Take a fresh look at your lifestyle.

Ouarzazate: Lever de rideau sur le 10ème Festival national des arts d’Ahwach

LA VÉRITÉ / MAP


La 10ème édition du Festival national des arts d’Ahwach s’est ouverte vendredi soir à Ouarzazate, sous le thème «L’art d’Ahwach, un patrimoine culturel et une civilisation ancestrale».

Cette édition, organisée à l’initiative du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication (Département de la Culture), sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, connait la participation de plusieurs troupes folkloriques des arts d’Ahwach, regroupant plus de 1.100 artistes, qui mettront en valeur la richesse et la diversité de ce patrimoine artistique et culturel ancestral.

Ces artistes, qui sont issus des régions de Drâa-Tafilalet, Guelmim-Oued-Noun, Souss-Massa et Marrakech-Safi, présenteront leurs spectacles dans quatre grandes places de la ville de Ouarzazate tout au long de ce festival qui se poursuit jusqu’au 12 juin courant.

La cérémonie d’ouverture de cet événement, tenu en partenariat avec la préfecture de la province de Ouarzazate, le Conseil de la région de Draâ-Tafilalet, le Conseil régional du tourisme et les conseils provincial et communal de Ouarzazate, a été marquée par des spectacles de plusieurs troupes dont « Ahwach Tamast » de Ouarzazate, “Ahwach Afouss Ghoufouss” de Guelmim, “Ahwach Imintanout” et “Tamount Ountejkal” de Tazenakht.

A cette occasion, des hommages ont été rendus à des pionniers de l’art d’Ahwach, qui ont grandement contribué à la préservation de ce patrimoine culturel ancestral de la région sud-est du Royaume, afin d’encourager les efforts de sauvegarde de cet art et consacrer la culture de reconnaissance du mérite artistique.

Le festival enregistre la participation de troupes reconnues ainsi que de groupes formés de jeunes et d’enfants, en vue de promouvoir cet art auprès des jeunes générations.

Au programme de cette édition, une conférence sous le thème «L’art d’Ahwach, un patrimoine culturel et une civilisation ancestrale», avec la participation d’experts et de chercheurs spécialisés dans ce domaine, ainsi que d’artistes, en plus d’un carnaval, des expositions, des ateliers et des soirées musicales.

Le ministère souligne qu’il œuvre, en collaboration avec plusieurs partenaires, pour la sauvegarde d’Ahwach et sa pérennisation, notamment en soutenant les groupes folkloriques et les associations intéressées par cet art.


À lire aussi
commentaires
Loading...