• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    581477

  • Décès

    9611

  • Guéris

    546426

  • Dernière mise à jour: 26 juillet à 17:39

    Par:  

    LA VÉRITÉ

  • 12 juin 2021  à 09:38
  • Temps de lecture: 11 minutes
  • MEDIASRevue de presse quotidienne du samedi 12 juin

    Revue de presse quotidienne du samedi 12 juin

    Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi : 

    Le Matin :

    • L’Australie aspire à entamer une nouvelle ère de coopération fructueuse avec le Maroc. L’Australie aspire à entamer une nouvelle ère de coopération fructueuse avec le Royaume, a souligné l’ambassadeur australien au Maroc, Michael Cutts. Avec la construction du nouveau siège de l’ambassade, « nous allons entrer dans une nouvelle ère de coopération entre le Maroc et l’Australie, pleine du dynamisme et d’optimisme », a dit Cutts, qui s’exprimait à l’occasion de l’installation de la mission diplomatique australienne dans ses nouveaux locaux et le début immédiat de ses activités. « La conception de cet édifice reflète la création architecturale contemporaine, tant australienne que marocaine », a précisé le diplomate lors d’une cérémonie organisée à cette occasion en présence d’ambassadeurs de plusieurs pays accrédités au Maroc ainsi que d’éminentes personnalités issues de divers horizons. Cutts a par ailleurs indiqué que son pays apprécie la contribution du Maroc aux efforts de la communauté internationale pour la lutte contre les effets du changement climatique, le terrorisme et l’extrémisme.

    • Chambre des conseillers/CNDH: signature d’un mémorandum d’entente pour le partenariat et l’échange d’expertise. La Chambre des conseillers et le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) ont signé un mémorandum d’entente visant à renforcer le partenariat et l’échange d’expertise entre les deux institutions. Signé par le Président de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach, et la Présidente du CNDH, Amina Bouayach, ce mémorandum d’entente vise à asseoir les fondements d’une coopération durable entre les deux institutions, basée sur la consécration de l’approche des droits de l’Homme au niveau de législation, de suivi du travail gouvernemental et d’évaluation des politiques publiques et de la diplomatie parlementaire. En vertu de cet accord, les deux institutions s’emploient pour la mise en œuvre conjointe et coordonnée des programmes qui concernent notamment les consultations du CNDH dans le domaine de l’étude de l’impact des projets de traités et de conventions en matière des droits de l’Homme et du droit international humanitaire sur le système juridique national, ainsi que sur les engagements du Royaume dans le domaine des droits de l’Homme.

    Libération :

    • Le Parlement européen ne doit pas s’impliquer dans la crise entre le Maroc et l’Espagne. Le Parlement européen ne doit pas s’impliquer dans la crise entre le Royaume du Maroc et l’Espagne, car il s’agit d’une crise bilatérale qui peut être résolue par des moyens diplomatiques ou à l’aide d’une négociation directe, a affirmé jeudi le président sortant du Parlement panafricain (PAP), Roger Nkodo Dang. «Le Parlement Panafricain appelle son homologue européen à s’abstenir de toute prise de position susceptible d’exacerber les tensions et appelle les deux parties à résoudre la crise dans un cadre purement bilatéral», souligne Nkodo Dang dans un communiqué parvenu à la MAP. Il s’est félicité de la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le retour de tous les mineurs marocains non accompagnés, entrés illégalement dans l’Union européenne. «Les faits prouvent que le Royaume du Maroc joue son rôle dans la lutte contre le terrorisme, l’immigration illégale et la traite des êtres humains, dans le respect des principes et des exigences du partenariat qui l’unit à l’Union européenne et à son environnement régional», a-t-il soutenu.

    • Le CRI de Laâyoune-Sakia El Hamra signe une convention avec plusieurs partenaires pour encourager l’entreprenariat. Le Centre régional d’investissement de Laâyoune-Sakia El Hamra, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), la Fondation création d’entreprises du groupe BCP (FCE) et la Banque populaire de Laâyoune ont signé, à Laâyoune, une convention de partenariat en faveur de l’entreprenariat ayant pour objectif la mise en place du programme intégré d’accompagnement dénommé « RIYADA ». La signature de cette convention s’inscrit dans la continuité des Hautes directives royales visant à accompagner les initiatives entrepreneuriales dans l’ensemble des régions du Royaume. Ciblant les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises (PIAFE), RIYADA vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets.

