Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du lundi 20 juin

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:

Les syndicats des transporteurs réclament à nouveau des solutions plus radicales (Le Matin)

La spirale des prix des carburants ne semble pas près de cesser. Selon des professionnels, une nouvelle flambée interviendrait dans les prochains jours. Une situation qui ravive les contestations des transporteurs routiers. Pas très chauds dès le départ pour l’aide ponctuelle que le gouvernement a décidé de leur accorder, ces derniers répètent que les responsables doivent s’engager dans des mesures bien plus efficaces en suspendant les taxes entrant dans la composition des prix des carburants et en plafonnant la marge bénéficiaire des sociétés distributrices.

Le CNDH présente un projet d’avis sur les peines alternatives dans le projet du code pénal (Le Matin)

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a présenté, lors de la 8e session de son assemblée générale ordinaire tenue ce week-end à Rabat, un projet d’avis sur les peines alternatives dans le projet du code pénal, en réponse à une demande du ministère de la Justice. L’ordre du jour de cette réunion, présidée par la présidente du conseil, Amina Bouayach, en présence du secrétaire général et des présidents des commissions régionales des droits de l’Homme, comporte également le suivi du plan d’action annuel des commissions permanentes et les mécanismes nationales, en plus de l’examen du budget de 2023 et la clôture du budget de 2021. Le CNDH s’attèle également sur l’élaboration d’un projet d’avis sur le projet de loi portant sur les centres de protection de l’enfance et la convention relative aux droits de l’enfant, a affirmé Bouayach .

Mobilité électrique: Dacia Spring arrive en novembre au Maroc (L’Economiste)

C’est le véhicule le plus abordable de sa catégorie sur le marché de la mobilité électrique! Son lancement commercial est prévu pour novembre prochain au Maroc. Depuis vendredi 17 juin, Dacia Spring est disponible pour les pré-réservations. «Spring inaugure une nouvelle ère sur le marché marocain: celle de la mobilité électrique accessible à tous. C’est le véhicule électrique le plus abordable sur le marché européen et bientôt sur le marché marocain», fait valoir le constructeur. Certes, le Maroc en est encore aux balbutiements d’un écosystème électrique, mais le contexte actuel marqué par l’inflation, la pression sur le pouvoir d’achat, les records de prix du carburant plaide en faveur de l’accélération de l’électrification du parc roulant ou du moins la transition vers la mobilité propre.

La Banque mondiale débloque un prêt de 500 millions de dollars pour le Maroc (Aujourd’hui Le Maroc)

La Banque mondiale a approuvé un prêt de 500 millions de dollars au Maroc en vue de garantir le renforcement du capital humain. Ce prêt sera ainsi destiné à améliorer la protection contre les risques pour la santé, les pertes de capital humain pendant l’enfance, la pauvreté chez les personnes âgées et les risques liés au changement climatique au Maroc. Dans un communiqué, la Banque mondiale précise qu’il s’agit de la première opération d’une série de trois financements en faveur d’un programme de réforme du gouvernement qui bénéficie en outre, en parallèle, du soutien d’autres partenaires de développement.

Approvisionnement du marché national : l’offre suffisante et les prix en baisse ! (Aujourd’hui Le Maroc)

Les efforts de l’État et de la communauté agraire portent leurs fruits. Le marché national est bien approvisionné en produits agricoles. L’offre reste ainsi suffisante et les prix des principaux produits affichent une tendance stable voire baissière. Un constat établi par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. La tutelle rassure ainsi les consommateurs notamment en cette période estivale marquée par une forte demande sur les produits alimentaires surtout à l’approche de l’Aïd Al-Adha.

L’Istiqlal tiendra son congrès extraordinaire le 6 août 2022 (L’Opinion)

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a tenu, vendredi au siège central du parti, sa réunion hebdomadaire sous la présidence du secrétaire général, Nizar Baraka, laquelle a été consacrée à délibérer sur le congrès extraordinaire et les échéances organisationnelles du parti. Les membres du Comité ont décidé à l’unanimité de tenir un congrès extraordinaire du parti le samedi 6 août 2022, congrès qui sera consacré à la révision de certains articles de son statut, conformément aux lois en vigueur, indique le Comité dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion.

