laverite.ma

Quand la politique s’emmêle avec la culture: L’ignorance d’un chanteur le pousse à faire des excuses

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (apm) / 24 juin 2019
Quand la politique s’emmêle avec la culture: L’ignorance d’un chanteur le pousse à faire des excuses

Le chanteur algérien Soolking vient de s’attirer les foudres des marocains. Lors de son dernier showcase à Bilbao, il a brandi fièrement le drapeau algérien ainsi que celui de la pseudo RASD, et du Maroc, alors qu’il interprétait son titre « liberté », ce qui a déclenché un véritable tollé sur les réseaux sociaux.Soolking est au coeur d’une grosse polémique au Maroc.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ne cessent d’exprimer leur mécontentement contre le geste de Soolking, qui touche à l’intégrité territoriale du Maroc après qu’il n’ait brandi le drapeau du Polisario.Juste après la polémique, il a réagi à travers une story Instagram dans laquelle il s’est excusé auprès des marocains en mentionnant que c’était un geste inintentionnel.

« La soirée d’hier était organisée par un marocain, et il y avait un public composé de marocains et algériens, on m’a donné un drapeau du Maroc, je l’ai brandi, puis j’ai tenu celui de l’Algérie, ainsi que l’autre, j’ai cru que je portais le drapeau de la Palestine. » a-t-il annoncé en ajoutant: « Nous sommes musulmans, maghrébins, nous ne faisons pas de la politique, je ne m’y connais pas. »

 

VOS RÉACTIONS