Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du vendredi 13 mai

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

L’Economiste

Établissements publics: la réforme au point mort?

On n’en parle presque plus! La reconfiguration du secteur public n’avance pas. Même les projets ayant fait l’objet de travaux et ceux inscrits sur la feuille de route livrée aux parlementaires durant les discussions de la loi de finances 2022, sont au point mort. Cette inertie a attiré l’attention de la Cour des comptes. Au Parlement, Zineb El Adaoui, présidente de la Cour des comptes, a déploré le retard pris dans l’implémentation de ce chantier stratégique. L’idée à travers cette réforme est de développer les synergies entre les entreprises et établissements publics (pôles publics, fusion). Le changement attendu devrait réduire leur dépendance au budget de l’Etat et améliorer leur efficacité et leur contribution à travers les dividendes et les redevances.

Millennium Challenge Account: un nouveau modèle de parcs industriels

Le foncier industriel fait partie des programmes prioritaires du Millennium Challenge Account (MCA) au Maroc. En effet, l’activité «Foncier industriel» est dotée d’un budget de 170 millions de dollars. Elle vise à atténuer la contrainte liée à la difficulté d’accès au foncier industriel, à travers la conception et le déploiement d’un nouveau modèle en matière de planification, de développement, de revitalisation et de gestion des espaces d’accueil industriel, tirée par la demande et privilégiant le PPP. L’enjeu réside dans l’amélioration de la gouvernance et de la productivité du foncier afin de mieux répondre aux besoins des industriels et attirer davantage d’investissements dans différents sites et régions.

Aujourd’hui Le Maroc

Huile d’argan: la valeur des exportations en hausse en 2021

Les exportations de l’argan ont réalisé une importante hausse en valeur en 2021 pour atteindre 31 millions de dollars, selon Mohammed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. La filière arganier revêt un rôle socio-économique important (emploi, productions, exportations…). Malgré un contexte sanitaire difficile, les exportations de l’huile d’argan ont enregistré une importante augmentation l’année dernière. S’étalant sur une superficie de 2,5 millions d’hectares environ, la Réserve de biosphère de l’arganeraie concerne les provinces et préfectures d’Agadir Ida Ou Tanane, Inezgane Ait Melloul, Chtouka Ait Baha, Tiznit, Taroudant, Sidi Ifni, Essaouira et Guelmim.

La FMIIP et l’ANPMA s’engagent pour développer de nouveaux médicaments à base de plantes

La Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutique (FMIIP) et l’Agence nationale des plantes aromatiques et médicinales (ANPMA) réunissent leurs efforts pour développer de nouveaux médicaments à base de plantes. La FMIIP s’est associée à l’ANPMA pour investir le volet de la recherche scientifique et de la transformation industrielle des plantes médicinales, un capital naturel dont le potentiel demeure largement sous-exploité, relève un communiqué de la FMIIP. Cette initiative s’est matérialisée par une convention signée le 10 mai 2022 par les responsables des deux parties, en présence notamment du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui. Les signataires vont œuvrer ensemble pour l’encouragement de la recherche scientifique et l’amélioration des protocoles de bonnes pratiques de fabrication.

Le Matin

Ouahbi: le gouvernement travaille, mais ne communique pas assez

« Le gouvernement traite les dossiers suivant une approche technique au détriment de l’aspect politique et médiatique », a affirmé Abdellatif Ouahbi, ministre de la justice et secrétaire général du PAM. “De même, la couverture médiatique de plusieurs décisions prises par ce gouvernement laisse à désirer”, a-t-il précisé, qui reconnaît “un manquement à ce niveau, qui doit être surmonté”. “Ce gouvernement, selon Ouahbi, fait un travail substantiel, mais, en revanche, ne communique pas suffisamment avec les médias”.

Groupe de travail thématique sur la régulation des prix des produits de base : composition, mission et modalités d’action

La question de la hausse des prix des produits de première nécessité est au cœur du quatrième groupe de travail thématique constitué au cours de cette législature au sein de la Chambre des représentants. Cette structure temporaire, qui a trois mois pour élaborer son rapport final, sera dirigée par un député de l’opposition, le chef du groupe du Mouvement populaire, Driss Sentissi. Ce dernier assure que le but est de défendre l’intérêt du citoyen en cherchant les mesures appropriées à proposer pour mettre fin à la folle montée des prix, mais sans toucher au sacrosaint principe de la libre concurrence. Selon Sentissi, la première réunion se tiendra incessamment.

Bourita : Pourquoi la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a été un succès

La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a été un succès à tous les niveaux. Le succès de ce conclave international, organisé à Marrakech à l’invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et du secrétaire d’État américain Antony Blinken, se traduit par la participation de 79 pays, dont 19 d’Afrique, 8 d’Asie et 9 délégations du monde arabe. Cet événement international a été marqué par la présence de 47 ministres, dont 38 ministres des Affaires étrangères, qui ont tous participé personnellement et activement aux discussions, notant que plus de 400 participants ont contribué à la réussite des travaux de cette rencontre, note Bourita.

La Turquie réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a réitéré le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume. « Je voudrais réitérer la position de principe de la Turquie en faveur de l’intégrité territoriale et la souveraineté des pays, et réaffirmer le soutien de la Turquie à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Maroc frère », a affirmé le chef de la diplomatie turque lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens tenus en marge de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech.

