Take a fresh look at your lifestyle.

M. Jazouli: La nouvelle charte de l’investissement vise une croissance équitable et inclusive

LA VÉRITÉ / MAP


La nouvelle charte de l’investissement prévoit un dispositif de soutien principal qui vise, tout d’abord, une croissance équitable et inclusive, a affirmé, jeudi à Marrakech, le ministre délégué auprès du Chef de gouvernement, chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli.

« Le gouvernement travaille sans relâche pour doter le pays d’une nouvelle charte de l’investissement, qui se veut holistique et préfigure le Maroc de demain », a indiqué M. Jazouli qui s’exprimait lors d’une session du Forum des affaires de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), dédiée aux perspectives d’investissement au Maroc.

Cette nouvelle charte est inclusive pour tous les citoyens, au premier rang desquels les jeunes et les femmes, a ajouté M. Jazouli, notant qu’elle est également « inclusive pour tous les territoires dont nous devons valoriser les atouts et spécificités ». Et d’assurer que cette nouvelle charte permettra aussi de poursuivre le développement des secteurs qui ont fait notre force, à l’instar de l’automobile, de l’aéronautique ou encore du textile et de répliquer, également, ces succès dans les nouveaux métiers d’avenir, tels que le numérique, l’industrie navale, l’industrie spatiale, les énergies renouvelables ou encore la santé.

A travers un dispositif de soutien stratégique, la nouvelle charte positionnera également le Maroc comme un leader innovant des paris du futur, a souligne le ministre. « Nous croyons fermement au « Made in Morocco ». Nous croyons en notre capacité à substituer une bonne partie de nos importations par de la production locale et à faire rayonner nos produits à l’international », a-t-il soutenu.

Cette charte vient conforter la place du Maroc comme champion du développement durable et un acteur économique écologiquement et socialement responsable, a fait remarquer M. Jazouli, expliquant que cette place nous impose de mobiliser tous les acteurs, tous les potentiels du Royaume sans exception.

Par ailleurs, un appui spécifique aux très petites, petites et moyennes entreprises est prévu par la nouvelle charte, qui « ouvrira la voie à une nouvelle génération d’entrepreneurs, des entrepreneurs ambitieux, courageux, qui transformeront notre économie et réinventerons notre quotidien », a fait observer le ministre. « Fluidifier le parcours de l’investisseur, de tous les investisseurs, nationaux comme étrangers, et faciliter l’acte d’investir, c’est également notre but. Cette nouvelle charte envisage donc un travail en profondeur pour poursuivre l’amélioration de l’environnement des affaires et renforcer l’attractivité du pays », a-t-il poursuivi.

Le Forum d’affaires de la BERD, tenu en parallèle avec sa 31ème assemblée générale, s’impose en tant que plateforme idoine pour explorer les opportunités d’investissement et nouer des liens durables d’affaires.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 31ème assemblée générale de la BERD, se poursuivant jusqu’au 12 mai à Marrakech, réunit les représentants des 73 pays et actionnaires institutionnels de la Banque, dont le Maroc.

Premier rassemblement physique de la BERD depuis Sarajevo en 2019, cet événement, placé sous le thème « Relever les défis dans un monde turbulent », se veut une occasion pour débattre des défis mondiaux tels que le soutien à la croissance économique, la lutte contre le changement climatique et le renforcement de l’environnement des affaires dans les régions où la Banque investit.


À lire aussi
commentaires
Loading...