Take a fresh look at your lifestyle.

Programme de réformes engagées au Maroc


La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Mme Christine Lagarde, s’est félicitée mardi 30 janvier, à Marrakech, pour le programme des réformes engagées par le Maroc notamment dans le domaine économique.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani en marge de la Conférence de haut niveau sur la promotion de la croissance, de l’emploi et de l’inclusion dans le monde arabe, Mme Lagarde s’est aussi félicitée pour le développement récent au Maroc affectant l’économie, l’énergie, la politique monétaire, qui sont autant d’élé- ments « prometteurs pour un développement inclusif ».

« Le FMI soutient le Maroc dans ses réformes, vu les relations amicales et de partenariat, qui lient les deux parties », a affirmé la directrice générale du FMI, qui a qualifié sa réunion avec M. El Othmani d’ »excellente et productive ».

Les entretiens du chef du gouvernement avec Mme Lagarde ont offert l’opportunité pour s’enquérir de l’approche du FMI des réformes engagées par le Royaume et d’examiner les moyens de développer la coopération entre les deux parties.

Cette entrevue s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid et du Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri.

La conférence de haut niveau sur la promotion de la croissance, de l’emploi et de l’inclusion dans le monde arabe a pris fin mardi, avec l’adoption de l’appel à l’action lancé à Marrakech (ACT NOW) qui « incite les pays à agir dès à présent en appliquant une série de mesures ou de réformes ».


À lire aussi
commentaires
Loading...