• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    336506

  • Décès

    5539

  • Guéris

    284496

  • Dernière mise à jour: 25 novembre à 18:50

    Par:  

  • 27 janvier 2020  à 21:23
  • Temps de lecture: 6 minutes
  • À LA UNESénégal-Maroc: Les Tijanes Omariens célèbent à Dakar leur 40è « Ziara annuelle », sous le Haut Patronage de SM le Roi

    Sénégal-Maroc: Les Tijanes Omariens célèbent à Dakar leur 40è « Ziara annuelle », sous le Haut Patronage de SM le Roi
    Sénégal-Maroc: Les Tijanes Omariens célèbent à Dakar leur 40è "Ziara annuelle", sous le Haut Patronage de SM le Roi

    Les Tijanes Omariens du Sénégal ont célébré, dimanche soir à Dakar, la 40è édition de leur « Ziara annuelle », un grand rassemblement religieux qui réunit des milliers de fidèles, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine.

    Une forte délégation marocaine, conduite par M. Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques a pris part à ce grand évènement religieux.Elle se composait également de l’ambassadeur du Royaume au Sénégal, Taleb Barrada, de Abdellatif Begdouri Achqari, chargé de mission à la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, El Yazid Radi, président du conseil local des oulémas de Taroudant, Mohammed Guennoun El Hassani, président du conseil local des oulémas de Tanger-Asilah, Taoufik Al Abkari, professeur universitaire et Aïcha Rebbay, responsable à la fondation Mohammed VI des oulémas africains.Le Maroc a toujours veillé à ce que la délégation marocaine qui prend part à la Ziarra annuelle des Tijanes Omariens soit à la hauteur de cet événement qui est un grand moment de prière, dikrs (panégyriques), recueillement, de retrouvailles et de promotion des valeurs sacrées de l’islam, en l’occurrence le savoir, le travail, l’amour, la tolérance et la paix.Cette manifestation, qui constitue l’un des plus importants rassemblements de la communauté Tijane à Dakar, est dédiée à la célébration de la mémoire des anciens khalifes de la Zaouia Tijane Omarienne, Seydou Nouru Tall et Thierno Mountaga Tall, descendants d’une famille de grands érudits qui ont consacré leur vie à la diffusion des valeurs authentiques de l’Islam.

    Cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence de Thierno Mouhamadoul Bachir Tall, Khalife général de la famille tijane omarienne, a été marquée par la présence d’une importante délégation du gouvernement sénégalais, du corps diplomatique accrédité à Dakar, de dignitaires et chefs religieux et de représentants des tijanes omariens dans plusieurs pays africains.

    La cérémonie a été entamée par la lecture de quelques versets du Saint Coran par Abdoulaye Diène, jeune imam lauréat de l’Institut Mohammed VI de formation des imams mourchidines et mourchidates.

    Dans son allocution, M. Toufiq, qui représentait SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, à cette manifestation religieuse, a indiqué que la famille omarienne tient à célébrer chaque année la mémoire des anciens khalifes de la Zaouiya Tijane Omarienne, notant que les descendants de cette tariqa sont les porteurs du flambeau de l’enracinement de la religion chez les croyants, grâce à une éducation soufie qui s’imprègne du Saint Coran à travers la « tazkia ». »Il s’agit d’une loyauté indéfectible à des traditions héritées de père en fils et dont l’humanité tout entière en a vraiment besoin en ces temps », a-t-il soutenu.

    Il s’est attardé dans ce sens sur les vertus des bons croyants et les valeurs et messages véhiculés par le soufisme contre le terrorisme et la violence, soulignant que les confréries soufies ont pour objectif essentiel la purification des âmes.

    Par ailleurs, le ministre des Habous et des Affaires islamiques s’est dit ravi que la tariqa omarienne ait invité d’autres confréries à prendre part à cette manifestation religieuse, ce qui témoigne, a-t-il dit, d’une « réelle volonté de coopération entre les différentes confréries, la main dans la main afin de promouvoir l’image authentique de l’islam ».

    « Les confréries ressemblent aux écoles, elles divergent en termes de manière de construction et d’emplacement, mais partagent le même objectif », a-t-il dit.S’exprimant au nom des imams boursiers de l’Institut Mohammed VI de formation des imams mourchidines et mourchidates, Mohamed Saleh Ba, issu de la 2è promotion de cette institution, a tenu à remercier ses encadrants au sein de l’institut pour tous les efforts qu’ils ne cessent de fournir, se disant fier d’avoir fait ses études au Maroc, « un pays qui nous a bien accueilli et dont le peuple nous a comblé de sa générosité ».

    Il a tenu au nom des imams boursiers de l’institut Mohammed VI de formation des imams mourchidines et mourchidates, d’implorer le Tout-Puissant de préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et de Le combler en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

    Le Maroc accorde annuellement 140 bourses aux imams issus des différentes confréries religieuses sénégalaises, dont 30 à ceux provenant de la tariqa omarienne.

    Dans son discours, le ministre sénégalais de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a tenu à remercier le Maroc pour l’effort qu’il fournit dans la formation des imams sénégalais, soulignant que les confréries religieuses sont un rempart contre l’extrémisme et le fanatisme.

    Une conférence religieuse sous le thème « la crise des valeurs et déviances sociétales au Sénégal, quels remèdes à la lecture du Saint Coran et de la vie de Thierno Seydou Nourou Tall », s’est tenue samedi en prélude de cette grande manifestation religieuse.

    Dans un immense chapiteau dressé sur l’esplanade de la mosquée omarienne de Dakar, des milliers de Tijanes en retrouvailles ont célébré, depuis vendredi, de longues journées de prières et de dikrs. 

    La Tariqa omaria est l’une des plus grandes confréries au Sénégal, berceau d’un Islam soufi aux diverses confluences et aux liens communs ancestraux avec les écoles soufies du Maroc, qui ont rayonné sur l’ensemble du continent des siècles durant.

    La famille des Tijanes Omariens compte de nombreux disciples au Mali, au Niger, au Burkina Faso, au Nigeria, en Mauritanie, en Guinée et en Gambie. 

    Les derniers articles

  • Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Un total de 4.979 nouveaux cas d’infection au coronavirus et 5.220 guérisons ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures au Maroc, a annoncé mercredi le...

  • L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    La Commission européenne a adopté mercredi un plan pour garantir l’accès de médicaments –notamment génériques– partout dans l’UE à des prix...

  • Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc a appelé, mercredi à Addis-Abeba, au respect de la légalité et l’impératif de créer les conditions propices au développement dans le continent africain....

  • L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    25 novembre 2020  à 18:35
  • Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    25 novembre 2020  à 18:26
  • Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    25 novembre 2020  à 18:25
  • Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    25 novembre 2020  à 18:22
  • ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    25 novembre 2020  à 18:21
  • La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    25 novembre 2020  à 18:20