• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1048653

  • Décès

    14976

  • Guéris

    977695

  • Dernière mise à jour: 16 janvier à 23:14

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 14 janvier 2022  à 15:59
  • Temps de lecture: 5 minutes
  • ÉducationPromouvoir le préscolaire, pour réussir l’enseignement et lutter contre le décrochage scolaire

    Promouvoir le préscolaire, pour réussir l’enseignement et lutter contre le décrochage scolaire

    La promotion de l’enseignement préscolaire constitue l’une des priorités de la réforme du système éducatif du Royaume, compte tenu des chances d’acquérir des compétences et des capacités cognitives qu’il offre aux enfants et qui leur permettent de réussir leur parcours scolaire et d’éviter le fléau de la déperdition scolaire.

    L’enseignement préscolaire contribue également à l’égalité des chances parmi les enfants, en particulier dans les zones rurales où les enfants qui ne bénéficient pas de cet enseignement à un âge précoce rencontrent des difficultés dans leur parcours scolaire et se retrouvent privés de capacités compétitives importantes en comparaison avec les enfants qui ont bénéficié de l’enseignement préscolaire.

    Outre de permettre aux enfants d’accéder au primaire en ayant acquis toutes les conditions d’intégration et de réussite, l’enseignement préscolaire se veut une nécessité absolue pour l’amélioration des performances et de la qualité de l’école marocaine.

    Dans ce sens, l’avis n°3/2017 émis par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique considère l’enseignement préscolaire comme étant le “pilier de la nouvelle école marocaine”.

    Le Conseil a, par ailleurs, identifié une panoplie d’obstacles à surmonter en vue de garantir le droit de chaque enfant à une éducation précoce, notamment les disparités existantes dans le domaine de l’enseignement préscolaire entre les périmètres urbains et ruraux, entre les institutions elles-mêmes, et entre les filles et les garçons, y compris les enfants en situation de vulnérabilité et de marginalisation, ce qui conduit à l’exclusion d’un nombre important de jeunes enfants de cette éducation et entrave le principe d’égalité des chances, d’équité et de droit d’accès pour tous.

    Afin de contribuer à surmonter ces défis, plusieurs associations nationales actives dans le préscolaire se sont réunies, samedi à Casablanca, pour créer la fédération marocaine pour l’éducation et le préscolaire, choisissant le slogan thème “L’enseignement préscolaire, un levier essentiel pour la concrétisation de l’Etat social”, pour leur assemblée constitutive.

    Cette fédération vise la promotion des conditions de l’enfance marocaine en ce qui concerne l’enseignement précoce, à travers la consécration et la généralisation d’un enseignement préscolaire marqué par l’efficacité et la qualité, en vue de qualifier le capital humain et d’instaurer l’égalité des chances entre les différents classes sociales et espaces territoriaux.

    Conformément à son statut, la fédération vise également à organiser des sessions de formation au profit des éducateurs, à tenir des rencontres d’étude et des conférences sur les différentes questions liées à l’enseignement préscolaire, à coordonner et à coopérer avec les autorités publiques compétentes et les organisations nationales et internationales partageant les mêmes objectifs.

    Dans une déclaration à la MAP, le directeur exécutif de la fédération, Mohamed Laghrib a souligné que l’enseignement préscolaire au Maroc est devenu un levier essentiel pour concrétiser l’Etat social, d’autant plus que la structure gouvernementale actuelle a veillé à ajouter le secteur de l’enseignement préscolaire aux attributions du Ministère de l’Éducation nationale.

    La création de cette fédération s’inscrit dans le cadre des Hautes Directives Royales qui ont conféré à l’enseignement préscolaire le statut qu’il mérite, a ajouté M. Laghrib, notant que les associations actives dans le domaine ont accompagné l’essor que connait l’enseignement préscolaire au Maroc.

    Il a, en outre, précisé que l’idée derrière la création de cette fédération est d’unifier les efforts du cadre associatif à l’échelle nationale afin de promouvoir et de généraliser l’enseignement préscolaire, et d’accompagner les associations actives dans le domaine dans le but de les qualifier à s’inscrire dans ce projet Royal.

    Le directeur exécutif de la fédération a, par ailleurs, relevé que cette instance oeuvrera également à défendre les droits des éducateurs qui constituent le pilier du processus de l’enseignement préscolaire, expliquant que le but essentiel derrière la création de la fédération est d’éduquer les jeunes et de les qualifier pour un parcours d’enseignement sans interruption.

    De son côté, le président de la section régionale de l’Autorité nationale de l’éducation et de l’enseignement dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, El Housni El Houssein, a déclaré que les objectifs de la fédération sont nobles et convergent avec le Haut Projet Royal de promotion de l’enseignement préscolaire, de sa généralisation et d’en faire bénéficier tous les enfants marocains, alors qu’il était réservé auparavant à des catégories précises.

    Et d’ajouter que les associations réunies pour constituer la fédération marocaine pour l’éducation et le préscolaire cherchent à contribuer à la réussite de ce grand chantier national, et à contribuer à la promotion de ce type d’enseignement et des conditions des travailleurs qui en relèvent.

    Les travaux de cette assemblée constitutive ont été couronnés par l’élection des membres du bureau exécutif de la fédération et de ses représentants régionaux, ainsi que l’adoption de son statut et de son plan d’action pour les prochaines années.

    Les derniers articles

  • Novak Djokovic de retour dans un centre de rétention en Australie

    Novak Djokovic de retour dans un centre de rétention en Australie

    Le N.1 mondial Novak Djokovic est de retour dans un centre de rétention de Melbourne pour attendre la décision d’une Cour fédérale après l’annulation de son visa pour...

  • France: Christiane Taubira officiellement candidate à la présidentielle

    France: Christiane Taubira officiellement candidate à la présidentielle

    L’ex-garde des Sceaux, Christine Taubira, a officialisé, samedi à Lyon, sa candidature à la présidentielle d’avril prochain. “Je suis candidate à la présidence...

  • Logistique: l’AMDL présente ses réalisations au titre de l’exercice 2021

    Logistique: l’AMDL présente ses réalisations au titre de l’exercice 2021

    Le conseil d’administration de l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) a tenu, vendredi à Rabat, une réunion consacrée à la présentation du bilan...

  • La Foire commerciale intra-africaine, un catalyseur de commerce

    La Foire commerciale intra-africaine, un catalyseur de commerce

    15 janvier 2022  à 15:50
  • Béni Mellal: sensibilisation des porteurs de projets aux solutions de financement du programme “Intelaka”

    Béni Mellal: sensibilisation des porteurs de projets aux solutions de financement du programme “Intelaka”

    15 janvier 2022  à 15:46
  • Finance-Art: Les NFT ou comment révolutionner le monde de l’art dans son ensemble !

    Finance-Art: Les NFT ou comment révolutionner le monde de l’art dans son ensemble !

    15 janvier 2022  à 15:43
  • Rabat : Lancement de la marque “MoroccoTech” de promotion du secteur digital

    Rabat : Lancement de la marque “MoroccoTech” de promotion du secteur digital

    15 janvier 2022  à 13:03
  • La présidence française du Conseil de l’UE aura un impact sur le partenariat maroco-européen

    La présidence française du Conseil de l’UE aura un impact sur le partenariat maroco-européen

    15 janvier 2022  à 13:00
  • Transformation électrique: Mise en service de deux nouveaux postes à Nouaceur et Essaouira

    Transformation électrique: Mise en service de deux nouveaux postes à Nouaceur et Essaouira

    15 janvier 2022  à 12:58