Take a fresh look at your lifestyle.

Réunion constitutive du Congrès scientifique universitaire sur les droits de l’Homme

LA VÉRITÉ / MAP


La réunion constitutive du Congrès scientifique universitaire sur les droits de l’Homme s’est tenue récemment à Rabat, avec la participation d’une quarantaine d’universitaires et d’experts des droits de l’Homme au Maroc.
Ce Congrès est, selon le projet de texte fondateur, un espace culturel destiné à stimuler les connaissances en matière de droits de l’Homme, a indiqué la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme (DIDH) dans un communiqué, soulignant que ledit projet a été soumis, deux mois avant la tenue de cette réunion constitutive, aux universitaires et experts qui ont émis plusieurs commentaires et critiques présentés aux participants à la réunion constitutive.
Par ailleurs, la séance d’ouverture de ladite réunion a été marquée par l’allocution du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi qui a salué l’importante contribution des chercheurs et experts en matière des droits de l’Homme, exprimant son soutien à ce Congrès scientifique universitaire sur les droits de l’Homme et aux recommandations contenues dans son texte fondateur.
A cet égard, M. Ouahbi a affirmé la disponibilité du ministère à coopérer avec les différents acteurs dans les domaines des droits humains et des connaissances juridiques et judiciaires.
Le responsable gouvernemental n’a pas manqué de mettre en avant les préoccupations profondes autour de la question de la politique pénale que les participants ont accueillies avec le plus grand intérêt.
Les travaux de la réunion constitutive du Congrès scientifique universitaire sur les droits de l’Homme ont débuté après l’allocution du délégué interministériel aux droits de l’Homme, Ahmed Chaouki Benyoub et la présentation du rapport de synthèse des commentaires des enseignants chercheurs et experts, a indiqué la même source, relevant que les intervenants ont exprimé leurs préoccupations à la lumière des défis démocratiques et des droits de l’Homme.
A la lumière du texte fondateur du Congrès, du rapport de synthèse, des commentaires et de l’ensemble des échanges qui ont eu lieu à cette occasion, cette rencontre a abouti à un accord concernant la poursuite des échanges entre la délégation interministérielle et les participants à cette réunion, dans un premier temps, durant le mois de septembre prochain, pour examiner toutes les formules appropriées afin d’établir des partenariats reflétant les idées et les perceptions exprimées lors de cette rencontre constitutive, dans la perspective de leur mise en oeuvre durant la prochaine rentrée universitaire, précise le communiqué.
Cet important événement a été couronné par le message que le Chef du gouvernement a adressé au délégué interministériel chargé des droits de l’Homme et dans lequel il a salué cette initiative importante et louable qui vise à consolider les connaissances autour de l’expérience des droits de l’Homme au Maroc et à établir des passerelles de communication entre les réalisations dans le domaine des droits humains et l’espace universitaire, qui constitue un large champ de connaissances et de recherche scientifique, tout en souhaitant pleine réussite à la réunion constitutive du Congrès scientifique universitaire sur les droits de l’Homme.
A cet effet, la DIDH note avec satisfaction le soutien à cette initiative et réitère sa pleine disposition à poursuivre son action, avec rigueur et abnégation, avec l’espace universitaire qui constitue la source de la connaissance en matière de Droit et de recherche scientifique, conclut le communiqué.

À lire aussi
commentaires
Loading...