• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    507938

  • Décès

    8976

  • Guéris

    493873

  • Dernière mise à jour: 22 avril à 18:43

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 09 juillet 2020  à 09:50
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • MAGHREBLibye: Les messages de Bourita au Conseil de Sécurité

    Libye: Les messages de Bourita au Conseil de Sécurité
    Nasser Bourita

    Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a fait part mercredi devant le Conseil de sécurité de l’ONU de trois messages exprimant « la préoccupation, la déception et l’appel à la mobilisation » du Royaume du Maroc face à la détérioration continue de la situation en Libye.

    Intervenant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité sur la Libye, tenue au niveau des ministres des Affaires étrangères, M. Bourita a souligné que le Maroc exprime un message de préoccupation étant donné que la situation dans ce pays se dégrade sans arrêt, sur les plans politique, sécuritaire, économique et humanitaire, et que la pandémie du coronavirus « n’a rien arrangé ».

    Un message de déception, a poursuivi le ministre, en ce sens que les bonnes volontés de la Communauté internationale sont là, « mais sa volonté politique reste à trouver ». « Il y a lieu d’être réaliste et pragmatique dans le traitement de la situation. La prolifération des initiatives produit un effet contraire », a-t-il dit. « La Libye n’est pas un fonds de commerce diplomatique », a-t-il martelé lors de cette réunion marquée par la participation d’une trentaine de ministres des Affaires étrangères, déplorant que les interventions étrangères ne servent pas les intérêts de la Libye et n’aident pas les protagonistes libyens à transcender leurs intérêts particuliers pour s’élever vers l’intérêt commun de tous les libyens ».

    Un appel à la mobilisation, a expliqué M. Bourita, dans le sens où le consensus international doit être traduit par des actions fortes et concrètes.

    « La solution doit être politique, pas militaire », a-t-il insisté, ajoutant que cette solution doit venir des Libyens eux même, et doit garantir l’unité, la souveraineté et l’intégrité territorial de la Libye.

    « L’Accord de Skhirat n’est pas parfait. Mais aucune alternative valable n’est sur la table. Ses dispositions doivent être ajustées et mises à jour, par les frères libyens », a souligné le ministre.

    Il a également estimé que la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) reste un instrument important, qu’il convient de renforcer et de restructurer.

    Evoquant la situation dans le pays, M. Bourita a relevé qu’en l’espace d’une année, 2.356 personnes sont mortes en Libye, dont 400 civils.

    Sur le plan humanitaire, a-t-il ajouté, le nombre de personnes déplacées et les réfugiés continuent d’augmenter, précisant que la Libye compte plus de 400.000 personnes déplacées internes et près de 50.000 réfugiés et demandeurs d’asile.

    Au niveau économique, la baisse de la croissance du PIB est estimée à 58,7% en 2020 dans le pays, et l’augmentation du taux d’inflation est prévue à 22%, a noté le ministre, qui a aussi souligné que la situation sécuritaire est alarmante, avec la présence sur le terrain de groupes armés incontrôlés, de milices et d’acteurs terroristes.

    « La Libye n’est pas seulement voisine du Maroc. C’est un pays frère avec lequel nous partageons une histoire commune, des liens communs, des intérêts et un destin commun », a encore affirmé M. Bourita.

    « Pour nous, la Libye n’est pas seulement une question diplomatique. Notre stabilité et notre sécurité dépendent de la situation en Libye », a conclu le ministre.

    Les derniers articles

  • ‘Regards vers le futur’: La ville de demain au centre d’un webinaire de la CDG

    ‘Regards vers le futur’: La ville de demain au centre d’un webinaire de la CDG

    La ville de demain a été au centre des discussions des participants à une rencontre en ligne tenue, mardi dernier, à l’initiative de l’Institut CDG dans le cadre...

  • Tourisme: l’ONMT présente son nouveau dispositif de promotion de la destination Maroc

    Tourisme: l’ONMT présente son nouveau dispositif de promotion de la destination Maroc

    L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a dévoilé, jeudi à Casablanca, son nouveau dispositif marketing de promotion de la destination Maroc qui sera déployé aux...

  • Forbes magazine: La Marocaine qui habille les grands noms du show business

    Forbes magazine: La Marocaine qui habille les grands noms du show business

    Avec ses créations prestigieuses, innovantes et multiculturelles, la styliste marocaine Laila Aziz, une passionnée de mode, a su se faire une place de choix dans la haute...

  • DGI: Annulation des amendes des impayés de 2020

    DGI: Annulation des amendes des impayés de 2020

    22 avril 2021  à 18:09
  • Le livre, cet autre vaccin

    Le livre, cet autre vaccin

    22 avril 2021  à 14:51
  • Décryptage: Réglementation des prix de transfert, un gage d’équité

    Décryptage: Réglementation des prix de transfert, un gage d’équité

    22 avril 2021  à 14:47
  • Casablanca Finance City: Au service de l’avenir de l’Afrique

    Casablanca Finance City: Au service de l’avenir de l’Afrique

    22 avril 2021  à 14:44
  • Théâtrale à Fès: Les professionnels s’impatientent

    Théâtrale à Fès: Les professionnels s’impatientent

    22 avril 2021  à 14:42
  • Kasbah de Taourirt: Raviver l’héritage historique

    Kasbah de Taourirt: Raviver l’héritage historique

    22 avril 2021  à 14:40