Take a fresh look at your lifestyle.

PLF-2023: Donner un nouvel élan à l’emploi

LA VÉRITÉ / MAP


Le projet de loi de finances (PLF) au titre de l’exercice 2023 œuvre à donner un nouvel élan à l’emploi, selon la note de cadrage dudit projet, adressée par le Chef du gouvernement aux départements ministériels.

Ainsi, dans le cadre de sa politique intégrée et renouvelable dans le domaine de l’emploi et qui prend en compte les différentes tranches d’âges et les spécificités de chaque domaine, le gouvernement s’engagera en 2023 à poursuivre les programmes initiés dans le cadre son mandat, à travers notamment la mise en œuvre du programme “Awrach” qui vise à créer quelque 250.000 emplois, au cours des années 2022 et 2023.

Le gouvernement s’engage, en outre, à encourager les initiatives des jeunes entrepreneurs dans le domaine agricole et poursuivra la mise en œuvre du programme “Intelaka”, outre le programme “Forsa” consistant à soutenir les initiatives individuelles, via un accompagnement et une formation tout au long des phases de réalisation du projet et à octroyer des prêts d’honneur sans conditions préalables.

En application des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, lors dans son discours à l’occasion de la Fête du Trône, dans lequel le Souverain a souligné la nécessité de l’implication de la femme marocaine dans tous les domaines dans le but d’améliorer sa situation et de lui offrir des perspectives pour son développement personnel, le gouvernement, en collaboration avec toutes les parties prenantes, œuvre à activer les différentes institutions constitutionnelles concernées par les droits de la famille et de la femme, et à mettre à jour les mécanismes nationaux et la législation pour faire progresser leur statut.

Il s’agit, en outre, de s’engager à la résolution des dysfonctionnements qui entravent l’application correcte et complète des dispositions du Code de la famille. Le gouvernement s’emploiera également à généraliser les tribunaux de famille sur l’ensemble du territoire national et à les doter des ressources humaines qualifiées et des moyens nécessaires pour accomplir leurs missions dans les conditions requises.

Selon la note de cadrage, davantage d’efforts seront déployés pour élever le taux d’activité économique des femmes, en prenant les dispositions à même de donner à cette catégorie de la population plus d’opportunités d’emploi dans le cadre des programmes “Awrach” et “Forsa” et dans les diverses stratégies sectorielles d’une part et leur permettant de surmonter les obstacles qui entravent leur intégration économique, d’autre part, notamment en matière de formation, des écarts sociaux et de difficulté de conciliation vie personnelle et professionnelle.

Le gouvernement accorde une attention particulière aux Marocains du monde, compte tenu de leur rôle en matière de développement. Il s’engagera ainsi à déployer davantage d’efforts visant à améliorer leurs conditions d’accès à la patrie dans les meilleures conditions et à favoriser la participation des Marocains les plus qualifiés à travers le monde à la mise en œuvre des projets et programmes de développement, qui constitueront un levier pour valoriser la qualité du capital humain du Maroc.

Dans ce sens, le gouvernement s’engage à la mise en œuvre des orientations du Nouveau modèle de développement, en renforçant l’efficacité et l’efficience du dispositif institutionnel dédié aux Marocains du monde, en mobilisant ses compétences au service du développement et du rayonnement du Maroc, et en encourageant les investissements des Marocains du monde dans le Royaume via une politique de communication proactive, souligne la note.


À lire aussi
commentaires
Loading...