Take a fresh look at your lifestyle.

L’UpM accorde un grand intérêt à l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes

LA VÉRITÉ / MAP


L’Union pour la Méditerranée (UpM) accorde un grand intérêt à la question de l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes, a souligné, mardi à Marrakech, le Secrétaire général de cette organisation intergouvernementale, M. Nasser Kamel.

« L’UpM s’engage à se joindre à tous les efforts visant à autonomiser les femmes aux niveaux social et économique et à offrir aux jeunes les conditions nécessaires à des emplois décents et à une vie digne », a affirmé M. Kamel lors de la cérémonie d’ouverture de la 5ème Réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail, qui se tient à Marrakech durant deux jours.

Tout en relevant que cette réunion intervient à un moment crucial pour la région et pour le monde entier en raison des répercussions négatives de la crise sanitaire mondiale et de la crise ukrainienne, il a fait remarquer que l’année 2020 a vu un saut qualitatif pour la contribution de l’UpM à la promotion de l’emploi dans la région grâce au premier programme de subventions de l’UpM pour la promotion de l’emploi lancé avec le soutien de la Coopération allemande au développement.

Cet important programme avait bénéficié à 18.000 personnes, principalement des jeunes et des femmes dans 7 pays de l’UpM, a-t-il rappelé.

De son côté, le ministre du Travail du Royaume hachémite de Jordanie, M. Nayef Stetiah, a souligné que cette réunion traduit la ferme volonté des décideurs politiques des pays du pourtour méditerranéen à contribuer au renforcement de la coopération, la coordination et le partenariat à travers l’encouragement des initiatives et projets de nature à faire face aux défis socioéconomiques et accélérer la complémentarité économique et la réalisation du développement durable.

M. Stetiah, dont le pays co-préside l’UpM, a relevé que cette organisation intergouvernementale ambitionne d’unifier et d’intensifier les efforts pour une relance économique, notamment dans un contexte marqué par l’augmentation des défis de l’emploi, surtout pour les catégories vulnérables, en raison des répercussions négatives de la Covid-19, mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer la transformation numérique, la transition vers l’économie verte et l’adaptation des compétences des jeunes avec les mutations socioéconomiques mondiales.

Dans ce contexte, il a relevé l’importance de la promotion des compétences des jeunes pour leur garantir une insertion fluide dans le marché d’emploi mondial et local, faisant savoir que la Jordanie poursuivra son soutien aux différents initiatives et projets adoptés dans le cadre de l’UpM.

Organisée par le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et co-présidée par la Commission européenne à travers la Direction Générale en charge de l’Emploi et des Affaires sociales, ainsi que le ministère du Travail du Royaume hachémite de Jordanie, en présence de l’Union pour la Méditerranée, la 5ème Réunion ministérielle de l’UpM va débattre des défis pressants sur le marché du travail dans la région euro-méditerranéenne, en particulier sur la manière d’assurer à tous, surtout aux plus vulnérables, une reprise inclusive, verte, numérique et durable.

La conférence permettra de présenter l’ambition derrière la stratégie jeunesse de l’UpM, consistant à se concentrer sur les initiatives régionales pour l’employabilité des femmes et à mettre en lumière les actions de l’ONUDI pour les soutenir dans leurs efforts d’autonomisation économique.

La 4e réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail a eu lieu à Cascais, au Portugal, les 2 et 3 avril 2019, sous le titre « Emplois, compétences et opportunités pour tous ».


À lire aussi
commentaires
Loading...