Take a fresh look at your lifestyle.

Maroc/Congo: Quels sont les domaines d’investissement prioritaires présentés aux opérateurs marocains ?

LA VÉRITÉ / MAP


Le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé du Congo, Denis Christel Sassou Nguesso, à presente jeudi à Casablanca, les opportunités offertes par l’économie congolaise aux opérateurs économiques marocains à l’occasion d’un Roadshow baptisé « Congo, Terre d’opportunité ». Lors de cet événement, le ministre congolais a exposé les déclinaisons du Plan National de Développement 2022-2026 de son pays, exprimant son souhait ardent de voir les entreprises marocaines venir investir au Congo, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Selon M. Sassou Nguesso, l’action gouvernementale du Congo s’est assigné pour mission de promouvoir l’investissement prioritaire dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, des zones économiques spéciales (ZES), du numérique, du tourisme et de la promotion immobilière selon les objectifs suivants :

Agriculture : – Accompagner le fort potentiel agricole en équipant le pays en infrastructures d’irrigation avec l’objectif d’accroître la production agricole à des fins d’autosuffisance et d’exportation ;

– La densité du réseau hydrographique constitue un atout majeur pour la concrétisation de cette ambition que le Congo souhaite réaliser sous la forme de partenariat public-privé (PPP).

Industrie : – Transformer localement les matières premières par la construction d’usines pour ne plus avoir à les exporter de manière brute;

– Le Congo souhaite développer un écosystème industriel autour de ses quatre ZES à savoir ceux d’Oyo-Ollombo, de Pointe-Noire, de Ouesso et de Brazzaville.

Numérique : – Promouvoir la contribution de la filière numérique au PIB du Congo qui déploie depuis plusieurs années la fibre optique dans les différentes régions du pays ; – Numériser l’administration publique et développer un écosystème numérique ;

– Le Congo offre l’opportunité d’investir dans le numérique, domaine à très fort potentiel au regard de la population jeune du pays.

Tourisme : – Prédispositions naturelles attractives, avec un paysage tropical dense et diversifié de 342.000 kilomètres carrés ; – Développer une industrie touristique à travers des infrastructures hôtelières et balnéaires et valoriser les 170 kilomètres de façade maritime du Congo.

Promotion immobilière : – Construire des logements pour toutes les catégories sociales, des logements sociaux aux logements de haut standing pour combler le déficit en habitats de qualité.

– Permettre l’accès à la propriété à des coûts bas pour ceux disposant de faibles revenus à travers un programme immobilier.

Pourquoi investir au Congo selon M. Sassou Nguesso ?

– Stabilité politique ;

– Cadre législatif protégeant les investissements (Haute Autorité de lutte contre la corruption, Agence pour la création des entreprises …) ;

– Cadre économique favorable et fiscalité attractive ;

– Atouts géographiques et prédispositions naturelles ;

– Possibilité d’exploitation de 10 millions d’hectares de terres arables et un réseau hydrographique dense ;

– Richesse du pays en ressources naturelles pétrolières et non-pétrolières ;

– Population jeune et disponibilité de la main-d’œuvre ;

– Disponibilité des infrastructures : port en eaux profondes, réseaux routiers, aéroports aux normes internationales, pont route-rail reliant Brazzaville et Kinshasa en République démocratique du Congo.


À lire aussi
commentaires
Loading...