• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    212038

  • Décès

    3572

  • Guéris

    174911

  • Dernière mise à jour: 29 octobre à 23:14

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 23 septembre 2020  à 18:51
  • Temps de lecture: 5 minutes
  • ÉCONOMIESignature d’un contrat entre le Groupe Abdelmoumen et CDG Invest

    Signature d’un contrat entre le Groupe Abdelmoumen et CDG Invest
    Signature d’un contrat d’investissement entre le Groupe Abdelmoumen et CDG Invest En vue d’une prise de participation dans l’activité automobile de Socafix

    Un contrat d’investissement visant une prise de participation dans l’activité automobile de Socafix, a été signé mercredi à Rabat, entre le Groupe Abdelmoumen et CDG Invest. Signé par le directeur du Groupe Abdelmoumen, Hakim Abdelmoumen et par le directeur général du fonds « Métiers Mondiaux » de CDG Invest, Salaheddine Kamali, ce contrat porte sur une enveloppe globale de 110 millions de dirhams et concerne l’investissement dans l’activité automobile de Socafix, filiale du Groupe Abdelmoumen. Conclue en présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’économie verte et numérique Moulay Hafid Elalamy,et le directeur général de la CDG, Abdellatif Zaghnoun, cette opération confirme la volonté du Groupe Abdelmoumen et de CDG Invest de réaliser un partenariat dans le secteur de l’automobile avec l’objectif de renforcer la présence du capital marocain dans le tissu industriel et contribuer à l’objectif de maximisation du taux d’intégration locale.

    L’opération vise également à consolider le leadership de la société dans le secteur automobile marocain ainsi que la soutenir dans son ambitieux plan de croissance pour en faire un acteur de référence positionné sur les filières à valeur ajoutée.

    A cette occasion, M. Elalamy, s’est félicité de cet investissement 100% marocain, qui contribuera au développement de l’intégration locale en profondeur et à la montée en gamme du secteur.

    Il a, en outre, fait savoir que ce contrat d’investissement, donne un point de départ à l’intervention de la CDG dans le secteur automobile, « une intervention tant attendue » notamment dans un secteur qui a toujours su démontrer sa compétitivité.

    Ce partenariat, s’inscrit dans un contexte où le secteur automobile a connu une dynamique importante, grâce à une politique publique volontariste, matérialisée notamment par le plan d’accélération industrielle, qui a fixé comme priorité le renforcement des fondamentaux de l’écosystème automobile au Maroc.

    Pour sa part, le directeur général de la CDG, Abdellatif Zaghnoun a exprimé sa satisfaction de voir cette opération d’investissement se concrétiser, faisant remarquer qu' »elle matérialise le virage stratégique que le Groupe réalise depuis 2017 et augure de nouvelles perspectives d’investissement pour la CDG, ainsi que de nouvelles opportunités de développement pour le Royaume en application des orientations que SM le Roi a exprimées de manière récurrente concernant le tissu productif marocain et en particulier son industrie orientée vers l’export ».

    Aujourd’hui et dans le prolongement de son positionnement historique sur les infrastructures d’accueil dédiées au développement productif, la CDG a fait un choix stratégique d’adresser de manière directe le tissu productif, en consolidant et orientant ses capacités d’investissement sur cet axe. Il a, par ailleurs, souligné qu’à cet effet, un fonds d’investissement baptisé « métiers mondiaux du Maroc » a été mis en place par CDG Invest, destiné à investir dans les secteurs à fort contenu exportateur avec une perspective de générer un impact structurant sur les filières adressées.

    Doté d’une enveloppe initiale de 1,5 milliards de DH, ce fonds, qui peut évoluer en fonction des besoins, va permettre d’accompagner ces entreprises, pour renforcer leurs assises financières, leurs permettre de s’épanouir outre l’amélioration du niveau d’intégration locale de ces écosystèmes, « ce qui va certainement se traduire par l’amélioration de la valeur ajoutée qui sera créée localement », a-t-il fait savoir.

    De son côté, M. Abdelmoumen, a exprimé sa forte volonté de construire, à travers ce partenariat, « un leader marocain de l’industrie automobile dans la région et un véhicule d’investissement globalisé, multi-métiers et fortement intégré localement ».

    Ce partenariat d’envergure, a-t-il poursuivi, permettrait de drainer vers le groupe, en parfaite cohérence avec la politique publique du secteur automobile du Royaume « un transfert de savoir-faire et de nouvelles technologies aussi bien par de la croissance organique que de la croissance externe ou de nouvelles Joint-ventures ».

    Et d’ajouter que cette opération, permettra de développer un groupe industriel marocain d’envergure, afin de créer 1000 emplois dans les 5 années à venir, soit une orientation franche vers l’industrie automobile.

    CDG Invest, filiale à 100% de la CDG est la holding qui porte, depuis décembre 2018, la Branche « Investissement » du Groupe CDG. Sa mission est de renforcer la dynamique d’investissement dans de nouveaux secteurs essentiels à la diversification du modèle de croissance du pays.

    Le Groupe Abdelmoumen est un groupe industriel à capitaux marocains regroupant plusieurs sociétés dont, Socafix, spécialisée dans la fabrication des structures métalliques et pièces mécano-soudées pour le compte de constructeurs automobiles et multinationales.

    Socafix est référencée Rang 1 et Rang 2 et compte parmi ses clients : Renault, PSA, Lear, Faurecia ainsi que d’autres multinationales du secteur.

    Le Groupe Abdelmoumen a mis en place un plan de développement industriel dans le cadre de la réorganisation de l’activité automobile de Socafix avec la perspective de renforcer son positionnement de Rang 1 auprès des constructeurs, de développer de nouvelles activités dans le secteur automobile adjacentes aux activités actuelles, et de développer des partenariats industriels en vue de renforcer son savoir-faire technologique.

    Les derniers articles

  • Sénégal: « Au moins 140 morts » dans le naufrage d’un bateau de migrants

    Sénégal: « Au moins 140 morts » dans le naufrage d’un bateau de migrants

    « Au moins 140 personnes » sont mortes dans le naufrage d’une embarcation de migrants la semaine dernière au large du Sénégal, la pire catastrophe de ce type en 2020,...

  • Caricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Caricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Quelque 5.000 fidèles musulmans rassemblés dans et autour de la Grande mosquée de la capitale malienne Bamako ont fustigé mercredi les caricatures du prophète Mahomet, au...

  • Macron/caricatures: Le boycott des produits français s’amplifie au Koweït

    Macron/caricatures: Le boycott des produits français s’amplifie au Koweït

    Le boycott des produits français prend de l’ampleur au Koweït, une grande chaîne affirmant mercredi que la majorité de ses magasins avait vidé ses rayons après les...

  • Covid-19: « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », souligne Macron

    Covid-19: « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », souligne Macron

    28 octobre 2020  à 21:50
  • Le président algérien transféré en Allemagne pour des « examens médicaux »

    Le président algérien transféré en Allemagne pour des « examens médicaux »

    28 octobre 2020  à 21:48
  • Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

    Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

    28 octobre 2020  à 21:43
  • Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale pour ses entreprises

    Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale pour ses entreprises

    28 octobre 2020  à 21:42
  • Aïd Al Maoulid Annabaoui: Grâce Royale au profit de 931 personnes

    Aïd Al Maoulid Annabaoui: Grâce Royale au profit de 931 personnes

    28 octobre 2020  à 21:41
  • L’huile d’olive italienne sous la menace d’un virus ravageur

    L’huile d’olive italienne sous la menace d’un virus ravageur

    28 octobre 2020  à 17:12