Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du lundi 15 août

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:
Contribution de solidarité: les grandes entreprises devront payer plus (L’Economiste)

Devant les parlementaires, Fouzi Lekjaâ a été formel: les entreprises qui réalisent un grand chiffre d’affaires devront faire plus d’effort en matière de contribution sociale de solidarité. Car, aujourd’hui, la contribution de solidarité, calculée sur les bénéfices et les revenus professionnels, existe dans la loi de finances en vigueur. Pour cette année, elle rapporte au budget de l’Etat 6,5 milliards de DH. Elle sera reconduite pour 2023. Selon les informations ayant filtré du ministère des Finances, il n’est pas exclu de créer de nouvelles tranches supérieures dans le projet de loi de finances pour 2023. Mais pour l’heure, les montants à retenir et les taux qui leur seront appliqués n’ont pas encore été fixés.
Seulement 5 nouveaux GAB installés au 1er semestre
(L’Economiste)
L’extension du réseau des guichets automatiques bancaires (GAB) s’est fortement ralentie avec l’installation de seulement 5 nouveaux GAB durant le 1er semestre 2022. Aujourd’hui, ce réseau compte 8.017 GAB, soit une extension du réseau GAB d’à peine 1% comparativement à fin 2021. Les villes les mieux équipées sont Casablanca (1.542 GAB), Marrakech (680 GAB), Rabat (649 GAB), Tanger (485 GAB), Agadir (422 GAB) et Fès (410 GAB).
TGR: les recettes ordinaires ont couvert les dépenses ordinaires à 99,8% à fin juillet (L’Economiste)
A fin juillet 2022, le taux de couverture des dépenses ordinaires par les recettes ordinaires a été de 99,8% contre 93,1% un an auparavant. Dans le détail, à fin juillet 2022, 50,3% de ces recettes ont été consacrées aux dépenses de personnel, 24,7% aux dépenses de matériel, 12% aux intérêts de la dette et 9,8% aux émissions de la compensation. Ainsi, une partie des dépenses émises au titre du budget général de l’Etat a été financée principalement par le recours à l’emprunt», selon le bulletin mensuel des finances publiques relatif au mois de juillet 2022 de la Trésorerie générale du Royaume (TGR).
Les jeunes toujours entre précarité et sous-emploi
(L’Economiste)
Avec un taux d’activité de 23,9%, les jeunes continuent d’avoir des difficultés à accéder au marché du travail. Si la moitié des jeunes actifs sont salariés, 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes. Parallèlement, plus d’un jeune sur 4, âgés de 15 à 24 ans, ne travaille pas, n’est pas à l’école et ne suit aucune formation, selon le HCP. A l’international, la situation semble également compliquée. Le nombre total des jeunes chômeurs devrait atteindre 73 millions en 2022. Des pistes sont explorées pour inverser la tendance. Parmi les secteurs ciblés: les technologies numériques, l’économie verte..
Transformation digitale: l’agriculture marocaine prépare sa révolution 4.0
(Le Matin)
Le secteur agricole au Maroc s’apprête à opérer sa mue numérique. Le département de l’Agriculture est en effet sur un projet d’une feuille de route stratégique pour enclencher la révolution digitale du secteur. Selon les services de Mohamed Seddiki, la digitalisation de l’agriculture n’est pas une option, mais une nécessité dans un contexte mondial marqué par la montée en puissance des technologies adaptées à l’agriculture. Le ministère doit ainsi commanditer, le 29 septembre prochain, l’étude devant servir de base à la réflexion stratégique qui permettra de doter le secteur d’une vision intégrée pour opérer sa transformation digitale.
E-commerce : 12,8 millions d’opérations pour 4,6 MMDH à fin juin
(Le Matin)
Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI) ont réalisé 12,8 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 4,6 milliards de dirhams (MMDH) durant le premier semestre de 2022 (S1-2022). Ces opérations ont enregistré une hausse de 36% en nombre et de 21,3% en montant par rapport à la même période de l’année 2021, précise le CMI dans son récent rapport sur l’activité monétique au Maroc.
Casablanca: Arrestation d’une personne figurant dans une vidéo avec une moto volée en train de menacer un policier
(Le Matin)
Des policiers relevant de la wilaya de sûreté de Casablanca ont arrêté dans la soirée de ce vendredi une personne figurant dans une vidéo avec une moto volée et en train de menacer un policier intervenant pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens, et ce, à l’appui d’informations précises fournies par les services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), rapporte un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN). Le prévenu, 24 ans et fiché pour de nombreux antécédents judiciaires, a été appréhendé en possession d’une moto volée avec violence avant de menacer un agent de la circulation à l’aide d’un outil contondant pour permettre à son complice de prendre la fuite à bord de la moto volée, précise ce communiqué.
PLF 2023 : l’opposition critique le manque d’innovation du gouvernement
(Le Matin)
La note de cadrage relative au projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023), récemment dévoilée, fait l’objet de critiques vigoureuses de la part de l’opposition. Celle-ci reproche au gouvernement de s’en remettre aux solutions éculées et de manquer d’innovation, dans un contexte qui exige de véritables mesures et des actions de redressement pertinentes.
43ème anniversaire de la récupération d’Oued Eddahab: une étape phare dans le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume
(Aujourd’hui Le Maroc)
La récupération de la province d’Oued Eddahab en 1979 constitue une étape historique phare dans le processus de parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Royaume. La commémoration dimanche du 43ème anniversaire de cet évènement est l’occasion de mettre en avant la mobilisation des Marocains et leur vigilance constante autour de la première cause nationale, indique un communiqué du Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération (HCAR). En date du 14 août 1979, les oulémas, les notables et les chefs de tribus de la province d’Oued Eddahab s’étaient rendus au Palais royal de Rabat pour présenter à Feu SM Hassan II leur serment d’allégeance et réaffirmer leurs liens d’attachement indéfectible au Glorieux Trône alaouite.

À lire aussi
commentaires
Loading...