• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    483654

  • Décès

    8623

  • Guéris

    469046

  • Dernière mise à jour: 28 février à 23:02

    Par:  

    LA VÉRITÉ

  • 19 janvier 2021  à 09:34
  • Temps de lecture: 10 minutes
  • MEDIASRevue de presse quotidienne du mardi 19 janvier

    Revue de presse quotidienne du mardi 19 janvier

    Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi :

    Le Matin :

    • Sahara : la Guinée Équatoriale réitère son soutien à l’initiative d’autonomie comme « seule voie sérieuse et crédible » pour parvenir à une solution. La République de Guinée Équatoriale a réitéré son soutien à l’initiative d’autonomie comme « seule voie sérieuse et crédible » pour parvenir à une solution pacifique et durable au différend sur le Sahara marocain. « Nous soutenons le statut d’autonomie dans la région du Sahara comme seule voie sérieuse et crédible pour parvenir à une solution pacifique et durable du différend sur le Sahara marocain », a affirmé le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères, Simeón Oyono Esono Angue, lors de sa participation vendredi à la Conférence ministérielle de soutien à l’initiative d’autonomie sous la souveraineté du Maroc, tenue virtuellement. « La République de Guinée Équatoriale a toujours soutenu et continuera de soutenir l’intégrité territoriale du Maroc », a-t-il souligné, rappelant dans ce sens l’ouverture récemment par son pays d’un Consulat Général à Dakhla.

    • Maroc-Chine : volonté partagée de renforcer les relations économiques et commerciales. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil chinois pour le Développement du commerce international (CCPIT) ont signé, en mode visioconférence, un mémorandum d’entente (MoU) pour le renforcement des relations économiques et commerciales entre le Maroc et la Chine, notamment dans le contexte de la pandémie de Covid-19. En vertu de cet accord, paraphé par le président de la CGEM, Chakib Alj, et la présidente de la CCPIT, Gao Yan, les deux parties ambitionnent d’accompagner les secteurs privés marocain et chinois dans l’identification des opportunités d’affaires et la promotion de l’investissement et du co-investissement. Ce nouveau partenariat, qui est à l’initiative du Conseil d’affaires Maroc-Chine, a également pour objectif d’encourager l’implantation d’entreprises marocaines en Chine et d’entreprises chinoises au Maroc, en particulier celles des secteurs industriel et du numérique, et d’établir et renforcer les mécanismes d’échanges et de partage d’informations, notamment en matière de tendances économiques et commerciales nationales, de lois et réglementations, de politiques et mesures, de normes industrielles, ainsi que les rapports d’analyse de marché et les projets d’investissement.

    L’Economiste :

    • Ces fragilités qui menacent l’industrie pharmaceutique. L’industrie pharmaceutique présente des fragilités. Le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) estime que l’“écosystème du secteur de l’industrie pharmaceutique recèle des facteurs défavorables qui pourraient nuire au développement de son potentiel”. Ces fragilités viennent d’abord de l’étroitesse du marché intérieur. La consommation annuelle moyenne de médicaments est de 450 DH par personne contre une moyenne mondiale d’environ 5.380 DH. Viennent ensuite des facteurs comme l’ampleur de la frange de la population qui ne dispose pas de couverture médicale, la grande dépendance de la chaîne de valeur mondiale ainsi qu’un avantage concurrentiel en retrait. Enfin, ce secteur se caractérise par sa timide évolution en matière de recherches et d’innovations. Par ailleurs, le chiffre d’affaires du secteur des médicaments s’est élevé en 2019 à 15 milliards de DH.

    • Marrakech/Safi : la cité de l’innovation fin prête. La cité de l’innovation de Marrakech devrait être inaugurée incessamment. L’objectif étant de renforcer la compétitivité des entreprises à l’international par le biais de l’innovation. Il s’agit aussi de rendre la région productrice de technologies grâce aux capacités de recherche de son université. Quatre thématiques de recherches ont été identifiées et retenues pour la structure de Marrakech. Il s’agit des énergies renouvelables et l’environnement durable, nouvelles technologies pour le tourisme et l’agroalimentaire, mobilité urbaine et matériaux et chimie. L’université Cadi Ayyad étant une des leaders en Afrique dans le domaine des matériaux. Ces thématiques collent parfaitement au développement économique de la région de Marrakech. Cela va peut-être inciter les industriels à s’installer à Marrakech.

