[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Plus de 5 millions de personnes ont immigré vers l’UE en 2022

LA VÉRITÉ


Quelque 5,1 millions de personnes ont immigré vers l’UE en provenance de pays tiers en 2022, tandis qu’un million de personnes ont émigré de l’UE vers des destinations en dehors du bloc communautaire, indique mercredi l’office européen des statistiques Eurostat.

 

L’afflux d’immigrants en provenance de pays tiers a plus que doublé par rapport aux 2,4 millions estimés en 2021, souligne l’office, notant qu’à l’inverse, le nombre de résidents de l’UE émigrant vers des pays tiers est resté stable.

 

En 2022, on estimait qu’il y avait 11 immigrants originaires de pays tiers pour 1.000 résidents dans l’UE, précise Eurostat.

 

Par rapport à la taille de la population résidente, Malte a enregistré le taux d’immigration en provenance de pays de l’UE et de pays tiers le plus élevé en 2022, avec 66 immigrants pour 1.000 habitants, suivie du Luxembourg (48) et de l’Estonie (37).

 

En revanche, la Slovaquie a enregistré le taux d’immigration le plus faible, avec 1 immigrant pour 1.000 habitants, suivie par la Bulgarie et la France, avec chacune 6 immigrants pour 1.000 habitants.

 

D’autre part, le plus grand nombre de résidents nés à l’étranger (provenant d’autres pays de l’UE et de pays tiers) ont été enregistrés en Allemagne (16,5 millions de personnes), en France (8,9 millions) et en Espagne (8,2 millions).

 

En termes de pourcentage des personnes nées à l’étranger par rapport à la population totale, le Luxembourg arrive en tête avec une part de 50,4%, suivi de Malte (28,3 %) et de Chypre (22,7 %).

 

Les parts les plus faibles ont été enregistrées, quant à elles, en Pologne (2,5%), en Bulgarie (2,6%) et en Roumanie (2,8%).


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]