• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    507938

  • Décès

    8976

  • Guéris

    493873

  • Dernière mise à jour: 22 avril à 18:43

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

  • 12 juillet 2020  à 18:14
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • MAGHREBLibye: Maintien du blocus sur les champs et ports pétroliers

    Libye: Maintien du blocus sur les champs et ports pétroliers

    Le blocage de la production et de l’exportation de pétrole des champs et terminaux de Libye par les groupes fidèles au maréchal Khalifa Haftar continuera, a indiqué le commandement de ces forces dans un communiqué, exigeant une répartition plus équitable des revenus pétroliers dans le pays en guerre.


    Vendredi, la Compagnie nationale de pétrole (NOC) avait pourtant annoncé la reprise de la production et des exportations de pétrole après environ six mois de blocage lié au conflit dans le pays. Un premier navire devait commencer le même jour à charger le brut du port pétrolier al-Sedra (est), selon la compagnie.

    La Libye, qui dispose des réserves de pétrole les plus abondantes d’Afrique, est déchirée par un conflit entre deux pouvoirs rivaux: le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU et basé à Tripoli et le maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l’Est et une partie du Sud.

    Aidés militairement par Ankara, les pro-GNA ont engrangé d’importantes victoires ces derniers mois prenant le contrôle de l’ensemble du nord-ouest et chassant les pro-Haftar qui menaient depuis avril 2019 une offensive pour prendre la capitale Tripoli.

    Le maréchal Haftar -soutenu lui par l’Egypte, les Emirats arabes unis et la Russie- garde toutefois le contrôle de la majorité des installations pétrolières.

    « La fermeture des ports et des champs pétroliers est maintenue tant que les demandes du peuple libyen ne sont pas satisfaites », indique le communiqué des pro-Haftar publié samedi sur Facebook.

    Les pro-Haftar maintiennent depuis le 17 janvier un blocus sur les champs et ports pétroliers les plus importants du pays, pour réclamer, selon eux, une répartition équitable des revenus du pétrole gérés par le GNA.

    « Un seul pétrolier » est autorisé à charger « une quantité de pétrole stockée », comme convenu « avec la communauté internationale et les pays frères et amis » qui l’ont demandé, a indiqué le porte-parole des pro-Haftar cité dans le communiqué, Ahmad al-Mismari, sans plus de précisions.

    Sans donner plus de détails, la NOC avait fait état récemment de pourparlers entre, d’une part le GNA et la NOC, et d’autre part « les Etats de la région » soutenant le maréchal, pour permettre la reprise de la production, dont l’arrêt depuis janvier a provoqué des pertes de plus de 6,5 milliards de dollars selon la NOC.

    La Libye est minée par les violences et les luttes de pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, tué lors d’une révolte populaire en 2011.

    Les derniers articles

  • ‘Regards vers le futur’: La ville de demain au centre d’un webinaire de la CDG

    ‘Regards vers le futur’: La ville de demain au centre d’un webinaire de la CDG

    La ville de demain a été au centre des discussions des participants à une rencontre en ligne tenue, mardi dernier, à l’initiative de l’Institut CDG dans le cadre...

  • Tourisme: l’ONMT présente son nouveau dispositif de promotion de la destination Maroc

    Tourisme: l’ONMT présente son nouveau dispositif de promotion de la destination Maroc

    L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a dévoilé, jeudi à Casablanca, son nouveau dispositif marketing de promotion de la destination Maroc qui sera déployé aux...

  • Forbes magazine: La Marocaine qui habille les grands noms du show business

    Forbes magazine: La Marocaine qui habille les grands noms du show business

    Avec ses créations prestigieuses, innovantes et multiculturelles, la styliste marocaine Laila Aziz, une passionnée de mode, a su se faire une place de choix dans la haute...

  • DGI: Annulation des amendes des impayés de 2020

    DGI: Annulation des amendes des impayés de 2020

    22 avril 2021  à 18:09
  • Le livre, cet autre vaccin

    Le livre, cet autre vaccin

    22 avril 2021  à 14:51
  • Décryptage: Réglementation des prix de transfert, un gage d’équité

    Décryptage: Réglementation des prix de transfert, un gage d’équité

    22 avril 2021  à 14:47
  • Casablanca Finance City: Au service de l’avenir de l’Afrique

    Casablanca Finance City: Au service de l’avenir de l’Afrique

    22 avril 2021  à 14:44
  • Théâtrale à Fès: Les professionnels s’impatientent

    Théâtrale à Fès: Les professionnels s’impatientent

    22 avril 2021  à 14:42
  • Kasbah de Taourirt: Raviver l’héritage historique

    Kasbah de Taourirt: Raviver l’héritage historique

    22 avril 2021  à 14:40