    Maroc le Jour :

    • Sahara: le Togo exprime son « soutien total » à la souveraineté du Maroc. La République du Togo a exprimé son soutien total à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud. « Notre position au Togo est que : il est très important pour nous de dire à tout le monde que votre souveraineté sur la région du Sahara est totale », a souligné le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, dans une déclaration rendue publique suite à sa participation à la Conférence ministérielle de Soutien à l’Initiative d’Autonomie sous la Souveraineté du Maroc. « Nous devons vous soutenir. Nous devons montrer à tout le monde que votre position est la même que la nôtre », a ajouté le ministre togolais, exprimant, au nom du Président Faure Gnassingbé, sa « profonde gratitude » au Maroc et aux États-Unis pour l’invitation à la Conférence.

    • Boujdour : mise à niveau urbaine de quartiers sous-équipés. La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb a lancé à Boujdour, le programme de mise à niveau de quartiers sous-équipés. Ce programme, qui sera réalisé sur une période de 24 mois, va mobiliser une enveloppe de 27,49 millions de dhs, dont 25,49 millions de dhs comme contribution du ministère de l’Aménagement du territoire. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre des efforts de modernisation de la ville de Boujdour, vise l’amélioration des conditions de vie de la population des quartiers Al Amane 1 et 2 en les dotant des infrastructures nécessaires. Un total de 3.500 familles vont bénéficier de ce projet à grand impact économique et social et qui accompagnera le développement démographique et urbanistique de cette ville.

    Aujourd’hui le Maroc :

    • Le Maroc, un Covid warrior. Le HCP établit un benchmark de l’impact de la pandémie et des effets de son mode de gestion sur la croissance. En s’appuyant sur l’indice «Oxford» conçu par l’Ecole des politiques publiques de l’Université pour évaluer les efforts entrepris par les États pour lutter contre la propagation de la pandémie, le HCP place le Maroc face à une quinzaine de pays dont l’Espagne, la France, l’Allemagne, le Brésil, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Arabie Saoudite. En termes d’intensité de la pandémie, la situation au 10 décembre montre que le Maroc se situe dans un groupe de pays qui certes sont assez fortement touchés par la pandémie, mais qui en même temps connaissent une amélioration de la maîtrise de sa progression, et ce au même titre que l’Espagne, la France, Brésil, Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite. Le HCP a par ailleurs tenté dans son approche d’évaluer l’effort consenti pour la gestion de cette pandémie tout en rappelant le degré de sa propagation dans le pays.

    • CMC de Guelmim : les premiers appels d’offres lancés. L’Office national de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) lance les premiers appels d’offres relatifs à la construction de la Cité des métiers et des compétences (CMC) de la ville de Guelmim. Le projet de la Cité des métiers et des compétences de la région de Guelmim-Oued Noun est le onzième projet qui sera réalisé dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route pour le développement du secteur de la formation professionnelle, qui prévoit la création d’un programme de 12 CMC à travers le Royaume. Ce programme vise l’inauguration d’une nouvelle génération d’établissements, réunissant l’ensemble des conditions nécessaires à une formation professionnelle de qualité capable de répondre efficacement aux besoins spécifiques en compétences, nécessaires à l’accompagnement des ambitions de développement des chaînes de valeur et des écosystèmes économiques régionaux.

    L’Opinion :

    • Hammams : la Fédération fait appel au Wali de la région Casablanca-Settat. Les propriétaires des hammams de Casablanca ont exprimé leur mécontentement face à une fermeture qui dure plus de 8 mois, suite au Covid-19. Dans ce contexte, la Fédération nationale des associations de propriétaires et gérants des hammams traditionnels et douches au Maroc s’est adressée au Wali de la région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Saïd Ahmidouch, concernant leur situation et l’impact négatif de cette fermeture sur leurs employés. La Fédération a, dans ce sens, précisé que le secteur n’a pas eu droit à une prise en considération responsable, afin de sauver les propriétaires et les employés qui vivent sous le poids de la précarité sociale.

    • Parkings : Casablanca met fin à l’anarchie des tarifs. Face à la multiplication des tarifs de stationnement imposés par les gardiens de parkings, les responsables de Casablanca ont levé le voile sur la tarification à respecter. Le vice-président de la Commune de Casablanca en charge de la mobilité, Mohamed Bourrahim, a indiqué qu’il existe uniquement deux types de parkings dans la ville. Le tarif du premier type géré par la Société de Développement Local est de 2 dirhams par heure, tandis que le 2ème qui relève de la Commune varie entre 3 dirhams pour les voitures, 5 dirhams pour les camions et 2 dirhams pour les motos. En période nocturne, lesdits tarifs passent au double.

