Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne du 16 mai

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi.

Aujourd’hui Le Maroc

Le Recensement général 2024 en mode zéro papier

Le Maroc se dirige probablement vers son premier Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) dématérialisé. Concrètement, en 2024, le HCP va adopter des moyens électroniques et informatisés pour recueillir les données auprès des ménages et de la population. Le temps des agents transportant des fiches et cochant des cases est bien révolu. La collecte des données se fera dès le prochain RGPH en utilisant des tablettes électroniques pour un recensement dans l’air du temps. Ce n’est pas tout. Le Haut- commissariat compte adopter un système informatique intégré regroupant toutes les étapes du recensement.

Le Maroc ferme au sujet de la contrebande

Les autorités seront intransigeantes avec les activités de contrebande. En perspective de l’ouverture des deux passages avec les présides de Sebta et Melilla, une source autorisée affirme qu’un retour des activités liées à la contrebande des biens et marchandises ne sera aucunement toléré. Les autorités locales veilleront ainsi à éviter de transformer les deux postes en des passages pour la contrebande. Cette mise au point arrive quelque temps seulement après l’ouverture des deux passages entre Sebta et Melilla après une fermeture de deux années en raison de la pandémie du coronavirus.

Démarche participative pour la Charte de l’investissement

La nouvelle charte de l’investissement se concrétise davantage. A cet effet, la quatrième réunion interministérielle, consacrée à ce document par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, qu’il vient de présider aux côtés des différents départements concernés, s’inscrit dans le cadre du «processus de suivi rapproché». Ce suivi est déployé pour préparer les détails de la mise en œuvre de la Nouvelle charte de l’investissement. Dans ce cadre, la forte mobilisation et l’engagement des départements ministériels dans l’implémentation des différents chantiers prioritaires ont permis la stabilisation des principaux textes de la Charte de l’investissement.

Le Matin

SAR le Prince Moulay Rachid représente SM le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de SA Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane

Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a représenté, dimanche à Abou Dhabi, Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la présentation des condoléances, suite au décès de SA Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane. SAR le Prince Moulay Rachid a présenté, lors de l’audience que lui a accordée SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, Président de l’Etat des Emirats Arabes Unis, les condoléances de SM le Roi.

Projet de liaison électrique Maroc/Royaume-Uni : Octopus Energy s’allie à l’initiateur du projet

Le projet d’alimenter 8 millions de foyers britanniques par de l’énergie photovoltaïque et éolienne marocaine franchit un nouveau palier. Le britannique Octopus Energy Group vient de conclure un partenariat financier et stratégique avec son homologue Xlinks, la société à l’origine du projet. L’annonce marque le début du partenariat entre les deux entreprises, avec d’autres investissements en cours de discussion. «Les partenaires étudient également les droits de prélèvement potentiels pour Octopus et un accord qui verrait la plateforme technologique d’Octopus KrakenFlex utilisée pour livrer de la valeur ajoutée pour les consommateurs et la possibilité d’alimenter des millions de pompes à chaleur toute l’année avec de l’électricité verte bon marché», indique Octopus Energy.

Focus à Paris sur la nouvelle dynamique de développement dans les provinces du sud du Royaume

La dynamique de développement dans les provinces du Sud du Royaume a été au centre d’une conférence-débat, tenue samedi à Paris dans le cadre de la 14ème édition de la Journée de la Création d’Entreprise. Les conditions de réussite du nouveau modèle de développement pour les provinces du sud résident dans la volonté politique de SM le Roi Mohammed VI qui, dès le début de son règne, a décidé d’engager le Royaume dans une « grande réforme » de l’Etat fondée sur le Maroc des régions, à partir d’un édifice institutionnel porté par la régionalisation avancée, à commencer par les provinces du sud, a souligné Driss Guerraoui, président de l’université ouverte de Dakhla.

