Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du mardi 22 novembre

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

La dernière vague électronique du fisc (L’Economiste )

Ce n’est qu’une question de temps pour la facture électronique et la comptabilité informatisée. «La Direction générale des impôts veut digitaliser à 100% ses services d’ici 2024. Cet objectif sera atteint en ajoutant la facture électronique et la comptabilité informatique. Le Portugal et la France se sont fixé ce même délai. Mais le mouvement général dans l’Union européenne n’inclut pas la facture électronique», confie un haut fonctionnaire des Finances ayant souhaité garder l’anonymat. La seconde étape est déjà en marche. Elle consiste «à exploiter les données via l’intelligence artificielle et le Big Data». Le projet de loi de finances 2023 prévoit de renforcer l’échange d’informations entre le fisc et d’autres administrations et organismes publics.

Lait en poudre: les droits et taxes pris en charge par l’Etat ( L’Economiste )

Pour répondre aux besoins du marché, l’Etat prendra en charge, via le budget général, les droits et la TVA dus par les importations de lait écrémé en poudre et de beurre. La mesure entre en vigueur du 17 novembre jusqu’au 31 octobre 2023. Sur le plan procédural, chaque opération d’import donnera lieu à deux fiches, l’une pour les droits et taxes pris en charge par l’Etat et la seconde pour le reste des droits et taxes exigibles (taxe parafiscale à l’importation et la TVA à l’importation) qui reviennent à l’importateur.

Gazoduc Maroc-Nigéria, une structure stratégique qui servira l’Afrique et l’Europe ( Le Matin )

Le projet colossal du gazoduc Maroc-Nigéria représente une structure stratégique qui servira aussi bien l’Afrique que l’Europe, indique la fondation italienne Med’Or. Long de 6.000 kilomètres, ce projet stratégique devrait traverser treize pays africains, alimenter des États enclavés comme le Niger, le Burkina Faso et le Mali et introduire 5.000 milliards de m3 de gaz naturel dans le réseau intercontinental européen par le gazoduc Maghreb-Europe (GME), précise la fondation italienne, dans un article publié sur sa page officielle. A travers notamment ce projet, le Maroc réaffirme son engagement sur la voie de la diplomatie énergétique, souligne Med’Or.

Tarification nationale de référence: Khalid Aït Taleb plutôt compréhensif envers les pratiques des cliniques privées ( Le Matin )

Le non-respect de la tarification nationale de référence par les cliniques privées a été de nouveau soulevé par les députés à l’occasion de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants. En réponse à cette interpellation, le ministre de la Santé et de la protection sociale a fait savoir que «la mise à jour de la tarification nationale de référence reste à la traîne puisqu’elle n’a jamais été révisée depuis 1998, excepté en 2006 pour un modeste panier de soins». «La révision telle que nous l’entendions n’a pas été mise en oeuvre par toutes les cliniques, d’où les disparités qui persistent aujourd’hui», a déclaré Aït Taleb, tout en affirmant : «nous nous acheminons vers une nouvelle réforme de la tarification nationale de référence.

SAR la Princesse Lalla Meryem reçoit la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, chargée de la question de la violence à l’égard des enfants ( Le Matin )

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a reçu, lundi à Rabat, Najat Maalla M’jid, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, chargée de la question de la violence à l’égard des enfants. Lors de cette audience, Son Altesse Royale, Présidente de l’Observatoire National des Droits de l’Enfant, a mis en exergue la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, déclinée durant ces deux dernières décennies pour promouvoir les droits de l’enfant, et laquelle s’est traduite sur le terrain par diverses réformes, mécanismes et instruments de protection des enfants, ainsi que l’adoption de politiques publiques intégrées.

Le Médiateur du Royaume s’entretient avec son homologue centrafricain ( Aujourd’hui Le Maroc )

Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, s’est entretenu, à Rabat, avec son homologue centrafricain, Laurent Ngon-Baba, en visite de travail à l’institution du Médiateur du Royaume jusqu’au 26 novembre. Dans un communiqué, l’institution du Médiateur du Royaume indique que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre le Royaume du Maroc et la République centrafricaine et de l’examen des moyens à même d’approfondir les liens de coopération entre les deux institutions. Cette visite offre ainsi l’occasion de passer en revue tous les domaines de coopération et les modalités d’échange d’expériences et d’expertise dans les domaines d’intérêt commun, selon la même source.

Service militaire : les premiers détails de la promotion 2023 ( Aujourd’hui le Maroc )

Alors que la formation commune des appelés dans le cadre de la 37ème promotion a été achevée il y a quelques semaines, les autorités compétentes planchent déjà sur les préparatifs pour recevoir les appelés pour l’année 2023. C’est ce qui ressort de la présentation du ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi. Le projet de loi de Finances prévoit des crédits pour le financement de la nouvelle promotion. Ainsi, pas moins de 20.000 jeunes hommes et femmes seront concernés au cours de l’année prochaine. C’est le même effectif des appelés pour l’année en cours. Concernant le budget prévu pour la future opération d’incorporation, le ministère délégué chargé de l’Administration de la défense nationale table sur une enveloppe de 950 millions de dirhams. Ce budget est légèrement en hausse par rapport à l’année en cours puisque le dispositif a coûté 940 millions de dirhams au total.

L’offre immobilière fléchit au troisième trimestre ( Aujourd’hui le Maroc)

L’offre immobilière se dégrade au troisième trimestre. C’est du moins ce qu’annonce Mubawab dans son nouveau décryptage trimestriel. La baisse est estimée à 4,7%. De par ce repli, Kevin Gormand, CEO et cofondateur du Groupe Mubawab, observe un inversement de tendance puisque l’offre immobilière avait affiché une hausse au titre du deuxième quart de l’année. En parallèle, la demande a maintenu son trend haussier grimpant ainsi de 2,1% à fin septembre.

Energie verte: et si le Maroc devenait leader dans le biogaz? ( L’Opinion )

En marge de la COP 27, le président de la Confédération suisse, Ignazio Cassis, et la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, ont signé un accord sur la protection du climat. D’après cet accord, la Suisse compte investir 1 milliard de dirhams au Maroc dans des projets relatifs au développement durable. Parmi les secteurs cibles, il y le développement du biogaz. Cette énergie est issue des déchets organiques et ouvre plusieurs possibilités, notamment l’autoproduction électrique ou encore l’export de biométhane. S’il existe des expériences embryonnaires au Maroc de production de biogaz, notamment dans des décharges publiques ou des STEB, les autorités souhaitent généraliser cette technique sur le territoire à l’horizon 2030.

Les Marocains, première communauté extracommunautaire affiliée à la sécurité sociale en Espagne (L’Opinion)

Le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale fait état de 296.835 Marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin octobre dernier, soit les travailleurs étrangers extra-communautaires qui cotisent le plus. Selon les données du ministère du Travail, les Marocains se maintiennent ainsi en tête du classement, suivis des Colombiens (124.668) et des Vénézuéliens (120.969). Le nombre total des étrangers affiliés à la sécurité sociale espagnole a atteint 2.462.506 personnes au cours des dix premiers mois de 2022, en hausse de 6.487 personnes actives par rapport au mois de septembre.


À lire aussi
commentaires
Loading...