    Al Bayane :

    • L’ONEE et la FRDISI s’allient pour la réalisation d’un centre de technologie digitale intelligente. L’Office national de l’Electricité et de l’eau potable (ONEE) et la Fondation de recherche, de développement et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI) ont signé, vendredi, un protocole d’accord pour la réalisation commune d’un centre de haute technologie en matière de digitalisation et d’intelligence artificielle. Paraphé par le président de la FRDISI, M. André Azoulay, et le directeur général de l’ONEE, M. Abderrahim El Hafidi, ce partenariat entre dans le cadre du renforcement de la recherche scientifique et de l’innovation ainsi que du développement de la formation, indique l’Office dans un communiqué. Implanté dans l’enceinte du Centre des sciences et techniques de l’électricité (CSTE) de l’ONEE à Casablanca, ce centre abritera des plateformes expérimentales qui permettront la réalisation de projets de formation, d’expertise et de recherche et développement traitant de multiples applications d’intelligence artificielle dans des secteurs pointus favorisant le transfert de technologie vers les compétences nationales, fait savoir le communiqué.

    • Bank Of Africa lance sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma ». Bank Of Africa (BOA) a annoncé le lancement de sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma ». « Après l’ouverture de compte à distance agencedirecte.ma, le crédit habitat en ligne credithabitat.ma et la plateforme de crédit pour les entreprises creditbusinessonline.ma, BOA innove encore en lançant sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma » », indique BOA dans un communiqué, relevant que cette plateforme s’inscrit dans le cadre de sa stratégie d’innovation et de développement continu des offres en ligne. « Dans un contexte de transformation digitale, marqué par l’évolution des besoins et des attentes des clients, il est nécessaire de s’adapter à travers des offres multicanales et une expérience client optimisée », note BOA, précisant que cette offre de financement destinée à tous types de besoins (maison, famille, loisirs…) vient simplifier le processus de demande de crédit à la consommation à travers un parcours 100% digital, rapide et fluide.

    Les derniers articles

  • Dettes fiscales de l’ex-roi d’Espagne: Une polémique et de nombreuses questions

    Dettes fiscales de l’ex-roi d’Espagne: Une polémique et de nombreuses questions

    L’Espagne se posait des questions samedi sur les conditions du règlement d’une dette fiscale de près de 4,4 millions d’euros par l’ancien roi Juan Carlos...

  • Tunisie: Deux manifestations, deux visions antinomiques

    Tunisie: Deux manifestations, deux visions antinomiques

    Deux manifestations ont été séparément organisées, samedi à Tunis, par le mouvement Ennahdha (islamiste) et le Parti des Travailleurs (gauche). Pour éviter tout...

  • ADM: Baisse de 19% du CA consolidé en 2020

    ADM: Baisse de 19% du CA consolidé en 2020

    Le chiffre d’affaires (CA) consolidé des Autoroutes du Maroc (ADM), a totalisé plus de 3,01 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2020, en baisse de 19% par rapport...

  • « Nidaa Oujda »: Une invitation pour le rapprochement intermaghrébin et le rejet du discours de division

    « Nidaa Oujda »: Une invitation pour le rapprochement intermaghrébin et le rejet du discours de division

    27 février 2021  à 18:50
  • Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud

    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud

    27 février 2021  à 15:03
  • Bataille de Dcheira: Plusieurs activités du Haut-commissariat aux anciens résistants à Laâyoune, Boudjour et Es-Semara

    Bataille de Dcheira: Plusieurs activités du Haut-commissariat aux anciens résistants à Laâyoune, Boudjour et Es-Semara

    27 février 2021  à 15:01
  • Guelmim: Coup d’envoi en ligne du 9ème Festival du cinéma de Oued Noun

    Guelmim: Coup d’envoi en ligne du 9ème Festival du cinéma de Oued Noun

    27 février 2021  à 14:59
  • Archéologie: %µPlus de 25.000 pièces archéologiques restituées

    Archéologie: %µPlus de 25.000 pièces archéologiques restituées

    27 février 2021  à 10:23
  • ONEE: Le raccordement de Dakhla au réseau électrique national à un stade avancé

    ONEE: Le raccordement de Dakhla au réseau électrique national à un stade avancé

    27 février 2021  à 10:21