• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1120087

  • Décès

    15270

  • Guéris

    1049166

  • Dernière mise à jour: 27 janvier à 19:05

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 11 novembre 2020  à 23:22
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • ÉCONOMIEL’OCP renforce son dispositif d’analyses de sols au profit des agriculteurs

    L’OCP renforce son dispositif d’analyses de sols au profit des agriculteurs

    A travers son Initiative “Al Moutmir”, le groupe OCP a mobilisé une flotte additionnelle de laboratoires mobiles pour proposer une offre intégrée d’analyses de sols durant la saison agricole 2020-2021.

    Initiée en partenariat avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Benguérir, cette démarche s’inscrit dans la continuité de l’offre initiale d’Al Moutmir qui vise à accompagner les agriculteurs vers une agriculture plus agile et durable, a indiqué le Groupe OCP dans un communiqué, rappelant que cette opération est déployée dans le strict respect des mesures sanitaires et de distanciation sociale dictées par les autorités compétentes.

    Partant du constat que la connaissance continue et fine des sols, de leur composition et le suivi de leur changement en fonction des cultures et des aléas climatiques est un impératif et un préalable à toute décision de fertilisation respectueuse des ressources et garante de rendements et revenus optimaux pour l’agriculteur, l’OCP apporte ainsi aux agriculteurs une offre d’analyses de sols de proximité.

    Dans ce sens, l’OCP mobilise une dizaine de vans aménagés sous forme de laboratoires mobiles d’analyses de sols qui vont sillonner les régions agricoles du Maroc au début de chaque campagne agricole pour effectuer, gratuitement, des analyses de sols aux petits agriculteurs accompagnés dans le cadre de l’initiative Al Moutmir. Le but est d’encourager la pratique d’une agriculture basée sur des fondements scientifiques, une agriculture plus résiliente et durable.

    Ce dispositif cible toutes les grandes familles de cultures : céréales, légumineuses, arboriculture et maraichage et envisage de réaliser plus de 30.000 analyses de sols durant la saison agricole 2020-2021.

    Ces unités mobiles sont équipées en matériel de laboratoire de dernière génération, nécessaire pour effectuer l’ensemble des analyses physico-chimiques du sol.

    Les équipes Al Moutmir accompagnent les agriculteurs pour leur permettre d’effectuer l’échantillonnage sur des bases scientifiques.

    Ainsi, plusieurs séances d’explications et de démonstration sont organisées au niveau des champs. Des outils pédagogiques sont également distribués auprès des agriculteurs (flyers, vidéos démonstratives, etc.) pour leur permettre d’être autonomes et d’effectuer l’échantillonnage sur des bases scientifiques.

    Les séances de restitution des analyses de sols sont également prévues, en one to one, pour permettre à chaque agriculteur de mieux appréhender les besoins de son sol en nutriments. Les analyses de sols effectuées au niveau de ces laboratoires sont suivies par un comité scientifique d’experts de l’UM6P et du consortium scientifique national (INRA, IAV et ENA) avec le concours des ingénieurs agronomes Al Moutmir et d’une équipe de techniciens laborantins expérimentés.

    Les résultats des analyses de sols sont ainsi certifiés par le comité scientifique qui effectue régulièrement des contrôles de qualité en plus des opérations de calibration systématique du matériel mobilisé.

    A noter que des agriculteurs leaders locaux sont formés dans chaque localité en vue de démultiplier l’effort, transférer le savoir, pérenniser l’offre et faciliter l’accompagnement d’un maximum d’agriculteurs à travers le Royaume.

    Le recours au digital pour capitaliser sur la data collectée au niveau des laboratoires mobiles d’analyse de sols est parmi les points forts de ce dispositif, qui ambitionne d’enrichir la base de données des sols du Maroc et doter l’écosystème de data fine et à l’échelle locale pour faciliter la prise de décisions agricoles.

    L’échantillon de sol est enregistré au niveau d’un système informatique et suivi depuis la phase d’échantillonnage jusqu’à son analyse, l’établissement du rapport et sa restitution.

    Chaque échantillon est référencé, des images sont également indexées et servent à alimenter la base de données des sols.

    Cette solution permet de traiter des résultats au niveau du système, générer les recommandations de la fertilisation et les plans de fumure et permet le stockage de ces données pour des utilisations ultérieures par les agriculteurs et l’écosystème scientifique et institutionnel.

    A travers cette démarche, l’OCP ambitionne d’enrichir le référentiel national des sols et de contribuer à la facilitation de la prise de décision au niveau des politiques agricoles nationales en capitalisant sur des données fines collectées à une échelle locale.

    Les derniers articles

  • Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes australiens ont découvert un astre étrange dans la Voie lactée, qui émet un rayonnement électromagnétique à un rythme inhabituellement long : cette...

  • Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le Roi Mohammed VI, a présidé, jeudi à la province de Benslimane (Région de Casablanca-Settat), la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’une usine de...

  • France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    “Tout augmente, sauf nos salaires!”: plusieurs dizaines de milliers d’employés du privé, fonctionnaires, retraités ou lycéens ont manifesté jeudi en France...

  • Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    27 janvier 2022  à 21:06
  • Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    27 janvier 2022  à 21:04
  • États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    27 janvier 2022  à 18:48
  • L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    27 janvier 2022  à 18:46
  • INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    27 janvier 2022  à 18:44
  • Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    27 janvier 2022  à 18:42