui ont été entreprises avec le principal acteur de la distribution sur les marchés germanophones FTI Group, lequel réalisait jusqu’en 2019, plus de 100.000 clients par an sur la destination Maroc en provenance des marchés allemand, français, suisse et autrichien.

Pour ce qui est de l’Hexagone, deux partenariats ont été conclus pour le lancement d’opérations de promotion dans les réseaux de distribution des groupes Carrefour Voyages et Havas Voyages, outre le renforcement des routes traditionnelles comme le Paris-Marrakech (15 fréquences/ semaine) et le Paris-Rabat (20 fréquences/semaine). Soit une façon pour l’Office de reconquérir les marchés traditionnels du Maroc, qui figure dans le Top 3 des destinations préférées des Français, en investissant les réseaux leaders de la prescription et de la distribution du voyage dans l’Hexagone.

Braquant le viseur sur le marché britannique, une délégation de l’Office est allée à la rencontre des dirigeants du géant mondial de l’aérien et du voyage EasyJet, qui a prévu la programmation de 20 routes pour la saison été 2022 via le déploiement d’une offre de 75 vols par semaine reliant le Maroc à 6 marchés européens.

Les responsables marocains se sont également entretenus avec les représentants de l’Association des Agences de Voyages Britanniques et des Tour-opérateurs (ABTA), qui ont signifié leur confiance en la destination Maroc et réaffirmé la tenue de leur prochaine Assemblée générale à Marrakech en octobre 2022.

Non seulement ça, l’ONMT a même enrôlé deux influenceuses pour cibler les Américains et Israéliens, en l’occurrence Kelli Erdmann, connue sur les plateformes digitales comme « Happy Kelli », et Yarden Harel ».

D’ailleurs et grâce à l’encadrement de l’ONMT, ces influenceuses mettent à l’honneur les décors marocains et font partager avec leur communauté leurs expériences et rencontres au Maroc en montrant les expériences touristiques pouvant être vécues dans les différentes régions du Royaume.

Il s’agit, en effet, d’une stratégie digitale, qui a été consolidée par la conclusion d’un partenariat inédit entre l’ONMT et Tripadvisor, la plus grande plateforme de recommandation de voyages dans le monde.

Suite à cet accord, le Maroc se réserve une place parmi les destinations méditerranéennes les plus recommandées sur la plateforme, qui compte près de 500 millions de voyageurs sur 49 marchés internationaux.

ll va aussi sans dire que la présence distinguée du Maroc au Salon International Mediterranean Tourism Market (IMTM) s’est soldée par l’approfondissement d’un ensemble de partenariats touristiques entre le Maroc et l’État d’Israël, marché stratégique de 8 millions de voyageurs potentiels.

Et pour couronner tout ça, l’Office a lancé sa tournée « Light Tour » sur 3 villes stratégiques à savoir Paris, Londres et New-York, dans la continuité du déploiement inédit de sa campagne « Terre de Lumière » confirmant ainsi la démarche promotionnelle agressive de l’ONMT dont l’objectif est que le Maroc récupère rapidement sa position d’avant crise.

Force est de constater que tout a été fait pour bien cerner les dynamiques émergentes et les micro-transformations qui conditionnent le comportement des touristes et leurs attentes dans le monde, pour aligner la destination Maroc avec les standards internationaux les plus élevés et s’assurer par ricochet, d’une reprise à la hauteur des ambitions.


À lire aussi
commentaires
Loading...