Take a fresh look at your lifestyle.

Meeting international Mohammed VI d’athlétisme: un plateau riche pour la 13è édition

LA VÉRITÉ / MAP


La 13è édition du meeting international Mohammed VI d’athlétisme, prévue le 5 juin prochain dans le cadre de la quatrième étape de la ligue de Diamant, drainera le gotha mondial de l’athlétisme, à leur tête la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, triple championne olympique (100 m, 200 m et relais 4X 100 m).

Le comité d’organisation de cette prestigieuse compétition, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, n’a épargné aucun effort en vue de pérenniser la tenue, annuellement, de ce rendez-vous sportif qui réunit les meilleurs athlètes de la planète, dont des champions olympiques et mondiaux.

Ainsi, 160 athlètes issus de 33 pays seront présents le 5 juin à Rabat, dont le champion olympique marocain Soufiane El Bakkali, médaillé d’or (3.000 m steeple) aux JO de Tokyo, le Kényan Emmanuel Korir, champion olympique du 800 m et vainqueur de la ligue de Diamant en 2021.

Cette édition est marquée par la participation, également, de l’Américaine Sandi Morris, championne du monde du saut à la perche à Belgrade et deux fois vice-championne du monde à Doha (2019) et à Londres (2017), en plus de l’Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, championne du monde indoor à Belgrade au saut en hauteur.

La réussite du Meeting international Mohammed VI de Rabat ne dépendra pas uniquement de la participation des stars mondiales d’athlétisme, mais la présence des athlètes marocains qui participeront en force dans les différentes disciplines au programme de cette compétition donneront un goût particulier à cette édition.

A cet égard, seront engagés, entre autres, Abdelaati El Guess, qui s’est qualifié pour les demi-finales du 800 m des JO de Tokyo, Abdellatif Sadiqui, qui a échoué à atteindre la finale du 1.500 m des mêmes JO, en plus de Hafid Rizki, Meryem Azrour et Sakina Haji (1500 m).

S’exprimant lors d’une conférence de presse, organisée lundi à Rabat, pour la présentation de cette 13è édition, le directeur technique national Abdellah Boukraa, a affirmé que la sélection marocaine qui prendra part au Meeting international Mohammed VI se compose de jeunes athlètes qui ambitionnent de remporter une médaille lors de ce rendez-vous, ou au moins, atteindre la finale de leurs concours respectifs.

Il s’agit d’une occasion importante pour préparer les athlètes nationaux aux prochains Championnats du monde, a-t-il dit, notant que la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) parie sur la réussite de ce meeting sur les plans technique et organisationnel, d’autant plus qu’il a été annulé pendant deux ans à cause du covid-19.

De son côté, le nouveau directeur du meeting, le Suisse Olivier Gloor, a fait savoir que cette édition a pu attirer les stars mondiales d’athlétisme, notant que les athlètes ont souligné le bon niveau technique du meeting, qui constitue également une étape préparatoire pour les prochains championnats du monde aux Etats Unis.

Pour sa part, le secrétaire général de la FRMA, Mohamed Ghozlane a indiqué que le meeting offre un plateau riche et exceptionnel aux férus de l’athlétisme, notant que la Fédération a innové cette année, notamment en ce qui concerne la compétition nationale, qui se tiendra en marge des concours officiels.

Après avoir passé en revue les principales étapes parcourues par le meeting avant d’intégrer la ligue de diamant, M. Ghozlane a mis l’accent sur l’apport considérable des médias nationaux dans la réussite de cette manifestation sportive grandiose.


À lire aussi
commentaires
Loading...