• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    504847

  • Décès

    8934

  • Guéris

    490921

  • Dernière mise à jour: 16 avril à 18:14

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 08 avril 2021  à 16:39
  • Temps de lecture: 6 minutes
  • SOCIÉTÉSOS Villages d’Enfants et l’UE: Pour l’amélioration de la protection sociale au Maroc

    SOS Villages d’Enfants et l’UE: Pour l’amélioration de la protection sociale au Maroc
    Partenariat entre l'Association SOS Villages d’Enfants et l’UE pour l’amélioration de la protection sociale au Maroc

    L’Association SOS Villages d’Enfants a lancé officiellement jeudi au Village d’Enfants SOS Dar Bouazza (Nouaceur), le programme «Agir pour une amélioration de la protection sociale au Maroc».

    Ce projet, d’une durée de deux ans, cofinancé par l’Union européenne (UE), a pour objectif de permettre à des enfants, des jeunes en situation de délaissement parental et des mères en situation de monoparentalité de se développer dans les meilleures conditions possibles, en dépit d’un parcours accidenté.

    En ce sens, il s’agit de développer des méthodologies d’accompagnement professionnelles pour garantir une réparation et plus loin encore, une capacité de résilience pour ces enfants, ces jeunes et ces femmes en situation de vulnérabilité.

    C’est une approche holistique qui est ainsi proposée, centrée sur la préoccupation suivante: comprendre les parcours difficiles et les projets de vie des enfants, des jeunes et des femmes pour les accompagner vers un avenir possible et s’inscrire dans une approche constructive de faire société ensemble.

    Pour ce faire, l’Association SOS Villages d’enfants Maroc a construit avec le soutien de l’UE un projet visant à améliorer son offre de services dans ses 6 Etablissements de Protection Sociale ainsi qu’au sein de ses programmes alternatifs d’accueil de remplacement des enfants sans soutien parental en renforçant le suivi des besoins psychologiques, éducatifs et de santé des 550 enfants accueillis.

    Il s’agit d’expérimenter et analyser un dispositif de placement des enfants et des jeunes au sein de 30 familles d’accueil, afin qu’ils se développent dans un environnement au plus proche d’un univers familial, fondé sur la bientraitance.

    De plus, l’Association a adopté un outil innovant, ludique et pédagogique appelé la Fresque du Climat, mis à la disposition de 360 enfants et jeunes qui deviendront à leur tour des citoyens engagés, que cela soit à travers leurs gestes au quotidien ou dans leurs choix d’orientation professionnelle.

    Le projet vise aussi à accueillir une démarche qualité reposant principalement sur l’accompagnement et la mise en œuvre de la méthodologie appelée « projet d’établissement ». Les 6 Etablissements de Protection Sociale de l’Association SOS Villages d’enfants qui accueillent des enfants en situation de délaissement parental dont certains sont en situation de handicap, constitueront le terrain d’apprentissage et de recueil des bonnes pratiques de cette approche qualité.

    Le projet a également pour objectif de prévenir l’abandon à travers la création de 2 nouveaux programmes de renforcement de la famille à Agadir et Salé.

    Mme Béatrice Beloubad, directrice nationale de l’association SOS Villages d’Enfants Maroc, a affirmé lors du lancement de ce projet, que cette association existe au Maroc depuis 36 ans et son cœur de métier est la protection des enfants et des femmes en situation difficile.

    Le projet cofinancé par l’UE va aider l’association à accueillir et mettre en place une série d’actions nécessaires pour élargir les champs d’activité, a-t-elle dit, précisant que l’UE va en premier lieu cofinancer des actions déjà existantes mais aussi augmenter le nombre de bénéficiaires au sein des villages qui accueillent chaque année entre 50 et 60 enfants, et sur deux ans l’UE va permettre à l’association d’accueillir une centaine d’enfants supplémentaires.

    Il s’agit aussi de placer plus d’enfants dans les familles d’accueil, un projet novateur qui permet de placer des enfants avec un suivi rigoureux pour la prise en charge, l’association étant parfaitement convaincue que la place d’un enfant est dans sa famille biologique, a-t-elle dit, notant que si cela n’est pas possible, il sera question de placement d’enfants dans les familles d’accueil.

    Il est nécessaire de mettre en place un outil de travail professionnel, en l’occurrence les projets d’établissements qui permettront une réflexion dans chaque établissement pour analyser la pratique actuelle et réfléchir à la manière d’améliorer et renforcer la qualité pour prendre en charge chacun des bénéficiaires, a-t-elle poursuivi.

    Il est aussi question de mettre en place des programmes de renforcement de la famille, car la famille biologique est le socle de toute société, a souligné Mme Beloubad, ajoutant qu’une attention particulière est accordée aux femmes en situation de moparentalité.

    De son côté, Amine Demnati, président SOS villages d’enfants a affirmé que ce partenariat avec l’UE reflète la confiance dont jouit l’Association SOS villages d’enfants, rappelant que les deux parties avaient conclu deux accords en 2002 sur la protection des enfants abandonnés aux besoins spécifiques et en 2010 concernant le programme du renforcement de la famille.

    Il a ajouté que ce projet, fondé sur une approche basée sur les droits, s’inscrit en ligne directe avec la Politique Publique Intégrée de Protection de l’Enfance au Maroc, instaurée en 2015, qui constitue la réponse nationale de lutte contre toutes les formes de violence et d’exploitation des enfants.

    Pour sa part, Briac Deffobis, chef de section développement social et rural de l’UE au Maroc, a affirmé que ce projet vise à faire avancer une cause qui nous tient tous à cœur et ou le partenariat entre le Maroc et l’UE s’enrichit de la concertation étroite entre les acteurs de la société civile et les autorités nationales et locales.

    Dans le secteur de la protection sociale, la société civile marocaine et les autorités souhaitent apporter des réponses concrètes et pérennes, et c’est bien dans ce cadre que s’inscrit le partenariat entre le Maroc et l’UE, a-t-il dit.

    Il a tenu à replacer cette action dans le cadre plus général du partenariat Maroc-UE, un partenariat multiforme et qui porte une attention forte à la cohésion sociale, ajoutant que ‘’selon nous il n’y a pas de cohésion sociale sans protection sociale’’.

    SOS Villages d’Enfants Maroc est une Association reconnue d’utilité publique et placée sous la Présidence d’Honneur de Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa.

    SOS Villages d’Enfants Maroc accompagne quotidiennement près de 850 enfants via 3 programmes d’intervention: la protection à long terme (20 ans en moyenne) de ceux qui ont perdu leur famille, la prévention d’abandon auprès des familles vulnérables, et l’insertion socio-professionnelle des jeunes adultes.

    Les derniers articles

  • Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    La mise en œuvre du grand chantier de généralisation de la protection sociale, dont la cérémonie de lancement a été présidée mercredi par SM le Roi Mohammed VI, constitue...

  • L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte, pilier de tout plan de relance, recèle un important potentiel en termes de création d’emplois pour la jeunesse au sud et au nord de la...

  • Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    La coopération entre le Maroc et l’Union européenne dans les domaines de la recherche et de l’innovation augure de belles perspectives, notamment après le lancement du...

  • Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    15 avril 2021  à 18:27
  • Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    15 avril 2021  à 17:37
  • Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    15 avril 2021  à 17:32
  • Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    15 avril 2021  à 17:30
  • Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    15 avril 2021  à 17:27
  • Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    15 avril 2021  à 17:25