    Al Ittihad Al Ichtiraki : 

    La résolution du Parlement européen ne change rien à la nature politique de la crise bilatérale entre le Maroc et l’Espagne. La résolution adoptée jeudi par le Parlement européen (PE) ne change rien à la nature politique de la crise bilatérale entre le Maroc et l’Espagne, a souligné vendredi le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Dans un communiqué, le ministère a affirmé que les tentatives d’européanisation de cette crise sont vaines et n’altèrent aucunement sa nature purement bilatérale, ses causes profondes et la responsabilité avérée de l’Espagne dans son déclenchement. « L’instrumentalisation du Parlement européen dans cette crise est contreproductive. Loin de contribuer à la solution, elle s’inscrit dans une logique de surenchère politique à courte vue », a relevé le ministère, ajoutant que cette manœuvre, qui vise à contourner le débat des raisons profondes de la crise, ne trompe personne. Pour le ministère, la résolution est en déphasage avec le registre exemplaire du Maroc en matière de coopération migratoire avec l’Union européenne. « Ce sont ceux-là mêmes qui tentent de critiquer le Maroc dans ce domaine qui tirent en réalité profit des résultats concrets et quotidiens de la coopération sur le terrain », a-t-il soutenu.

    Le Bureau de la Chambre des représentants et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire ont regretté que le Parlement européen soit instrumentalisé par quelques eurodéputés qui font fi du partenariat important entre le Maroc et l’Union européenne et que les instruments de partenariat et les mécanismes d’interaction entre les institutions législatives européennes et marocaines ne se soient pas réunis ni activés. Lors d’une réunion d’urgence tenue, jeudi soir, sous la présidence de Habib El Malki, Président de la Chambre des Représentants, le Bureau de la Chambre et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire ont tenu à saluer les nombreux eurodéputés, de différents groupes politiques et de différentes nationalités, qui n’ont pas soutenu cette démarche conflictuelle, indique la première chambre dans un communiqué. La Chambre des représentants rejette les nombreuses dispositions inappropriées contenues dans le texte de cette résolution et dénonce ses arrière-pensées, souligne le communiqué. « Depuis 2017, la coopération migratoire a permis l’avortement de plus de 14000 tentatives de migration irrégulière, le démantèlement de 5000 réseaux de trafic et l’empêchement d’innombrables tentatives d’assaut », a-t-on mis en relief. 

    Rissalat Al Oumma : 

    Le Conseil de Gouvernement a suivi une présentation sur le programme national de modernisation de l’état civil. Un communiqué publié à l’issue du Conseil de gouvernement indique que la présentation faite dans le cadre des Hautes Instructions Royales visant à moderniser l’Administration marocaine et à renforcer son efficacité, concerne le programme national de modernisation de l’état civil à travers l’adoption des nouvelles technologies de l’information et de la communication en matière de gestion de cette institution. Il s’agit également de simplifier les procédures conformément aux textes législatifs portant sur la simplification des démarches et des procédures administratives, la modernisation des structures de l’état civil, l’augmentation de son efficacité, l’amélioration de la gestion de ses ressources humaines et la réduction du coût des services rendus aux citoyens, ajoute la même source.

    La CSMD présente à Azilal les conclusions de son rapport sur le nouveau modèle de développement. La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), a présenté vendredi à Azilal, ses conclusions sur le nouveau modèle de développement lors d’une rencontre de restitution citoyenne organisée dans le cadre du cycle des réunions régionales d’explication de la teneur de son rapport général. Cette rencontre, qui se tient conformément aux Hautes Orientations Royales visant à mener dans les 12 régions du Royaume, une vaste opération de restitution et d’explication des conclusions du rapport de la CSMD auprès des citoyens et des différents acteurs locaux, a vu la participation de plusieurs représentants du tissu associatif et socio-économique de la province. Elle fait suite à la rencontre inaugurale qui s’est déroulée vendredi matin à Béni Mellal, en présence notamment des représentants des autorités locales, des élus et des directeurs des services déconcentrés.

