Take a fresh look at your lifestyle.

Revue de presse quotidienne

LA VÉRITÉ / MAP


Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi:

Le Maroc dispose d’une vision claire sur l’avenir du continent africain (Le Matin)

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a affirmé que le Maroc dispose d’une vision claire quant à l’avenir du continent africain. S’exprimant à l’occasion de la célébration de la « Journée de l’Afrique » tenue à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, Bourita a précisé que SM le Roi Mohammed VI a posé les jalons de cette vision à la lumière des mutations géostratégiques que connaît le continent et qui imposent une action inlassable aux niveaux bilatéral et continental, soulignant que cette vision Royale est mise en œuvre à travers une diplomatie proactive et audacieuse, ainsi que des efforts multidimensionnels qui vont au-delà de l’aspect diplomatique pour inclure toutes les forces vivantes, publiques, société civile et acteurs privés.

Sekkouri expose à Genève les mesures pour la promotion de l’emploi décent et des droits économiques et sociaux au Maroc (Le Matin)
Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a mis en avant, à Genève, à l’occasion de la 110e session de la Conférence internationale du Travail (CIT), les mesures phares de l’Etat Social voulu par SM le Roi Mohammed VI, en matière de promotion de l’emploi décent, des droits économiques et sociaux et du tripartisme. Accompagné d’une forte délégation constituée de partenaires sociaux et des représentants du patronat, Sekkouri qui s’exprimait en séance plénière, a relevé que le Maroc s’enorgueillit d’avoir adopté le 30 avril dernier, une charte sur le dialogue social qui consiste en l’institutionnalisation d’un modèle marocain du dialogue social marqué par la durabilité, la régularité, la flexibilité et le caractère contraignant des outputs, et qui permet d’asseoir des relations professionnelles évolutives, à même de faire face aux changements que connaît le monde du travail, dans un contexte international particulièrement fluctueux.

La RAM et l’ONMT s’allient pour promouvoir la destination Maroc (Libération)
La Royal Air Maroc (RAM) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont signé une convention de partenariat sur trois ans afin de mettre en commun leurs ressources pour optimiser la promotion touristique du Royaume. En vertu de ce partenariat signé en présence de la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor, les deux institutions nationales mettent en commun leur force de frappe pour promouvoir la destination Maroc via des actions de promotion et de co-marketing ciblées sur les marchés stratégiques qui seront menées conjointement. Résolument engagés dans l’effort de relance du tourisme marocain, le transporteur national et l’acteur de promotion de la destination ont ainsi convenu de la mise en place d’un cadre de coopération global couvrant la période allant du 1er juillet 2022 au 31 mars 2025.

L’écrivain mexicain Ruy-Sánchez au SIEL: « Le Maroc est une source d’inspiration pour mes écrits » (Libération)

L’ambassade du Mexique à Rabat a organisé dans le cadre du 27è Salon international de l’édition et du livre (SIEL), un débat littéraire avec l’écrivain mexicain Alberto Ruy-Sánchez, au cours duquel il a souligné que le Maroc a toujours été une source d’inspiration pour ses écrits. Lors de cette rencontre, animée par l’ancienne ambassadrice du Maroc au Panama, Mme Oumama Aouad Lahrech, et en présence notamment du Conseiller de SM le Roi, André Azoulay, et de l’ambassadrice du Mexique au Maroc, Mabel Gómez Oliver, l’écrivain a souligné qu’un ensemble de composantes culturelles authentiques du Maroc ont été une source d’inspiration pour lui depuis son premier voyage au Royaume en 1975.

La DG adjointe du FMI met en exergue la stabilité financière et macroéconomique du Maroc (Assahra Al Maghribia)

La directrice générale (DG) adjointe du Fonds monétaire international (FMI), Antoinette Monsio Sayeh, a mis en exergue, jeudi à Rabat, la stabilité financière et macroéconomique dont a fait preuve le Maroc grâce aux différentes actions prises par Bank Al-Maghrib (BAM) et le gouvernement. « Nous avons assisté à une stabilité financière et macroéconomique rendue possible avec les actions prises par la Banque centrale et le gouvernement en donnant des aides nécessaires à l’économie », a indiqué Sayeh dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri. Sayeh a qualifié de « fructueuse » sa discussion avec M. Jouahri, au cours de laquelle ils ont discuté des moyens de renforcement du partenariat et de l’appui technique dont le FMI « est heureux » de regarder de très près et de fournir.

Le Liberia réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie en tant qu’unique solution à la question du Sahara (Assahra Al Maghribia)
Le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Dee-Maxwell Saah Kemayah, a réitéré le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie en tant qu’unique solution à la question du Sahara. « La position du Liberia n’a pas changé. Le Liberia continue de soutenir le plan d’autonomie présenté par le Maroc pour clore définitivement le dossier du Sahara », a indiqué Kemayah dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en marge des travaux de la 1ère réunion ministérielle des États Africains Atlantiques, tenue à Rabat.

Lekjaa: Le gouvernement veille à assurer la pérennité des caisses de retraite à travers des réformes structurelles (Al Massae)

Le gouvernement veille à assurer la pérennité des caisses de retraite à travers des réformes structurelles et substantielles tenant compte des intérêts de tous, a souligné le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa. En réponse aux questions des journalistes, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte parole du gouvernement, Mustapha Baitas, tenue à l’issue du Conseil de gouvernement, Lekjaa a assuré que le gouvernement va poursuivre la réforme paramétrique des caisses de retraite, qui constitue un levier fondamental pour assurer l’équilibre financier de ces caisses et leur pérennité.

Soutien exceptionnel aux professionnels du transport routier : le taux de bénéficiaires des deux premières tranches s’élève respectivement à 90 et 85% (Al Massae)

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a affirmé que le taux de bénéficiaires du soutien exceptionnel aux professionnels du secteur du transport routier a atteint, dans les deux premières tranches, 90 et 85% respectivement. Répondant aux questions des journalistes lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, présidé par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, Baitas a expliqué que le but de cette intervention gouvernementale est d’être aux côtés des professionnels pour que les prix du transport ne soient pas affectés, de même que le pourvoir d’achat des citoyens.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d’ouverture du 26ème Festival de Fès des Musiques sacrées du monde (Al Ittihad Al Ichtiraki)

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, jeudi soir à Fès, la cérémonie d’ouverture de la 26ème édition du Festival de Fès des Musiques sacrées du monde, organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour de la thématique « L’architecture et le sacré ». Par la suite, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a rejoint la tribune officielle où Son Altesse Royale a suivi le concert d’ouverture de cette édition (9 au 12 juin) qui, avec un mapping et des musiciens de différentes traditions, invite à voyager en musiques et en images projetées sur les murs séculaires de Bab Makina, au travers des cinq grandes religions du monde : Islam, Chrétienté, Judaïsme, Bouddhisme et Hindouisme. Un spectacle d’ouverture, sous le thème « Voix et géométries sacrées », qui offre un voyage de Fès à Jérusalem en passant par le Tibet, le Taj Mahal, la Cathédrale Notre-Dame pour finir à Casablanca avec la Mosquée Hassan II. Une centaine d’artistes, des chants sacrés du Maroc appartenant aux trois religions monothéistes, le qawwal indien, la danse kathak qui contait autrefois les faits des divinités du « sanātanadharma » (loi éternelle), et les poèmes bouddhistes de Milarepa, tous exaltent un sacré qui a réussi à traverser jusqu’à aujourd’hui toutes les crises de l’Humanité.


À lire aussi
commentaires
Loading...