• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    336506

  • Décès

    5539

  • Guéris

    284496

  • Dernière mise à jour: 25 novembre à 18:50

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

  • 30 octobre 2020  à 15:16
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • INTERNATIONALLiban: Heurts lors d’une manifestation contre les caricatures de Mahomet

    Liban: Heurts lors d’une manifestation contre les caricatures de Mahomet

    Des heurts ont éclaté vendredi à Beyrouth entre forces de l’ordre et manifestants qui protestaient à proximité de la résidence de l’ambassadeur de France à Beyrouth contre la position de Paris sur la publication de caricatures du prophète Mahomet.

    Après la prière du vendredi dans une mosquée proche du secteur, quelque 200 manifestants ont marché vers la Résidence des pins munis de drapeaux noirs frappés de l’inscription de la « chahada », profession de foi musulmane.

    Des dizaines de policiers anti-émeutes, déployés en force dans le secteur depuis tôt vendredi matin, ont empêché la manifestation, organisée par le petit parti islamiste Hizb al-Tahrir, d’avancer vers la résidence de l’ambassadeur de France.

    Une poignée de manifestants a toutefois lancé des pierres contre les forces de l’ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène.

    Des musulmans à travers le monde ont manifesté contre la défense par le président français Emmanuel Macron des valeurs laïques et du droit au blasphème, après l’assassinat le 16 octobre près de Paris d’un enseignant qui avait montré à sa classe des caricatures du prophète Mahomet.

    Jeudi, après un attentat contre une église catholique à Nice (Sud de la France) qui a fait trois morts, M. Macron a dénoncé « une attaque terroriste islamiste » et martelé: « nous ne cèderons rien » sur les valeurs qui font la France, en particulier « la liberté de croire et ne pas croire ».

    A Beyrouth, un manifestant portait une pancarte arborant un dessin du président Emmanuel Macron en forme de serpent avec l’inscription « La France est en crise à cause de Macron (…) l’islam nous est cher », en arabe et en français.

    La publication de caricatures de Mahomet il y a 15 ans au Danemark avait provoqué la colère de nombreux musulmans dans le monde et de violentes manifestations anti-danoises.

    A Beyrouth, le bâtiment du consulat danois avait été incendié en février 2006 lors d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ayant fait une trentaine de blessés.

    Les derniers articles

  • Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Un total de 4.979 nouveaux cas d’infection au coronavirus et 5.220 guérisons ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures au Maroc, a annoncé mercredi le...

  • L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    La Commission européenne a adopté mercredi un plan pour garantir l’accès de médicaments –notamment génériques– partout dans l’UE à des prix...

  • Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc a appelé, mercredi à Addis-Abeba, au respect de la légalité et l’impératif de créer les conditions propices au développement dans le continent africain....

  • L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    25 novembre 2020  à 18:35
  • Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    25 novembre 2020  à 18:26
  • Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    25 novembre 2020  à 18:25
  • Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    25 novembre 2020  à 18:22
  • ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    25 novembre 2020  à 18:21
  • La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    25 novembre 2020  à 18:20