Take a fresh look at your lifestyle.

Moto: Amine Echiguer, un champion du monde qui caresse le rêve de disputer le “Dakar”

LA VÉRITÉ / MAP


Fraîchement sacré champion du monde dans la catégorie Moto “Rallye 3” lors du rallye d’Andalousie, le pilote marocain Amine Echiguer est habitué, dès son plus jeune âge, au vrombissement des moteurs, notamment ceux des jet-skis.

Amine Echiguer a baigné très tôt dans le milieu sportif, grâce à sa famille et surtout sa mère qui a créé l’Association nationale de Jet-Ski.

Le champion marocain, qui avait seulement 7 ans lorsqu’il participe à sa première compétition de jet-ski, découvre plus tard les motos. C’est grâce à son père, qui avait une “Honda” et l’emmenait souvent à des balades en moto, que sa passion pour ce sport éclot.

Amine Echiguer n’a pas attendu longtemps pour percer dans le monde de la moto, d’abord en tant qu’amateur et puis en tant que professionnel, prouvant son grand talent dans cette discipline en remportant plusieurs titres nationaux. Quadruple champion du Maroc de moto, il s’est adjugé également des titres de champion du Maroc de Cross-Country et de courses sur sable organisées par la Fédération Royale Marocaine de Motocyclisme.

Le pilote marocain a également représenté le Maroc à plusieurs reprises dans différentes manifestations internationales en Grèce, en Italie, ou encore en Espagne. Il participe aussi aux compétitions internationales organisées au Maroc, notamment les Rallye-Raid.

Sa participation au Rallye du Maroc lui a particulièrement permis d’acquérir une grande expérience en côtoyant les plus grands noms de cette discipline.

Lors de sa première participation au Rallye du Maroc en 2021, le champion marocain s’était déjà illustré en terminant vainqueur de la catégorie Enduro Cup Afriquia.

En 2022, il a confirmé son grand talent en remportant la 22e édition du Rallye du Maroc dans la catégorie moto “Rallye 3”, avant la consécration avec le titre de la Coupe du monde de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), lors du rallye d’Andalousie (Espagne), disputé du 18 au 23 octobre.

Le champion marocain s’est adjugé le titre en s’imposant devant les Français Jérémy Miroir, et Guillaume Borne, lors de ce Rallye, 4ème manche du nouveau Championnat du Monde des Rallyes Cross Country FIA (Fédération internationale de l’Automobile) et FIM.

Amine Echiguer a expliqué à la MAP qu’il aurait pu finir 2ème à l’Andalucia Rallye sans les problèmes mécaniques qui ont compliqué sa course. Cependant, cela ne l’a pas empêché de monter sur la dernière marche du podium et de remporter le titre de champion du monde, au terme de ce rallye de 1952 km dont plus de 1014 de spéciales chronométrées avec des reliefs difficiles.

“Le meilleur reste à venir”, assure le champion marocain, notant que “mon plus grand rêve depuis que je suis petit” est de prendre part au célèbre Rallye Dakar.

Notant qu’il a essayé de participer au Dakar ces deux dernières années, mais qu’il manquait de ressources financières, il a émis le souhait que son titre de champion du monde puisse l’aider à avoir des sponsors et à disposer des moyens nécessaires à même de prendre part à cet événement sportif d’envergure.

“La participation au Rallye Dakar coûte très cher. Il faut compter plus de 17.000 euros pour l’inscription, outre les frais pour acquérir la bonne moto, l’assistance, et le soutien logistique”, a-t-il relevé.

Et d’ajouter que le “Dakar” représente un véritable défi pour tout pilote auto ou moto, étant donné que c’est un Rallye difficile à gagner qui dure 15 jours et demande beaucoup de préparation.

Si son rêve se réalise et qu’il puisse participer au “Dakar”, l’objectif d’Amine Echiguer est de figurer au Top 20 et de porter haut les couleurs du Maroc lors de ce Rallye très médiatisé et très suivi dans les quatre coins du monde.


À lire aussi
commentaires
Loading...