[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Port de M’diq : Déclin des Débarquements de Pêche à Fin Mai 2024

Baisse de 29% des débarquements de pêche à fin mai

LA VÉRITÉ


Les débarquements de la pêche côtière et artisanale au port de M’diq ont atteint 816 tonnes à fin mai 2024, enregistrant une baisse de 29% par rapport à la même période l’année précédente, d’après les données de l’Office national des pêches (ONP).

Stagnation de la Valeur Marchande

En termes de valeur marchande, les captures ont stagné à plus de 34,60 millions de dirhams (MDH), contre plus de 34,46 MDH à fin mai 2023. Cela indique une stabilité relative des prix, malgré la diminution des volumes débarqués.

Réduction des Poissons Pélagiques

Concernant les espèces, les poissons pélagiques ont connu une baisse significative. Les quantités débarquées ont chuté de 51% au cours des cinq premiers mois de 2024, atteignant seulement 311 tonnes. La valeur de ces captures a également diminué de 50%, passant à plus de 5,01 MDH, contre environ 9,98 MDH pour 637 tonnes à la même période en 2023.

Régression des Poissons Blancs

De même, les poissons blancs ont vu leurs débarquements diminuer de 20%, totalisant 212 tonnes. Toutefois, leur valeur a légèrement augmenté de 7%, atteignant plus de 8,08 MDH, comparé à plus de 7,53 MDH pour 266 tonnes en 2023.

Hausse des Céphalopodes

En revanche, les céphalopodes ont affiché une croissance de 43% en termes de volumes débarqués, atteignant 235 tonnes. La valeur de ces captures a également augmenté de 43%, générant des recettes de 15,21 MDH.

Déclin des Crustacés

Pour les crustacés, les débarquements ont reculé de 27%, totalisant 58 tonnes. Cette baisse s’est traduite par des revenus d’environ 6,30 MDH, soit une diminution de 1% par rapport à l’année précédente.

Tendances Nationales

Sur le plan national, les débarquements des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 392.692 tonnes à fin mai 2024, marquant une baisse de 7% par rapport à la même période en 2023. En valeur, ces débarquements ont diminué de 1%, s’établissant à plus de 4,37 milliards de dirhams.

 

En somme, les débarquements au port de M’diq ont connu un recul notable, notamment en ce qui concerne les poissons pélagiques et les crustacés. Néanmoins, la hausse des céphalopodes témoigne d’une dynamique contrastée au sein du secteur. Cette situation reflète les tendances observées au niveau national, où une baisse générale des volumes débarqués a été enregistrée. L’ONP et les acteurs du secteur devront continuer à surveiller ces évolutions pour s’adapter aux défis et opportunités qui se présentent.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]