Maroc Le jour

La Serbie considère le plan marocain d’autonomie comme solution crédible

La Serbie a réitéré la position de son pays considérant le plan d’autonomie, sous souveraineté marocaine, comme une solution sérieuse et crédible à la question du Sahara. Cette position a été exprimée dans le communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue serbe Nikola Selaković, en marge de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech à Marrakech. Lors de cet entretien, Selaković a mis en exergue les efforts diplomatiques et politiques déployés par le Royaume du Maroc en vue de parvenir à une solution réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara.

L’expérience marocaine en matière de sécurité routière est unique en Afrique

Le directeur de l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA), Benacer Boulaajoul, a indiqué à Assa (province Assa-Zag), que l’expérience marocaine en matière de sécurité routière est unique et particulière au niveau du continent africain. Intervenant à l’ouverture des travaux du premier forum régional sur la sécurité routière, qui se tient du 10 au 13 mai à la ville d’Assa, Boulaajoul a précisé que l’expérience de la NARSA en matière de sécurité routière est parmi les expériences pionnières en Afrique, en ce sens que le Maroc compte parmi les premiers pays du continent à disposer d’une institution dédiée à la sécurité routière en parfaite harmonie avec les expériences mondiales pionnières en la matière.

Al Massae

El Adaoui s’engage à déférer les dossiers de corruption au parquet

Zineb El Adaoui, Premier président de la Cour des comptes, a affirmé que le procureur général du Roi près la Cour des comptes a déféré 29 dossiers au procureur général du Roi près la Cour de cassation au cours de la période allant de 2019 à fin avril 2022, tandis que des décisions ont été prises de ne pas intenter d’action publique concernant 6 affaires pour manque de preuves suffisantes. Dans son exposé sur les activités des Juridictions Financières qu’elle a présenté devant les deux chambres du Parlement réunies en séance plénière, mercredi, El Adaoui a souligné que la Cour des Comptes s’efforce, en étroite et effective coordination avec le parquet, de mettre en oeuvre tous les mécanismes prévus par la loi afin de déférer tous les dossiers de corruption et de dilapidation des deniers publics à la présidence du ministère public pour prendre les mesures qui s’imposent à leur égard, notamment des poursuites judiciaires si les charges s’avèrent suffisantes.

Le PPS réclame l’abolition du pass vaccinal

La suppression de l’obligation du pass vaccinal refait surface grâce à la situation épidémique qui devient de plus en plus stable dans le pays. Vu cette situation, le PPS a appelé à assouplir ou à annuler définitivement les conditions de précaution mises en place pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus . Cet appel lancé par le Bureau politique du parti du livre intervient après une diminution significative des taux d’infection et de létalité due au coronavirus, ce qui a conduit à l’assouplissement des mesures barrières. De ce fait, le bureau politique du PPS a appelé le gouvernement à alléger ou à annuler l’application des mesures préventives qui ne sont plus requises, tant que la situation le permette.

Al Bayane

Plan marocain d’autonomie: le bal des soutiens se poursuit

En l’espace d’une journée, plusieurs ministres des Affaires étrangères ont souligné ou réitéré leur soutien au plan marocain d’autonomie, comme solution crédible et sérieuse au différend artificiel autour du Sahara marocain, donnant par là même toute sa mesure à une diplomatie agissante et en plein déploiement. De La Haye à Bucarest et de Belgrade à Nicosie, en passant par Le Caire, Manama, Niamey ou Conakry, le plan marocain d’autonomie a été au centre d’un véritable bal diplomatique, qui vient consacrer une nouvelle fois la démarche crédible et sincère du Maroc dans la recherche d’une solution politique à un différend vieux de près d’un demi-siècle.

Maroc-UE: volonté commune de renforcer la coopération économique bilatérale

Le raffermissement de la coopération économique et des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Union européenne (UE) a été au centre des entretiens, à Marrakech, entre le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Vice-Président Exécutif de la Commission européenne en charge du commerce, Valdis Dombrovskis. Lors de cette réunion, les deux parties ont examiné les moyens à même de promouvoir la coopération bilatérale dans une multitude de secteurs économiques clés. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ces entretiens, le Chef du gouvernement a indiqué que cette rencontre est d’une importance majeure dans la mesure où l’Europe représente un partenaire stratégique du Royaume en matière des échanges économiques et commerciaux.

Libération

L’Université d’Ottawa rend hommage à Al Quaraouiyine

La prestigieuse université canadienne d’Ottawa a rendu hommage, mercredi, à Al Quaraouiyine de Fès, considérée comme la plus ancienne université au monde encore en activité. Dans le cadre de la célébration cette année du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Canada, le recteur et vice-Chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont et l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, ont procédé, dans l’enceinte de l’université canadienne, à la pose et au dévoilement d’une plaque commémorative en hommage à l’Université Al Quaraouiyine qui a été fondée en 859, par Fatima Al Fihriya.

Smart City Casablanca Symposium, les 25 et 26 mai 2022

La société de développement local Casablanca Events et Animations organise, les 25 et 26 mai courant, le « Smart City Casablanca Symposium ». Cet e ve nement d’envergure, qui sera organise en partenariat avec l’universite Mohammed VI Polytechnique et l’Universite Hassan II de Casablanca, aura pour objectif assigne de pousser a re fle chir aux nouveaux mode les e conomiques, aux nouvelles pratiques de re silience urbaine et au ro le central de l’humain dans la fabrique de la ville, indique Casablanca Events et Animations dans un communiqué. Il sera ainsi articule autour de la the matique « l’intelligence communautaire et l’innovation low-tech », fait savoir la même source.


À lire aussi
commentaires
Loading...