Take a fresh look at your lifestyle.

Théâtre scolaire: Un prix signé El Jem


La première édition du Festival national du prix Mohamed El Jem du théâtre scolaire s’est ouverte mardi soir 10 avril à Rabat en présence d’imminentes personnalités de la région de Rabat Salé-Kénitra qui s’activent dans le domaine de la culture, de l’art et des médias.

Cette édition qui se tient du 10 au 13 avril à Rabat sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, vise à développer les capacités intellectuelles des enfants à travers un système de valeurs éducatives orientées spécialement vers l’enfance.

Organisée à l’initiative de l’Association des amis de Mohamed El Jem pour le théâtre scolaire, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et en collaboration avec le conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, cette manifestation a également pour objectifs de lutter contre les comportements inciviques notamment la violence au sein des établissements de l’enseignement et mettre en avant l’importance du théâtre dans le développement de la créativité et des capacités intellectuelles de l’enfant. A cette occasion, le comédien Mohamed El Jem, président-fondateur de l’Association des amis de Mohamed El Jem pour le théâtre scolaire, s’est félicité du fait que ce festival a gagné en maturité et en rayonnement en consacrant ses fondements dans les douze régions du royaume et en tenant sa première édition à l’échelle nationale.

Le fait de placer cette édition sous le Haut patronage de SM le Roi constitue une forte motivation pour poursuivre avec détermination le travail visant à promouvoir ce grand projet éducatif, a-t-il dit.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Youssef Belkacemi, a indiqué que l’organisation de ce festival s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la vision 2015- 2030 qui vise à renforcer l’intégration socio-économique partant du fait que l’école se veut un important vecteur de la culture.

Ce festival est l’occasion de découvrir les talents dont dispose le système éducatif, et de leur donner l’occasion de faire leurs preuves et mettre en valeur leurs capacités dans le domaine du théâtre, a ajouté M. Belkacemi, soulignant que le théâtre est également un outil clé pour le développement des élèves, étant un moyen pour renforcer leurs aptitudes en communication.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la signature d’un accord de partenariat entre le ministère de l’Education nationale et l’Association des amis de Mohamed El Jem et par la présentation du jury de la compétition de cette première édition, présidé par Ahmed Badri, et composé de Ouassila Sabhi, Hafida Baâdi, Farid Regragui et Mohamed Belhissi.

A cette occasion, un vibrant hommage a été rendu aux artistes Hayat Ghafri, Mohamed El Kettani, Abderrahim Amine, Larbi Benjelloun et Abdelkhalek Brouki. Cette première édition a connu la participation de 12 groupes de théâtre représentant les Académies de l’éducation et de la formation des différentes régions du Royaume et qui seront en lice pour décrocher les six prix de la Compétition officielle, à savoir le grand prix du meilleur travail théâtral, le prix du texte théâtral, le prix de la réalisation, le prix de la meilleure mise en scène, le prix d’interprétation masculine et le prix d’interprétation féminine.


À lire aussi
commentaires
Loading...