Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du 23 mai

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:

Aujourd’hui Le Maroc

Déploiement d’une version optimisée du programme Tayssir

Le gouvernement a pris d’importantes mesures pour pallier les lacunes du programme Tayssir, un programme qui accorde un appui financier aux familles pauvres pour limiter la déperdition scolaire. Le système de ciblage sera amélioré en adoptant le nouveau processus proposé par le Registre social unifié (RSU). Selon le calendrier établi, le lancement du projet pilote du RSU à Rabat et Kénitra est prévu en mai 2022. Le ministère de l’Intérieur a prévu d’équiper d’ici janvier 2023 près de 2.000 centres répartis sur tout le territoire ainsi que près de 200 unités mobiles pour faciliter le processus d’enregistrement dans le RSU. Pour sa part, le ministère de l’éducation nationale a préparé un nouveau manuel de procédure du programme Tayssir.

Intelaka : Plus de 90% des objectifs d’ores et déjà atteints

6 milliards de dirhams, tel est l’encours global des crédits accordés dans le cadre du programme Intelaka. Ce chiffre a été révélé lors de la réunion du Comité de pilotage du Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat (FAFE) ayant eu lieu vendredi 20 mais sous la présidence de Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’économie et des finances. Dans les détails, le nombre total de crédits s’est élevé à 44.695 profitant ainsi à 28.665 entreprises soit 95% de l’objectif fixé. Les financements mobilisés dans le cadre de ce programme devraient permettre de générer des investissements d’une enveloppe globale de 13,7 milliards de dirhams et de contribuer à la création de 97.000 emplois directs.

L’Economiste

Investissements: le Fonds Mohammed VI bientôt opérationnel

Les préparatifs vont bon train pour l’organisation du premier conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’investissement. Plusieurs décisions relatives au coup d’envoi effectif du Fonds seront prises à cette occasion. Surtout en ce qui concerne la structuration et la mise en place des fonds sectoriels et thématiques mentionnés dans la loi 76.20. Le choix de la société anonyme vise à le soumettre aux dispositions de la loi 17.95, avec la mise en place des outils de contrôle et un engagement sur les principes de transparence et d’intégrité afin de renforcer la confiance des investisseurs et des partenaires privés. Le conseil d’administration, présidé par le ministre des Finances, sera composé de 10 administrateurs dont 4 sont indépendants. Le Fonds sera géré par un directeur général, choisi conformément à la procédure des nominations aux fonctions supérieures.

Comment le Maroc veut devenir un « Dragon » régional

«Nous avons l’opportunité de devenir, dans les 5 prochaines années, un Dragon de la région», a affirmé le ministre de l’Industrie et du commerce lors d’une rencontre organisée par l’Association pour le progrès des dirigeants. Surtout que «nous sommes face à l’émergence d’un nouvel ordre mondial», suite aux changements impliqués par la crise sanitaire, la crise en Ukraine, l’envolée des prix à l’international… D’où l’importance de «ne pas rater cette fenêtre de tir», a indiqué Ryad Mezzour. Cela passe par le renforcement du positionnement du Maroc en tant que plateforme de production et de développement. «Nous sommes partis de loin. Mais nous sommes sur le bon chemin», a-t-il dit.

Le Matin

La 26e Conférence générale de l’ALECSO salue les efforts de Sa Majesté le Roi dans la défense d’Al Qods Al-Charif

La 26è Conférence générale de l’Organisation Arabe pour l’Education, la Culture et les Sciences (ALECSO), tenue à Tunis, a salué les efforts déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, en faveur de la défense de la ville sainte et de la préservation de son identité. Réunie en session ordinaire, la Conférence générale, la plus haute instance décisionnelle de l’ALESCO et qui comprend 22 pays membres, a adopté une décision mettant en avant le soutien constant du Souverain à la résistance du peuple palestinien. La Conférence générale a aussi mis en exergue le travail de terrain mené par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, le bras exécutif du Comité Al-Qods, sous la supervision personnelle et effective de Sa Majesté le Roi.

Banque mondiale: 350 millions de dollars pour doper l’économie bleue au Maroc

Le gouvernement et la Banque mondiale sont parvenus à un accord sur un nouveau programme de développement de l’économie bleue. Le financement total du programme sur cinq ans (2022-2026) s’élève à 438,90 millions de dollars, dont 350 millions (79,74%) seront financés par un prêt du groupe de la Banque mondiale et 88,90 millions par le gouvernement. Ce programme s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle stratégie nationale pour l’économie bleue d’un coût global de 2 milliards de dollars pour les cinq prochaines années, élaboré par le gouvernement conformément aux objectifs du nouveau modèle de développement. Ce dernier comprend une recommandation pour que le pays exploite tout le potentiel de son économie bleue et développe les secteurs bleus existants et émergents tels que l’aquaculture, la culture des algues, les énergies marines renouvelables et le tourisme côtier.

