Take a fresh look at your lifestyle.

Marrakech: Coup d’envoi de la 2è édition du « Hub Innov »

LA VÉRITÉ / MAP


Le coup d’envoi de la 2è édition du Hub Innov, un projet visant à placer la créativité au coeur de la stratégie des acteurs du secteur de l’artisanat, a été donné jeudi au Centre de formation et de qualification aux métiers de l’artisanat Kbour Chou à Marrakech, à l’initiative de « Marrakech Creative Interiors Cluster » (MCIC). Placée sous l’égide du ministère du tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire et de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), en coordination avec plusieurs partenaires, cette 2ème édition se dote de la particularité du lancement du projet « Le Trio de la Réussite » ayant pour but de rassembler les trois acteurs majeurs du secteur de l’artisanat à savoir : les maîtres artisans, les jeunes artisans et les jeunes designers, pour sensibiliser sur l’importance de la créativité et de l’innovation en la matière.

Cet événement socioéconomique a aussi pour objectif également d’encourager le développement et la structuration, afin de préserver et valoriser le secteur de l’artisanat et ses acteurs et leur apprendre à être résilients pour garantir le succès professionnel.

Pour ce faire, les initiateurs ont concocté un programme varié comportant des concours d’excellence dans la création artisanale, des ateliers de formation, des expositions et des tables rondes.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, la présidente du MCIC, Mme Ouafaa Kiran, a relevé que les produits de l’artisanat du Maroc jouissent d’une grande réputation à l’échelon international, d’où la nécessité de faire montre d’esprit d’innovation en permanence pour préserver ce positionnement international.

Mme. Kiran, également « Designer » très réputée pour son militantisme en faveur de la préservation et la promotion de l’artisanat, a relevé que l’artisanat marocain est capable d’évoluer et de s’adapter en fonction des exigences des différents marchés, relevant que tous les acteurs sont appelés à oeuvrer en vue de tirer ce secteur vers le haut, en formant une jeune génération d’artisans aptes à préserver certains métiers menacés de disparition.

Et de faire savoir que « Hub Innov » vise à promouvoir l’artisanat, et à accompagner les jeunes et les inciter à la création et l’innovation, indiquant que le MCIC compte organiser des campagnes de sensibilisation dans les établissements scolaires pour encourager les jeunes à intégrer l’artisanat en vue de préserver certains métiers menacés de disparition.

Dans une déclaration similaire, le vice-président de MCIC, M. Soulaiman Jiddi, a relevé que le MCIC œuvre en vue de valoriser les objets d’artisanat destinés à la décoration et à l’habillement, relevant que la 2è édition de Hub Innov comporte une compétition et une exposition des produits artisanaux du Maroc.

« Il s’agira en fait de mettre en relation, à la fois, le formateur, le designer et l’acheteur final », a-t-il expliqué.

De son côté, M. Zaid Mohammed, maitre-artisan dans la tapisserie, a salué cette initiative, se disant disposé à apporter sa contribution à ce projet, à travers la transmission de son savoir-faire pour sauvegarder certains métiers menacés de disparition.

Le MCIC représente aujourd’hui un véritable vivier d’artisans, voire même « une pépinière » de professionnels et de compétences locaux, passionnés et innovants dans le domaine de l’art de la décoration et de l’ameublement et qui, tout en étant sensibles aux tendances actuelles et futures de cette filière, veillent à la préservation, à la promotion et à la valorisation de l’authenticité et de l’originalité du patrimoine culturel et du savoir-faire artisanal marocain, mondialement reconnus.

Créé en janvier 2016, le « MCIC » se veut ainsi un regroupement d’entreprises basées, dans leur majorité, au quartier industriel de Sidi Ghanem, et animées par une même volonté : celle d’accroître leur compétitivité, leurs capacités de création et de modernisation, tout en valorisant la richesse et le savoir-faire artisanal national, et en favorisant la promotion d’un domaine commun en l’occurrence, le « Design d’intérieur » dans le Royaume.

Rassemblant des entreprises opérant dans les cinq segments de produits qui composent l’univers de l’habitat : Meubles, Objets de décoration, Art de la table, Luminaires et Linge de maison, le « MCIC » est composé d’entreprises leaders et dynamiques, considérées comme les moteurs de la filière en termes de technologie, de développement de produits, d’innovation et de savoir-faire, avec une stratégie orientée vers la différenciation des produits et de l’offre, tout en mettant l’accent sur le design et le service, ainsi que sur le développement de marques et de produits finis à forte valeur ajoutée.

Pour rappel, le MCIC s’est constitué sous l’égide de « Creative Mediterranean », un projet de coopération financé par l’Union Européenne et l’Agence italienne de la coopération pour le développement, et mis en œuvre par l’ONUDI, impliquant sept pays du sud de la Méditerranée, dont le Maroc.


À lire aussi
commentaires
Loading...