[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Revue de presse quotidienne du mardi 19 septembre

LA VÉRITÉ


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi: Le Président américain salue la rapidité et l’efficacité de la gestion des conséquences du séisme d’Al Haouz, conformément aux Hautes Instructions Royales ( Le Matin)

SM le Roi Mohammed VI a reçu, lundi, un appel téléphonique du Président des Etats-Unis d’Amérique, Joseph R. Biden. Au cours de cet entretien, le Président américain a exprimé ses condoléances personnelles, ainsi que celles du peuple et gouvernement américains, à Sa Majesté le Roi, et au peuple marocain, suite au tremblement de terre douloureux qui a frappé plusieurs provinces du Royaume. Le Président Biden a, à cette occasion, salué la rapidité et l’efficacité de la gestion, conformément aux Hautes Instructions Royales, des conséquences de cette catastrophe naturelle d’ampleur.

Hydrogène vert : le 1er projet marocain sera développé à Tan-Tan ( Le Matin)

Porté par l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), le premier projet de production d’hydrogène vert au Maroc «Power to Hydrogen (PtX)» sera abrité par la région de Guelmim-Oued Noun. Il consiste à développer une centrale hybride combinant du solaire et de l’éolien pour l’alimentation d’une usine de production d’hydrogène vert (et/ou de ses produits dérivés) avec une capacité d’électrolyse de 100 MW, raccordée à une station de dessalement éventuelle. Quatre sites sont pré-qualifiés pour abriter les composantes du projet «PtX». Ils se situent tous dans la province de Tan-Tan, dans les communes Tilemzoun et El Ouatia. Le premier site devra accueillir une centrale à base d’énergie renouvelable hybride (PV/éolien) pour la production d’électricité avec option de stockage avec batteries. Le deuxième abritera une usine de production d’hydrogène et de ses produits dérivés sur une superficie d’environ 5 hectares. Le troisième sera dédié à une station de dessalement d’eau de mer, pour l’alimentation de l’usine, alors que le quatrième site accueillera les lignes électriques d’évacuation.

Tomates fraîches : de nouveaux records d’exportation lors de la campagne 2022-2023 ( Le Matin)

Le Maroc, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de tomates fraîches, a atteint de nouveaux chiffres record d’exportation lors de la campagne 2022- 2023 (juillet-juin), a indiqué East Fruit. Ainsi, note le site spécialisé, pour cette saison, 716.700 tonnes de tomates marocaines ont été exportées vers les marchés étrangers, rapportant au pays 990 millions de dollars. En cinq ans, le volume des exportations de tomates marocaines a augmenté de plus de 25%, et en une décennie, le pays a affiché les taux de croissance les plus rapides parmi les plus grands exportateurs de ce produit. Les tomates représentaient environ un tiers de la structure globale des exportations marocaines de fruits et légumes au cours de la campagne de commercialisation 2022- 2023. Elles sont exportées toute l’année, avec un pic observé de novembre à mars, relève East Fruit.

Programme de relogement suite au séisme d’Al Haouz : la Commission interministérielle examine les mécanismes pour une mise en œuvre optimale ( Le Matin)

Le gouvernement est en train d’élaborer les mécanismes à même de permettre que l’opération de reconstruction des logements détruits au niveau des zones affectées par le séisme d’Al Haouz se déroule dans des conditions optimales, a souligné le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Dans une déclaration à la presse à l’issue de la 3ème réunion de la Commission interministérielle chargée du déploiement d’un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits par le séisme, Akhannouch a précisé que cette commission travaille et réfléchit constamment aux mécanismes à même de permettre que l’opération de reconstruction se déroule dans des conditions optimales. Il a relevé que la réunion d’aujourd’hui a constitué une occasion de se pencher notamment sur les mécanismes d’une mise en œuvre optimale de ce programme social, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI et en application des mesures annoncées par le Souverain, jeudi dernier.

 

Régularisation des entreprises inactives: les patrons lents à se décider ( L’Economiste )

C’est peut-être le syndrome de la “dernière minute” qui frappe certains patrons dont l’entreprise est en cessation d’activité et qui n’ont pas respecté les formalités de la radiation juridique et fiscale. Ils semblent attendre les dernières semaines de l’année pour souscrire au dispositif de régularisation de leur situation fiscale mis en place par la loi de finances 2023. Un cadre juridique qui prend fin le 31 décembre prochain. Ceux qui y adhèrent bénéficient de la dispense du contrôle fiscal ainsi que de l’annulation d’office des majorations, amendes et pénalités pour défaut de dépôt des déclarations et de versement des impôts prévus au titre des années non prescrites. Crainte du fisc, méconnaissance du dispositif même si la CGEM a lancé un appel vis-à-vis de ses adhérents, plusieurs explications sur le “manque d’enthousiasme” vis-à-vis de ce dispositif sont également avancées. Mais attention, rien ne garantit qu’il soit reconduit.

