Take a fresh look at your lifestyle.

LF-2023: poursuivre la consécration de l’Etat social

LA VÉRITÉ / MAP


La Loi de finances 2023 devra continuer à consacrer l’Etat social, comme souligné dans la note de cadrage adressée par le Chef du gouvernement aux différents départements ministériels, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, réuni sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, M. Baitas a indiqué que les efforts de consécration de l’Etat social, que ça soit au niveau de la couverture sociale, des réformes de la Santé et de l’Eduction, ou encore de la loi-cadre de l’investissement, constituent une stratégie ambitieuse et concrète de nature à avoir des répercussions sur le quotidien des citoyens.

Cette orientation nécessitera de nouvelles charges, aussi bien financières que celles liées aux ressources humaines, a relevé M. Baitas, notant que l’exécutif cherchera de nouvelles marges pour financer la mise en œuvre de ces programmes et ce, en tenant compte des recommandations des Assises nationales sur la fiscalité et du souci de préservation et de consolidation du rythme de la performance financière.

L’élaboration de la loi de finances passe par plusieurs circuits constitutionnels à savoir la présentation de ses grandes lignes en Conseil de gouvernement, l’approbation par le Conseil des ministres de ses grandes orientations qui déterminent la politique budgétaire, en plus d’être soumise aux discussions parlementaires au niveau des deux Chambres, a rappelé le ministre déléguée, notant que “le gouvernement dispose d’un ensemble de scénarios et de capacités lui permettant de mobiliser des ressources financières très importantes”.


À lire aussi
commentaires
Loading...