L’Economiste

Tourisme: la reprise se confirme à un rythme très lent

A la veille du retour des Marocains du monde, les professionnels du tourisme viennent de rencontrer la ministre de tutelle en début de semaine dernière. Selon les sources du journal, cette rencontre a essentiellement porté sur l’urgence de “l’assouplissement des restrictions de voyages et surtout la suppression du test PCR à l’arrivée” aux aéroports. “Au Maroc, nous peinons encore à récupérer nos parts de marché habituelles. Aujourd’hui, les conditions restrictives d’accès au pays souffrent d’une double imposition: à la fois le pass vaccinal et le test PCR”, tient à préciser Wissal Gharbaoui, secrétaire générale de la Confédération nationale du tourisme (CN). “Le maintien dans le contexte actuel de ce double filtre à l’entrée est incohérent et pas du tout logique”, poursuit la SG de la CNT.

Guides touristiques: la réforme arrive au Parlement

La nouvelle mouture de la loi régissant la profession des guides touristiques arrive au Parlement. L’idée est de prolonger le délai prévu pour la mise en conformité de certaines catégories de professionnels. L’article 31 de cette loi avait instauré une phase transitoire d’une durée maximum de 2 ans, à compter de la date de publication de la loi au BO. L’idée est de permettre la régularisation de la situation des personnes disposant de compétences de terrain. Cette période vise à délivrer des agréments à cette catégorie, selon les modalités fixées par voie réglementaire. Il s’agit essentiellement de personnes ne remplissant pas les conditions de formation et de compétences professionnelles, mais disposant d’habileté et d’expérience sur le terrain.

Pluviométrie: le déficit historique confirmé!

La campagne agricole 2021/2022 a enregistré une pluviométrie qui a atteint 188 mm à fin avril 2022, soit une baisse de 42% par rapport à la moyenne des 30 dernières années (327 mm) et de 35% par rapport à la campagne précédente (289 mm). Le profil pluviométrique a également été marqué par une mauvaise répartition temporelle et territoriale. Près de 55% du cumul pluviométrique a eu lieu en mars et avril. Moins d’un tiers des précipitations ont eu lieu en novembre et décembre 2021. La très faible pluviométrie, voire son absence dans plusieurs régions en janvier et février 2022, a engendré un stress affectant le couvert végétal et un retard de croissance des cultures d’automne, comme les céréales», analyse le ministère de l’Agriculture.

Al Bayane

Académie du Royaume du Maroc: lancement le 16 mai de la Chaire des lettres et des arts africains

L’Académie du Royaume du Maroc organise, aujourd’hui, la cérémonie de lancement officiel de la Chaire des lettres et des arts africains, créée le 26 mars dernier pour faire connaître le patrimoine littéraire et artistique du continent. Cette cérémonie sera suivie, le 17 mai, d’une conférence internationale en hommage à l’écrivain malien feu Yambo Ouologuem, sous le thème « Du devoir de violence aux devoirs des lettres », indique un communiqué de l’Académie. Lauréat du prix Renaudot pour l’année 1968 pour « Le devoir de la violence », Yambo Ouologuem était la source d’inspiration du romancier sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, lauréat du prix Goncourt 2021 pour son roman « La plus secrète mémoire des hommes », ajoute la même source.

Province de Khémisset: Benmoussa visite des établissements d’enseignement scolaire

Le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a effectué des visites dans un certain nombre d’établissements d’enseignement scolaire dans la province de Khémisset. Lors de ces visites, Benmoussa, qui était accompagné notamment du gouverneur de la province de Khémisset et de responsables centraux, régionaux et provinciaux du département de l’éducation, a pris connaissance des dépendances de plusieurs établissements d’enseignement, de leurs composantes éducatives, des données, indicateurs et statistiques les concernant, ainsi que des initiatives et partenariats réalisés dans le cadre de la mise en oeuvre du programme Awrach, dans son volet en relation avec le soutien scolaire, l’école ouverte et l’enseignement primaire.


À lire aussi
commentaires
Loading...