Take a fresh look at your lifestyle.

Technologie: Fès aura son écosystème industriel 4.0

LA VÉRITÉ / MAP


Bientôt, la ville de Fès aura son propre écosystème industriel 4.0, grâce à un ambitieux projet qui fédère les efforts d’acteurs institutionnels, publics et privés.

Le projet de la zone industrielle ‘’Fez Smart Factory’’ (FSF), qui sera aménagé sur le campus de l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF), devra contribuer à ériger toute la région Fès-Meknès en pôle de croissance prometteur.

Ce projet pilote sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’UEMF, le Conseil de la région Fès-Meknès, la branche Fès-Taza de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la société Alten Delivery Center-Maroc. Il mobilisera une enveloppe budgétaire de 104 millions de DH.

Selon ses initiateurs, FSF répond aux besoins d’amélioration de la productivité industrielle et des performances environnementales et sociales, à travers la mise à profit des concepts de l’industrie 4.0, et s’inscrit ‘’parfaitement dans une vision d’avenir’’ pour la capitale spirituelle et le Maroc.

Fruit d’un partenariat public-privé, Fez Smart Factory est conçu pour être un incubateur et un accélérateur de startups, en proposant des services d’ingénierie pour l’industrie et les laboratoires de recherche et de développement.

Pour l’UEMF, la participation des parties prenantes à l’appel à projets lancé à cet effet et leur persévérance tout long d’un long processus de soumission, d’évaluation, d’accompagnement et de négociation témoigne de leur volonté de contribuer activement à la promotion et à la valorisation du foncier industriel, en particulier, et de l’économie nationale, en général.

Cofinancé en grande partie par l’Agence du Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) via un apport du Fonds des Zones Industrielles Durables (FONZID) à hauteur de près de 50pc du coût du projet et la Région Fès-Meknès, ce projet tend, par ailleurs, à ériger la région Fès-Meknès en destination de connaissance et de savoir.

« Fez Smart Factory  » qui s’étend sur une superficie globale de 11ha, comprend un bâtiment dédié aux services d’innovation pouvant accueillir environ 40 porteurs de projets, 30 startups, 10 sociétés d’ingénierie, 5 entités de R&D et R&T et une dizaine d’investisseurs dans le business center.

Il englobe aussi des espaces dédiés aux services de transfert de technologie, d’ingénierie, d’innovation et de recherche & développement (R&D) et de recherche technologique (R&T), la première usine modèle 4.0 au Maroc et 93 lots industriels destinés à des usines intelligentes.

Le projet FSF, qui a bénéficié du soutien du FONZID suite à un appel à projets concurrentiel, lancé par l’Agence MCA-Morocco, devrait générer plus de 5 milliards de DH d’investissements et plus de 5.000 emplois directs hautement qualifiés, à travers l’appui des compétences de l’UEMF et de ses plateformes à la fine pointe de la technologie, la plus grande plateforme d’impression 3D du pays et la première École d’ingénierie digitale et d’intelligence artificielle en Afrique.

Le projet de la zone industrielle « Fez Smart Factory », sélectionné pour bénéficier du soutien du FONZID, a été concrétisé grâce au soutien et à l’accompagnement de l’Agence MCA-Morocco.

A l’instar d’autres chantiers structurants initiés ces dernières années, le projet FSF est attendu comme un catalyseur de développement industriel, en positionnant la région dans un domaine où elle a une multitude d’atouts à faire valoir, notamment la présence de nombreuses établissements universitaires.


À lire aussi
commentaires
Loading...