Contrôle technique des véhicules: un ajustement dans le pipe (Les Inspirations éco)

Du nouveau en perspective dans le mécanisme de révision technique des véhicules. L’Agence nationale de la sécurité routière entend en effet se doter de dispositif à même de structurer la gestion du secteur du contrôle technique des véhicules et d’outils d’amélioration du processus actuel. Il s’agirait notamment d’outils offrant une visibilité sur le secteur, à court et moyen termes, mais aussi une régulation entre l’offre et la demande en matière de lignes, de centres et de réseaux de centres techniques ainsi qu’en matière d’agents de contrôle technique et de chefs de centres. Une étude sera menée dans ce sens, en vue d’élaborer la vision et les orientations stratégiques pour le développement du secteur ainsi que les plans d’action nécessaires à leur mise en œuvre.

Le ministère de la Santé se penche sur l’actualisation de la liste nationale des médicaments essentiels (Al Bayane)

Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale a élaboré un plan de travail, avec le comité scientifique et l’ensemble des pédiatres des secteurs public et privé, afin de mettre à jour la liste nationale des médicaments essentiels en pédiatrie. « C’est une responsabilité nationale car, l’ensemble des acteurs (laboratoires pharmaceutiques, associations professionnelles, administrations publiques et instances gouvernementales) sont appelés à collaborer pour assurer la disponibilité des médicaments essentiels en pédiatrie », a affirmé la directrice du médicament et de la pharmacie au sein de ce ministère, Pr. Bouchra Meddah.

C24: Le Gabon réaffirme son soutien au plan d’autonomie, la solution de compromis (Maroc Le Jour)

Le Gabon a réaffirmé son soutien au plan d’autonomie marocain, le qualifiant de solution de compromis pour résoudre le différend régional autour du Sahara. L’Initiative marocaine d’autonomie est « conforme au droit international, à la Charte et aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale des Nations Unies », a souligné la Délégation gabonaise lors de la réunion annuelle du Comité des 24 (C24) de l’ONU, affirmant que ce plan jouit d’un fort soutien international. Elle a rappelé, dans ce cadre, que le Conseil de sécurité, dans ses résolutions successives depuis 2007, dont la 2602, s’est félicité des efforts sérieux et crédibles déployés par le Maroc pour trouver une issue à cette question.

ADII: Exclusion des achats électroniques des franchises douanières à partir du 1er juillet (Libération)

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) a indiqué qu’à compter du 1er juillet 2022, les achats effectués via les plateformes internationales de commerce électronique seront exclus de l’exonération des droits de douane à l’importation, quelle qu’en soit la valeur. Cette disposition ne s’applique pas aux envois, sans caractère commercial reçus de l’étranger dont la valeur n’excède pas 1.250 dirhams, qui continueront à bénéficier de l’exonération douanière conformément au décret susvisé, précise la même source. Cette mesure ne vise en aucune manière à porter atteinte à la liberté d’achat du consommateur via les plateformes de commerce international, mais a pour objectif plutôt de protéger tant le citoyen que l’économie locale.

Les boulangers annoncent la liberté du prix du pain (Al Massae)

Une escalade à l’égard du gouvernement! La Fédération marocaine des boulangeries et pâtisseries a décidé de s’affranchir de l’usage du prix de référence du pain, en considérant ce dernier comme un produit soumis à la liberté des prix et de la concurrence, dont la base est la loi de l’offre et de la demande, jugeant inacceptable d’envelopper le prix du pain de concepts dépourvus de tout fondement juridique. La Fédération, qui comprend les propriétaires de boulangeries, a fait savoir qu’elle n’était au courant d’aucun accord entre le gouvernement et les boulangeries et les minoteries sur le maintien du prix d’un pain à 1,20 dirhams, ajoutant que le secteur de la boulangerie ne reçoit aucun soutien du gouvernement pour garder le prix actuel.

Energies renouvelables au Maroc: les investissements atteignent environ 5,8 milliards de dollars US (Al Alam)

Le Maroc a renforcé sa position comme l’un des pays pionniers dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique en matière d’investissements dans les énergies renouvelables, selon un rapport sur l’état mondial des énergies renouvelables 2022, publié par le REN 21. Le rapport a révélé que les investissements dans les énergies renouvelables se sont accrus au Maroc l’année dernière, atteignant environ 5,8 milliards de dollars US, soit environ 52,1 milliards de dirhams, ce qui équivaut au PIB du Togo de l’année 2020, sur un total de 12,8 milliards de dollars investis au Moyen-Orient et en Afrique.


À lire aussi
commentaires
Loading...