• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1120087

  • Décès

    15270

  • Guéris

    1049166

  • Dernière mise à jour: 27 janvier à 19:05

    Par:  

  • 12 avril 2018  à 07:00
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • CULTURESur les chemins des phosphates

    Sur les chemins des phosphates
    Projection à Rabat du documentaire "Sur les chemins des phosphates" retraçant les convoitises européennes sur le Maroc

    Le film-documentaire de fiction “Sur les chemins des phosphates”, qui retrace les convoitises européennes sur le Maroc depuis le XIXè siècle jusqu’au recouvrement par le Royaume de son indépendance, a été projeté lundi soir 9 avril à Rabat.

    Réalisé par Mohamed Nadrani et Malika El Manoug, ce docufiction de plus de 80 minutes, relate l’histoire des multiples convoitises européennes sur le Maroc et le retour d’exil triomphal du Souverain Mohammed V en 1955, avec un focus particulier sur l’émergence de la classe ouvrière au Maroc depuis 1930 et le rôle qu’elle a joué lors de cette étape cruciale de l’histoire politique du pays.

    Initiée par l’Association Sala Lmoustaqbal, cette projection a jeté un regard d’ensemble sur les années de la colonisation française du Maroc, la trajectoire de la découverte et l’expansion de l’exploitation des phosphates, ainsi que sur le développement de la classe ouvrière et l’évolution de ses luttes pour que le Maroc recouvre son indépendance et ses richesses.

    Le film raconte l’histoire de la découverte par hasard d’un minerai de phosphates, ayant donné naissance à l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) le 7 août 1920, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, le co-réalisateur du film, Mohamed Nadrani.

    Suite à cette découverte, l’agglomération, baptisée Khouribga, surgira des entrailles du plateau des Ouled Abdoun aux premiers rails des chemins de fer pour transporter le phosphate extrait jusqu’au port de Casablanca, a précisé M. Nadrani.

    L’Association accorde un intérêt particulier aux activités à caractère culturel, dont le cinéma, a souligné, pour sa part, un membre du bureau exécutif de l’Association Sala Lmoustaqbal, Abdellatif Briki, notant que la production des phosphates, numéro 1 des exportations marocaines, constitue un volet très important sur les plans économique et politique, vu son apport pour l’économie nationale.

    Ce film a été interprété par des acteurs marocains et étrangers, à savoir Abbes Kamel, Mina Ezzhar, Rachid Ezzine, Hamid Hizaze, Thierry Anselin, Jennifer Paillet et Olivier Nolin.

    Les derniers articles

  • Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes australiens ont découvert un astre étrange dans la Voie lactée, qui émet un rayonnement électromagnétique à un rythme inhabituellement long : cette...

  • Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le Roi Mohammed VI, a présidé, jeudi à la province de Benslimane (Région de Casablanca-Settat), la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’une usine de...

  • France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    “Tout augmente, sauf nos salaires!”: plusieurs dizaines de milliers d’employés du privé, fonctionnaires, retraités ou lycéens ont manifesté jeudi en France...

  • Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    27 janvier 2022  à 21:06
  • Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    27 janvier 2022  à 21:04
  • États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    27 janvier 2022  à 18:48
  • L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    27 janvier 2022  à 18:46
  • INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    27 janvier 2022  à 18:44
  • Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    27 janvier 2022  à 18:42