Take a fresh look at your lifestyle.

Position ferme du Maroc sur les droits du peuple palestinien

LA VÉRITÉ / MAP


Le président du Conseil national palestinien (CNP), Rouhi Fatouh, a salué la position ferme du Royaume du Maroc envers les droits légitimes du peuple palestinien, y compris l’instauration d’un État indépendant dans les frontières de 1967 avec comme capitale Al-Qods Est.

Lors de sa rencontre, mercredi, avec M. Abdel Rahim Meziane, ambassadeur du Maroc auprès de l’Etat de Palestine, M. Fatouh a exprimé la reconnaissance particulière des dirigeants palestiniens à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, tout en saluant les efforts déployés par le Souverain dans le soutien de la cause palestinienne et la défense des droits légitimes des Palestiniens et de la résilience des Maqdissis.

Le président du CNP s’est, en outre, dit fier des relations historiques qui le lie personnellement à un certain nombre de responsables politiques et partisans marocains, qu’il avait l’habitude de rencontrer lors de sommets et de conférences abrités par le Royaume ou organisés à l’étranger. Ces responsables, met-il en avant, font part du soutien marocain inconditionnel à la juste cause palestinienne.

M. Fatouh, qui fait partie des personnalités éminentes qui jouissent du respect et de l’estime auprès des différents courants et factions palestiniens, a mis en relief la dimension unitaire de la cause palestinienne et le rejet absolu par les Palestiniens des plans de partition et de fragmentation auxquels le monde arabe est exposé et ce, partant de leur sentiment d’appartenance nationale et leur détermination à défendre l’intégrité territoriale de tous les pays arabes sans exception aucune.

Il a également passé en revue les derniers développements de la cause palestinienne et l’escalade contre Al-Qods Al-Sharif, les attaques israéliennes dans la Mosquée Al-Aqsat, les agressions contre les fidèles, en plus des violations commises à l’encontre du peuple palestinien et les incursions répétées.

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc a souligné la profondeur des relations maroco-palestiniennes et le souci du Royaume, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, de les raffermir dans tous les domaines, notamment le soutien des droits inaliénables du peuple palestinien, la défense du statut historique et juridique de la Ville sainte et le soutien de la résilience des Maqdissis face aux politiques systématiques de judaïsation, à travers le rôle pionnier joué par l’Agence Bayt Mal Al-Qods, dans divers domaines sociaux, sanitaires, éducatifs, culturels et autres.

Il a, également, réitéré la position ferme du Royaume du Maroc par rapport à la juste cause palestinienne et à l’instauration d’un État palestinien indépendant dans les frontières de 1967 avec comme capitale Al Qods-Est.

M. Fatouh avait occupé le poste de président du Conseil législatif palestinien de 2004 à 2006, avant d’être nommé président par intérim de l’État de Palestine, après le décès du président palestinien, Yasser Arafat. Il a assumé cette responsabilité pendant une période de 60 jours, jusqu’à l’élection du président Mahmoud Abbas.


À lire aussi
commentaires
Loading...