Take a fresh look at your lifestyle.

Présentation à Rabat du livre « Pour la vie des enfants atteints de cancer » du Pr. Fouzia Msefer Alaoui

LA VÉRITÉ / MAP


Le livre « Pour la vie des enfants atteints de cancer » du Pr. Fouzia Msefer Alaoui a été présenté, vendredi soir à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat, en présence d’un parterre de médecins, de scientifiques et de parents d’enfants atteints de cette maladie.

Dans ce livre-témoignage, Pr. Msefer Alaoui raconte son enfance et ses études de médecine dans les années 60/70, ainsi que son parcours de médecin, pédiatre puis oncologue. Elle y décrit les débuts de la cancérologie pédiatrique à Rabat, ouverte grâce à la détermination de quelques personnes, avec peu de moyens, mais beaucoup d’amour pour les enfants malades.

Pr. Msefer Alaoui relate également le développement de l’oncologie pédiatrique au Maroc, à travers son expérience personnelle à différentes périodes, et aussi à travers le combat d’enfants, de parents et de soignants contre la maladie.

« Je voyais des enfants mourir de leucémies ou autres cancers, sauf s’ils avaient une petite tumeur localisée ou si leurs familles avaient les moyens d’un transfert à l’étranger. Je trouvais injuste et intolérable cette inégalité dans l’accès aux soins. Je voulais essayer de donner à nos enfants marocains la chance d’être soignés et guéris dans leur pays, quel que soit le niveau socio-économique de leur famille », peut-on lire dans ce livre de 181 pages.

« C’est un livre-témoignage, autobiographique en quelque sorte, qui narre tout mon passé, mon parcours, mon enfance, mon adolescence et mes études en médecine, mais il représente surtout mon combat contre le cancer de l’enfant », a indiqué Pr. Msefer Alaoui dans une déclaration à la MAP.

« J’ai décrit dans le livre, depuis les années 1980 jusqu’en 2022, mes débuts, mes astuces et mes initiatives qui m’ont permis de traiter les enfants et d’en guérir quelques-uns », a précisé Pr. Msefer Alaoui, ajoutant que la fin du livre relate des histoires de patients, très touchantes aussi bien du point de vue émotionnel et scientifique que sur le plan de l’apprentissage pour les jeunes médecins.

Dans la préface du livre, Dr. Asma Lamrabet souligne, elle, que « Aider ces enfants, leur redonner l’espoir de guérir, de vivre, de survivre, c’est l’un des plus beaux cadeaux de la vie ».

« C’est donc un livre qui doit être lu, pour voir, comprendre et s’inspirer du parcours de femmes comme Professeur Msefer Alaoui, qui a dédié sa vie aux autres, et surtout aux plus vulnérables, aux enfants atteints de cancer, mais aussi à des familles et parents démunis, afin de leur donner une chance de vivre dignement », écrit-elle.

Selon Mme Lamrabet, « C’est à travers la lecture de ce livre, de son parcours et de son combat que j’ai enfin compris le secret de cette force tranquille. Le résultat, sans aucun doute, à travers le temps, de sa longue lutte et son engagement moral pour non seulement la vie des enfants atteints de cancer, mais également pour sa propre vie », explique-t-elle.

Professeur de pédiatrie à la faculté de médecine de Rabat, Pr. Fouzia Msefer Alaoui a créé et structuré la première unité d’hémato-oncologie à l’hôpital d’enfants de Rabat, puis fondé l’association « L’Avenir » pour soutenir cette unité. Elle est aussi à l’origine de la construction de « la Maison de l’Avenir ».

Elle a été vice-présidente du groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique et présidente continentale de la société internationale d’oncologie pédiatrique en Afrique. Elle est aussi, entre autres, membre du conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la solidarité.


À lire aussi
commentaires
Loading...