Take a fresh look at your lifestyle.

M. Zapatero: La relation Espagne-Maroc “favorise la paix, la Méditerranée, l’Afrique et l’Europe”

LA VÉRITÉ / MAP


L’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, promoteur de l’initiative de l’Alliance des Civilisations en 2004, a affirmé, mardi à Fès, que la relation entre le Maroc et l’Espagne est “fondamentale” et “favorise la paix, la Méditerranée, l’Afrique et l’Europe”.

Dans un point de presse donné en marge de la conférence inaugurale de l’Université Privée de Fès (UPF), sous le thème “Le dialogue et la paix comme impératif politique”, M. Zapatero a souligné que les deux Royaumes “ont une grande responsabilité” et sont voués à un avenir meilleur avec “une grande relation culturelle, politique et économique”.

Les changements et les efforts de modernisation qu’a connus le Maroc ces dernières années portent un message d’espoir, a-t-il dit, ajoutant que l’amitié, la convivialité et la diversité “font progresser les peuples”, tandis que l’isolement “provoque des moments d’agressivité”.

M. Zapatero a plaidé pour “le renforcement des liens entres les sociétés civiles des deux pays pour avancer ensemble en pensant à l’Afrique”.

S’agissant des relations économiques entre l’Espagne et le Maroc, il a indiqué que son pays est “presque le premier partenaire du Maroc” et les relations commerciales bilatérales “se consolident au fil des jours”.

Ouvrant cette conférence inaugurale, le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou a indiqué que cette rencontre est une occasion annuelle de recevoir des personnalités scientifiques, culturelles et politiques pour qu’elles partagent leurs visions avec les étudiants et le public, ajoutant que “notre époque est comme ses précédentes pleine de crises, de violence et de doute, d’où le besoin de réflexion et d’échange”.

Après avoir rappelé que cette conférence inaugurale coïncide avec la tenue à Fès du 9ème forum de l’Alliance des civilisations des Nations-Unies (UNAOC), sous la thématique “Vers une alliance de paix : Vivre ensemble comme une seule humanité”, M. Lahlou a indiqué que la concomitance de ces deux événements “consolide la politique de l’université qui place la culture au cœur de son projet de développement”.

Au sein de l’université, a-t-il fait observer, “nous prônons un enseignement supérieur sous-tendu par la mission de développement de la culture et la diffusion des connaissances et des résultats des recherches, et qui a pour mission de contribuer au débat des idées et à la rencontre des cultures”.

M. Zapatero prend part aux travaux du forum de l’UNAOC (22-23 novembre à Fès), avec pour but de renforcer le dialogue et la coopération entre les communautés, cultures et civilisations.

Co-présidé par le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et le Haut Représentant pour l’Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Angel Moratinos, cet événement connaît la participation de nombreuses personnalités de premier plan dont le Secrétaire générale de l’ONU, Antonio Guterres.

Un millier de participants entre délégations officielles faisant partie du groupe des pays et organisations amis de l’alliance, société civile, acteurs dans le champ d’action de l’alliance, universitaires, jeunes professionnels et étudiants prennent part à ce forum.

Cette manifestation internationale vise à promouvoir le dialogue et la coopération entre les différentes communautés, cultures et civilisations, et à construire des ponts qui unissent les populations et les personnes au-delà de leurs différences culturelles ou religieuses, en développant une série d’actions concrètes visant à la prévention des conflits et à la construction de la paix.


À lire aussi
commentaires
Loading...