• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    581477

  • Décès

    9611

  • Guéris

    546426

  • Dernière mise à jour: 26 juillet à 17:39

    Par:  

    Fadwa EL GHAZI

  • 12 juin 2021  à 14:52
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • SOCIÉTÉSanté: Donneurs de sang et de leçons !

    Santé: Donneurs de sang et de leçons !

    Les donneurs de sang sont tout simplement des donneurs de leçons de générosité, d’abnégation et aussi de patriotisme. Le sang, cette « denrée » rare qui ne peut être ni achetée ni vendue, sauve des vies humaines dans la nécessité et l’urgence d’en recevoir.

    En choisissant le thème « Donnez votre sang pour faire battre le cœur du monde », pour la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang 2021, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met l’accent sur la « contribution essentielle des donneurs de sang qui permettent au cœur du monde de continuer de battre en sauvant des vies et en améliorant l’état de santé d’autres personnes ».

    L’Organisation onusienne relance, par la même occasion, l’appel mondial pour que davantage de personnes donnent régulièrement leur sang partout dans le monde et contribuent à une meilleure santé collective.

    « Le sang est un produit humain d’une grande utilité qui n’a pas d’équivalent parce que nous ne pouvons pas le fabriquer industriellement », a souligné la directrice du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH), Dr Khadija Lahjouji, dans un entretien à l’occasion de cette célébration.

    « Le sang est donc indispensable pour sauver les malades dont la vie en dépend : les accidentés de la route, une personne qui sera greffée, un patient atteint d’un cancer (notamment la leucémie), ou encore les malades nés avec des pathologies chroniques comme la thalassémie qui nécessite des transfusions régulières toutes les deux à trois semaines », a-t-elle précisé à la MAP.

    Et d’ajouter, que cette matière est essentielle également pour les femmes pendant l’accouchement qui nécessite une transfusion en urgence au cas d’une hémorragie de la délivrance.

    « C’est une réalité et un fait. Le don de sang sauve des vies », a-t-elle confié, ajoutant que le citoyen en bonne santé est la source d’approvisionnement en cette matière vitale.

    Une fois, le sang est collecté. Cette poche est séparée en trois constituants : le concentré des globules rouges dont la durée de vie est de 42 jours et les plaquettes (5 jours), a-t-elle dit, expliquant que c’est pour cette raison que des collectes rapprochées sont effectuées. Quant au plasma, il est stocké à -25°C pendant une année, voire 18 mois et sert à fabriquer les médicaments dérivés du sang, a souligné la directrice du CNTSH.

    « En 2020, nous avons collecté 296.841 poches de sang et produit 638.320 poches à savoir le concentré de globules rouges, le plasma frais congelé et les plaquettes », a-t-elle fait savoir, ajoutant que « nous avons livré 455.805 poches aux différents établissements de santé dont les hôpitaux et les cliniques. Ce nombre de donneurs représente 0,88 % de la population ».

    En 2019, « nous avons collecté 334.510 poches qui représentent 0,99 % », a-t-elle tenu à préciser, relavant que « l’impact de la pandémie de la covid-19 s’est fait ressentir sur le nombre de dons ». Elle a souligné que la procédure pour donner de sang est simple. Il suffit d’avoir de la volonté et d’être en bonne santé, avant de se présenter au centre de transfusion ou bien à la banque de sang, à l’unité mobile de don de sang. « Une fois sur une place, le donneur passe par la consultation médicale et il sera examiné par un médecin. Ce dernier examine son aptitude à faire ce don. Au cas où il s’avère apte, il passe à la salle de prélèvement », a-t-il expliqué, notant que cette opération qui ne dépasse pas 10 à 15 min permet de sauver des vies. Approché par la MAP, Mohamed s’est dit fier de donner son sang, soulignant que les donneurs se font rares au Maroc.

    « Le sang se renouvelle spontanément, donc je ne le perds pas et mon corps par conséquent ne souffre pas », a relevé ce jeune trentenaire sportif, ajoutant que lorsqu’on fait des dons de sang, on bénéficie d’analyses gratuites. « Cela ne doit pas être la seule motivation du don de sang. Le besoin en sang est énorme surtout durant la période d’été et des fêtes religieuses », a-t-il dit, relevant que « chaque poche de sang que l’on donne sauve trois vies ».

    Le besoin en sang est universel. Cette année, l’accent est particulièrement mis sur le rôle majeur joué par les jeunes pour garantir l’approvisionnement en cette matière précieuse. Optimistes et enthousiastes, ces donneurs volontaires et bénévoles sont l’avenir du don. Leur devise: « donner son sang, c’est donner la vie » !

    Les derniers articles

  • Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Les campagnes engagées par Amnesty international et forbidden stories, et relayées par un « consortium » médiatique occidental dont l’ossature reste idéologiquement et...

  • Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Rappelons que c’est en Septembre 2013 que Tokyo a été désignée pour abriter les jeux olympiques 2020. Cependant la pandémie du Covid-19, qui a touché le Japon comme tous...

  • Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Un total de 2.205 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 2.823 guérisons a été enregistré au Maroc au cours des dernières 24 heures, a indiqué lundi le...

  • Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    26 juillet 2021  à 18:12
  • JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    26 juillet 2021  à 18:10
  • Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    26 juillet 2021  à 18:09
  • Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    26 juillet 2021  à 18:07
  • Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    26 juillet 2021  à 18:06
  • Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    26 juillet 2021  à 18:04