• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    504847

  • Décès

    8934

  • Guéris

    490921

  • Dernière mise à jour: 16 avril à 18:14

    Par:  

    Taieb Dekkar

  • 07 avril 2021  à 23:35
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • MAGHREBMines de fer de Gara Djebilet: L’accord sur l’exploitation commune d’une partie des mines de fer n’est pas tombé en caducité

    Mines de fer de Gara Djebilet: L’accord sur l’exploitation commune d’une partie des mines de fer n’est pas tombé en caducité

    L’Algérie a signé avec un consortium d’entreprises chinoises un mémorandum d’entente pour l’exploitation, à partir de 2025, des mines de fer de Gara Djebilet, près de Tindouf, dont les réserves sont estimées à 3,5 milliards de tonnes. L’Algérie et la Chine devraient investir pas moins de deux milliards de dollars, pour ce projet, qui tend à approvisionner l’industrie métallurgique et sidérurgique algérienne et développer les ressources du pays, hors hydrocarbures.
    Le lancement de l’exploitation des mines de fer de Gara Djebilet soulève quelques observations, côté marocain, sachant que le Maroc et l’Algérie avaient convenu, dans le cadre d’ «une convention de coopération visant la mise en valeur de la mine de Gara Djebilet », annexée au traité sur les  frontières, signé en 1972,  de mettre en place « Une société algéro-marocaine pour la mise en valeur de la mine de Gara Djebilet (S.A.M) »   pour l’extraction  et la commercialisation, et éventuellement la transformation, de 700 millions de tonnes, dont la cadence annuelle devrait être déterminée par les deux parties. 
    Au terme de cette convention de coopération, qui accompagnait l’accord sur le tracé des frontières, il était également indiqué que le Maroc accorderait les facilités requises à la société mixte pour l’évacuation et la commercialisation du produit, via une voie ferrée ainsi que des gares à partir d’un port marocain sur l’Atlantique. 
    L’accord sur les frontières, conformément aux protocoles convenus entre les deux pays, a été ratifié par les deux parties, et l’échange des instruments de ratification, avait été accompli en 1989, immédiatement après la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays, intervenue à la veille du sommet arabe extraordinaire tenu à Alger en juin 1988. Des relations rompues en janvier 1976, lorsque l’Algérie reconnut la première au monde la fantomatique RASD. L’accord sur les frontières avait été publié au Bulletin officiel du Royaume du Maroc par Dahir daté du 22 juin 1992.
    Selon les traditions diplomatiques, et en dépit des différends entre les deux pays,  et dans la mesure où l’un comme l’autre dispose d’une mission diplomatique dans l’autre pays, l’Algérie était tenue d’informer le Royaume du Maroc sur les projets qu’elle entend développer avec ses partenaires chinois concernant les mines de Gara Djebilet. Les deux pays étant formellement engagés par un accord pour l’extraction et l’exploitation d’une partie des réserves des mines de fer de Gara Djebilet, le Maroc serait juridiquement fondé pour opposer son véto, au niveau international, au projet algéro-chinois. Alger avait toute la latitude d’informer le Royaume du Maroc à ce sujet ou éventuellement solliciter son accord pour son éventuel amendement. La convention maroco-algérienne n’est pas tombée en caducité.

    Les derniers articles

  • Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    La mise en œuvre du grand chantier de généralisation de la protection sociale, dont la cérémonie de lancement a été présidée mercredi par SM le Roi Mohammed VI, constitue...

  • L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte, pilier de tout plan de relance, recèle un important potentiel en termes de création d’emplois pour la jeunesse au sud et au nord de la...

  • Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    La coopération entre le Maroc et l’Union européenne dans les domaines de la recherche et de l’innovation augure de belles perspectives, notamment après le lancement du...

  • Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    15 avril 2021  à 18:27
  • Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    15 avril 2021  à 17:37
  • Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    15 avril 2021  à 17:32
  • Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    15 avril 2021  à 17:30
  • Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    15 avril 2021  à 17:27
  • Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    15 avril 2021  à 17:25