PLF 2024: la politique fiscale portée par la réforme de la TVA ( L’Economiste)

La politique fiscale menée sera au cœur du PLF 2024. Elle a pour objectif de contribuer au financement des politiques publiques, de stimuler la croissance et d’accompagner la relance de l’économie. La feuille de route de cette politique a été tracée par la loi-cadre relative à la réforme fiscale, publiée en 2021. Celle-ci constitue une référence permettant d’encadrer les actions à prendre durant les différentes étapes de sa mise en œuvre. L’idée est de garantir sa convergence avec les politiques publiques, renforcer les droits des contribuables, assurer la sécurité juridique et instaurer un régime fiscal simple et transparent. Cette réforme est mise en œuvre progressivement, sur un délai de 5 ans, sur la période 2022-2026, compte tenu des priorités fixées. Dans ce cadre, les réformes fiscales entamées par les lois de finances de 2022 et de 2023 seront poursuivies au titre du PLF 2024, selon la même démarche progressive. L’objectif est de moderniser l’administration fiscale et d’offrir plus de visibilité pour les opérateurs, tout en assurant la stabilité de notre système fiscal à l’horizon 2026, selon le rapport d’exécution budgétaire et de cadrage macroéconomique triennal.

Séisme d’Al Haouz: autopsie scientifique d’un rare événement sismique ( L’Opinion)

Près de deux semaines après le séisme d’Al Haouz, des scientifiques marocains se penchent sur les mécanismes géologiques qui ont provoqué cette catastrophe. A l’initiative du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, un Comité réunissant les plus éminents géologues, géophysiciens et sismologues marocains étudie ce tremblement de terre sous tous les angles. Un travail qui s’appuie sur des images satellites à haute résolution, des données sismiques et des logiciels d’analyse 3D. Quelques enseignements ont déjà été dégagés, notamment en ce qui concerne les failles responsables! L’extension considérable des failles orientées Est-Ouest et leur faible inclinaison pourraient expliquer l’ampleur de l’énergie libérée par ce séisme. Cela entre dans la convergence entre les plaques africaine et eurasienne.

 

Le nombre de donneurs de sang a dépassé les 40.000 personnes ( L’Opinion)

Le nombre de donneurs de sang a dépassé le cap des 40.000 du 9 au 16 septembre, a affirmé la Cheffe du Centre national de Transfusion Sanguine et d’Hématologie (CNTSH), Najia Amraoui. Les citoyens ont afflué massivement suite aux appels au don de sang lancés via les réseaux sociaux, a ajouté Amraoui, notant que cela a permis au Centre de couvrir les besoins de plus de trois semaines. Selon la Cheffe du CNTSH, le nombre des poches nécessaires diffère d’une région à une autre. “Il est préférable de ne pas dépasser la moyenne journalière qui est de 1000 poches, parce que les plaquettes ont une durée de vie de cinq jours”, a-t-elle fait observer. Pour les cas urgents, les stocks sont disponibles pendant une période de 5 à 7 jours en temps normal, alors qu’en période critique ils sont pour moins de 5 jours, a dit Amraoui dans un entretien accordé au journal.

L’AMAD organise le 33è congrès africain de médecine du sport ( L’Opinion)

L’Agence marocaine antidopage (AMAD) organise, les 21 et 22 septembre au Centre des formations et des rencontres nationales à Rabat, la 33è édition du congrès africain de médecine du sport sous le thème “Le dopage au cœur de la médecine de sport”. Organisé pour la première fois au Maroc, ce congrès africain est organisé en collaboration avec l’Union africaine de médecine sportive, a indiqué l’AMAD dans un communiqué. Lors de ce conclave, des scientifiques, des spécialistes de la médecine sportive, des médecins et des experts en matière de lutte antidopage vont animer plusieurs sessions sur le dopage, la médecine de sport et d’autres thèmes liés à cette thématique, a ajouté la même source.

Larache: mise en échec d’une tentative de trafic de plus de 3 tonnes de chira ( L’Opinion)

Les éléments de la Sûreté nationale au port de Larache ont avorté, aux premières heures de ce dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic de 3 tonnes et 285 kg de chira à bord d’un camion de transport de marchandises immatriculé au Maroc. Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les opérations de contrôle et de fouille effectuées ont permis la saisie de 90 ballots de chira totalisant 3.285 kg et soigneusement dissimulés dans la remorque d’un camion de transport de poissons, ajoutant que l’enquête a permis l’interpellation de deux individus, âgés de 44 et 54 ans, pour implication présumée dans ces actes criminels.

 

 

 

 


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]