laverite.ma

Majorité gouvernementale: Le PPS n’entend pas quitter le gouvernement

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (matin) / 10 septembre 2019
Majorité gouvernementale: Le PPS n’entend pas quitter le gouvernement

Le secrétaire général du PPS, le Parti du Progrès et du Socialisme, Nabil Benabdellah est enfin sorti de son silence lors de la tenue du congrès de la jeunesse de cette formation qui vient délire ce weekend son nouveau patron, Younes Siraj.

Benabdellah a annoncé d’emblée en prenant la parole qu’il ne comptait pas quitter le gouvernement et qu’il a reçu les assurances de son chef, El Othmani pour y rester.

Mais Benabdellah qui ne désespère pas de trouver un nouveau poste dans le cadre du remaniement bien qu’il ait été congédié de l’exécutif, tient à donner sa vision de l’avenir et son analyse de la situation actuelle en estimant que le remaniement ne servira à rien si une remise à plat n’est pas opérée. Prodiguant ses conseils il a critique le rendement actuel, insuffisant , selon lui, pour relever les défis de l’heure.

Cette intervention est intervenue au moment où à quelques kilomètres de la capitale, des proches d’El Othmani, donnait un autre aperçu des préparatifs du remaniement en s’entendant sur des noms de ministrables aux postes de la santé et de l’habitant occupés par le PPS.

Il s’agit respectivement d’un médecin et d’un topographe qui auraient déjà les faveurs du secrétariat général du PJD et donc d’El Othmani.

De profils pointus il n’en sera pas question et le PPS peut déjà se préparer à quitter la scène gouvernementale malgré ses assurances.

 

VOS RÉACTIONS