[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Séisme d’Al-Haouz: La réhabilitation des zones sinistrées prendra en considération le renforcement des infrastructures et l’amélioration de la qualité des services publics

LA VÉRITÉ


La réhabilitation des zones touchées par le séisme d’Al-Haouz prendra en considération le renforcement des infrastructures et l’amélioration de la qualité des services publics, a affirmé, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Lors de la 3ème réunion de la Commission interministérielle chargée du déploiement d’un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits suite au séisme, Aziz Akhannouch a souligné que “le gouvernement mène, au sein de la Commission interministérielle, une réflexion et une action permanentes autour des mécanismes à même d’assurer le bon déroulement de l’opération de reconstruction, qui soit, conformément à la Haute Volonté Royale, en harmonie avec le patrimoine et les caractéristiques architecturales de chaque région”, notant que la réhabilitation des zones sinistrées prendra ainsi en considération, de manière générale, le renforcement des infrastructures et l’amélioration de la qualité des services publics, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

Cette réunion, troisième du genre en l’espace d’une semaine, a permis de faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme d’urgence de réhabilitation et d’aide aux familles et citoyens sinistrés, ayant fait l’objet de Hautes Directives Royales, note le communiqué. La réunion a été l’occasion d’examiner les mécanismes permettant une mise en œuvre optimale de ce programme d’urgence, conformément aux Hautes Directives Royales, et en application des mesures relatives à la réhabilitation et à la construction dans les zones sinistrées par cette catastrophe naturelle sans précédent, et ce, dans les meilleurs délais et avec la célérité et l’efficacité nécessaires, ajoute la même source. Le Chef du gouvernement a affirmé que les commissions techniques s’activent actuellement sur le terrain pour le recensement des logements totalement ou partiellement effondrés ; données qui constitueront une plateforme importante pour déterminer la catégorie de soutien dont bénéficieront les ménages concernés, en application des Hautes Directives Royales.

SM le Roi Mohammed VI avait présidé, jeudi dernier à Rabat, une réunion de travail consacrée à l’activation du programme d’urgence pour le relogement des sinistrés et la prise en charge des catégories les plus affectées par le séisme d’Al Haouz.

Le programme octroie une aide d’urgence de 30.000 dirhams aux ménages touchés, une aide financière directe de 140.000 dirhams pour les logements totalement effondrés et de 80.000 dirhams pour couvrir les travaux de réhabilitation des habitations partiellement effondrées.

Ont pris part à cette réunion, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre des Habous et des Affaires islamique, Ahmed Toufik, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri.

Ont également pris part le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatima Zahra Ammor, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohammed Mehdi Bensaid, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, ainsi que Radouane Arrach, secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et Said Layt, directeur du Développement rural et des zones de montagne au ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]