Variole du singe : le Maroc met en place un plan de surveillance et de riposte

Tout cas suspect ou probable de variole du singe doit être immédiatement déclaré à l’autorité sanitaire dont relève la structure sanitaire du public comme du privé. Cette dernière coordonne, en urgence, avec le service régional de Santé publique la vérification de la définition de cas et procède à l’investigation épidémiologique dès que le cas est classé comme cas probable. Pour chaque cas, une fiche d’investigation est renseignée et envoyée au Centre national d’opérations d’urgence en santé publique (CNOUSP). C’est ce que prévoit le ministère de la Santé dans le cadre du Plan national de surveillance et de riposte contre la variole du singe (Monkeypox). Les détails de ce plan ont été communiqués, le 20 mai, à l’ensemble des composantes de l’écosystème de santé, que ce soit dans le public ou le privé.

Amélioration de l’école publique : le ministère de l’Éducation lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a lancé, via la plateforme « madrastna.ma », un formulaire destiné à tous les citoyens pour participer à la consultation nationale sur l’amélioration de l’école publique. Le ministère s’appuie sur ce mécanisme électronique, disponible via le lien « https://www.madrastna.ma/projects/questionnaire », pour recueillir les avis et suggestions de l’ensemble des citoyens sur les moyens de parvenir à une école qui répond à leurs attentes et aspirations.

L’Opinion

“Le gazoduc Nigeria-Maroc boustera les investissements

Le projet de gazoduc entre le Nigeria et le Maroc s’aligne avec le plan décennal 2015-2025 du développement économique de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) qui fait de la mise en valeur des complémentarités entre Etats et régions de l’OCI l’un de ses objectifs majeurs, a affirmé Latifa Elbouabdellaoui, directrice générale du Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC). Les pays membres de l’OCI concernés par ce projet disposent de potentialités complémentaires et sont en mesure d’insuffler un nouvel élan à l’intégration économique entre pays africains de l’OCI, a fait savoir la DG du CIDC. Ce projet à portée continentale contribuera certainement à enclencher une dynamique de partenariat intra-OCI, basée sur la valorisation des produits de base obtenus dans les pays par lesquels passe le gazoduc dans une logique de promotion des corridors de commerce et d’investissements, a-t-elle fait observer dans un entretien.

La Plateforme des jeunes à Tinghir: une structure au service des porteurs de projets

La province de Tinghir compte avec une Plateforme dédiée aux jeunes, à leur accueil, leur orientation et leur accompagnement dans le développement de leurs idées et leur transformation en projets économiques viables. Cette structure a été mise en place par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), dans le cadre de son 3ème programme relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, visant à leur permettre de réaliser leurs propres projets. La plateforme des jeunes de Tinghir connaît une forte affluence de la part des porteurs d’idées de projets qui souhaitent recevoir les informations nécessaires afin de créer des projets générateurs de revenu et connaître toutes les démarches pour les aider à réaliser des projets pouvant servir de tremplin pour une autre étape de leur vie.

Maroc Le Jour

Monkeypox, une maladie virale pas encore inquiétante pour le Maroc

La découverte de cas de la variole du singe (Monkeypox), en Europe et en Amérique du Nord, « n’est pas pour le moment encore inquiétante ni pour le Maroc ni pour les autres pays », a assuré le chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Himdi. « Ces cas de variole déclenchent sur le plan sanitaire des alertes sanitaires et une veille sanitaire à ce sujet de la part des autorités de santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au vu de la découverte de plus en plus de cas en Europe et en Amérique du Nord », a expliqué Himdi dans un article intitulé « Situation et alertes sanitaires à surveiller et à suivre, mais sans raisons d’inquiétude pour le moment, ni pour le Maroc ni pour les autres pays ».

Jeunesse: Bensaid s’entretient avec son homologue bahreïni pour développer la coopération bilatérale

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, s’est entretenu avec le ministre de la Jeunesse et des Sports bahreïni, Ayman bin Tawfiq Al Moayyed, des moyens de développer la coopération bilatérale dans le secteur de la jeunesse. Au cours de ces entretiens tenus jeudi par visioconférence, les deux parties ont affirmé la solidité et la profondeur des relations liant les deux pays sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI et de Son frère SM le Roi Hamad Ben Issa Al Khalifa, ainsi que leur volonté de continuer à œuvrer au développement de ces relations et de les hisser à des niveaux supérieurs. Les deux parties ont également discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays frères, indique le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication dans un communiqué.

Le DG de l’ONEE s’entretient avec l’ambassadrice de Suède au Maroc

Les opportunités de coopération dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement liquide ont été au centre d’une rencontre, tenue entre le Directeur Général de l’Office national de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, et l’Ambassadrice du Royaume de Suède au Maroc, Anne Höglund. Cette entrevue, qui a connu la participation de Gina Aspelin Hedbring, Directrice des Affaires Internationales à l’Institut Suédois de Recherche Environnementale (IVL) et Zakaria Benabdeljalil-Sjöberg, Directeur Général Maroc de Business Sweden, s’inscrit dans le cadre de la visite de travail au Maroc d’une délégation de haut niveau de l’IVL pour le lancement de projets de coopération communs entre les deux pays, indique l’Office dans un communiqué. Lors de cette rencontre, El Hafidi a mis en exergue les grands projets structurants de l’ONEE dans les secteurs de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement liquide.


À lire aussi
commentaires
Loading...