[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Sahara marocain : Paris retrouve sa lucidité

LA VÉRITÉ


Le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, a réitéré lors de sa visite au Maroc, le 26 février 2024, le soutien “clair et constant” de Paris au plan d’autonomie marocain du Sahara, assurant vouloir progresser sur ce dossier.

«C’est un enjeu existentiel pour le Maroc. Nous le savons (…). Il est désormais temps d’avancer. J’y veillerai personnellement”, a déclaré M. Séjourné lors d’une conférence de presse au côté de son homologue, Nasser Bourita, annonçant également vouloir construire un partenariat pour les 30 ans à venir avec le Maroc. «Le Maroc peut compter sur le soutien clair et constant de la France” à son plan d’autonomie, a affirmé le ministre. “Nous l’avons dit et je le redis aujourd’hui peut-être avec plus de force: il est désormais temps d’avancer. J’y veillerai personnellement”, a-t-il précisé.

Pour rappel, le nouveau chef de la diplomatie française avait indiqué qu’il allait “personnellement” œuvrer au rapprochement entre la France et le Maroc. D’un autre côté, les relations entre le Maroc et la France sont dans une phase de renouvellement dans le contenu, l’efficacité et l’approche pour suivre les évolutions que connaissent les deux pays et le monde. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita, lors d’un point de presse conjoint avec son homologue français, Stéphane Séjourné. En effet, un nouveau chapitre s’ouvre dans les relations Maroc-France. La rencontre à Rabat entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et son homologue français, Stéphane Séjourné a été l’occasion de faire le point sur le partenariat entre les deux pays. France.

“Les relations entre le Maroc et la France sont dans une phase de renouvellement dans le contenu, l’efficacité et l’approche pour suivre les évolutions que connaissent les deux pays et le monde. Ces relations doivent évoluer selon les principes de respect mutuel, de l’ambition et de la coordination, dans une optique de relation d’Etat à Etat parrainée par S.M. le Roi Mohammed VI et S.E. le président Emmanuel Macron”, a souligné Bourita lors d’un point de presse conjoint avec son homologue français, Stéphane Séjourné.

Et d’ajouter que les discussions entre les deux parties ont porté sur les voies de développement des relations entre les deux pays sur des bases solides à la lumière des échéances importantes à venir pour une transformation de ces liens “historiques”. L’enjeu étant de bien préparer les prochains rendez-vous importants en développant les visites sectorielles entre les deux pays et en recherchant des accords, des annonces ou des initiatives au service du renforcement des relations bilatérales.

De son côté, M. Séjourné a rappelé le partenariat stratégique qui relie les deux pays. “Il y a entre le Maroc et la France, entre les Marocains et les Français un lien exceptionnel que le président français veut maintenir unique et souhaite qu’il s’approfondisse encore dans les prochains mois. Il m’a donc demandé de travailler pour renforcer la coopération dans tous les domaines”, a indiqué le chef de la diplomatie français.

Par ailleurs, dans le cadre du renforcement du partenariat Maroc-France, le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné a annoncé les visites des ministres de la Culture, Rachida Dati, et de l’Economie, Bruno Le Maire dans les semaines à venir. Des ministres marocains sont également attendus bientôt en France. “Le renforcement du partenariat Maroc-France concernera tous les domaines. J’ai demandé aux ministres de la Culture, Rachida Dati, et de l’Economie, Bruno Le Maire de venir ici dans les semaines à venir.

Et dans ce même esprit, nous serons très heureux d’accueillir en France des ministres marocains dans les prochains mois dans ce souci de partage de cette nouvelle feuille de route”, a souligné le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné.  Le chef de la diplomatie française a par ailleurs proposé un partenariat “d’avant-garde” pour les 30 ans à venir avec le Maroc, devant porter notamment sur les énergies renouvelables, la formation et “le développement de nouveaux écosystèmes industriels innovants”. «La France est un partenaire distingué du Maroc sur les plans politique, économique et humanitaire”, a noté le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]