    Assahraa Al Maghribia :

    Le président du groupe d’amitié France-Maroc du Sénat français, Christian Cambon a “regretté”, vendredi, la résolution adoptée par le parlement européen à l’égard du Royaume, soulignant qu’il s’agit d’“une prise de position qui ne reflète pas la densité du partenariat privilégié UE-Maroc”. “Christian Cambon, sénateur (Les Républicains – Val de Marne), président du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc du Sénat, a pris connaissance avec étonnement et déception de la résolution adoptée le 10 juin 2021 par le Parlement européen, au sujet du différend bilatéral entre l’Espagne et le Maroc, né à la suite de l’accueil du chef du Front Polisario dans un hôpital espagnol”, indique-t-il dans un communiqué. Pour lui, il s’agit d’une résolution, “sans valeur contraignante”, s’élèvant contre l’instrumentalisation de la question migratoire par les eurodéputés à des fins politiques.

    Le Parlement arabe a condamné la résolution adoptée par le Parlement européen à l’égard du Maroc, qui contient des critiques insensées et infondées concernant les politiques du Royaume en matière d’immigration illégale. Dans un communiqué, le Parlement arabe a critiqué « la position du Parlement européen et son obstination à s’immiscer dans une crise bilatérale qui peut être résolue par des moyens diplomatiques et des négociations bilatérales directes entre le Royaume du Maroc et l’Espagne, passant outre la voix de la raison et de la sagesse, y compris celle du Parlement arabe qui lui a pourtant demandé de s’abstenir de toute ingérence injustifiée dans cette crise bilatérale ». Relevant que cette décision exacerbe les tensions déjà existantes et consacre l’attitude hautaine inacceptable dans le traitement des questions liées aux pays arabes, le Parlement arabe a exhorté l’institution européenne à abandonner cette démarche provocatrice qu’elle a prônée dernièrement dans la gestion de ses relations avec les pays arabes, ce qui est aux antipodes des exigences du partenariat stratégique escompté entre les pays arabes et les pays européens. 

    Al Massae :

    La situation épidémiologique au Maroc est maitrisée, a affirmé le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, assurant que le Royaume a pu éviter le pire concernant le nombre des cas graves, des décès et des admissions en réanimation. A l’ouverture d’un conseil de gouvernement, El Otmani a indiqué que le Maroc a adopté de nouvelles mesures liées à la Covid-19 en vue d’alléger les restrictions sur la mobilité des voyageurs, de et vers le Royaume, ce qui facilitera également le déplacement des Marocains bloqués à l’étranger qui veulent rentrer au pays. Le chef du gouvernement a, à ce propos, salué les efforts déployés par les ministères des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, de la santé et de l’Intérieur, aux côtés des autres départements à l’effet de traiter ce dossier qui a nécessité un examen méticuleux et une concertation élargie pour définir les étapes de cet assouplissement tout en protégeant la santé et la sécurité des citoyens.

    Les derniers articles

  • Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Maroc-Pegasus :Le «consortium» médiatique de «nuisance» au Maroc 

    Les campagnes engagées par Amnesty international et forbidden stories, et relayées par un « consortium » médiatique occidental dont l’ossature reste idéologiquement et...

  • Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Ouverture des jeux olympiques à Tokyo: Une épreuve de résilience et une lueur d’espoir

    Rappelons que c’est en Septembre 2013 que Tokyo a été désignée pour abriter les jeux olympiques 2020. Cependant la pandémie du Covid-19, qui a touché le Japon comme tous...

  • Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Covid: 2.205 nouveaux cas et 22 morts ce lundi 26 juillet

    Un total de 2.205 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 2.823 guérisons a été enregistré au Maroc au cours des dernières 24 heures, a indiqué lundi le...

  • Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    Lutte anti-Covid: Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines

    26 juillet 2021  à 18:12
  • JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    JO-2020: La tireuse Ibtissam Marirhi stoppée en demie, fin de parcours pour d’autres sportifs marocains

    26 juillet 2021  à 18:10
  • Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    Campagne céréalière 2020-2021: Une « très bonne » récolte de 103,2 Mqx

    26 juillet 2021  à 18:09
  • Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    Alger dénonce la décision de l’Union africaine d’accueillir Israël comme observateur

    26 juillet 2021  à 18:07
  • Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    Marrakech: Large campagne de sensibilisation anti-Covid-19 à la place Jemâa El Fna

    26 juillet 2021  à 18:06
  • Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    Prévisions météorologiques prévues ce lundi 26 juillet

    26 juillet 2021  à 18:04